1959

03/01/2008

Esprit de Genève, un Pasteur dans la Mosquée du Centre Islamique

 

Il faut écouter le pasteur Henry Babel lorsqu’il nous annonce que Genève est destinée à devenir une «cité modèle, un lieu très important de la mondialisation» (voir : «Pour une Genève laboratoire de pensées», interview de Henry Babel, La Tribune de Genève, 12 décembre 2007).


Doyen de la cathédrale Saint-Pierre, homme du dialogue interreligieux, auteur d’ouvrages qui témoignent d’une vaste culture, Henry Babel a été l’un des pionniers du débat moderne de civilisations. Dans les années soixante, il avait rencontré les responsables des diverses communautés religieuses, et il avait invité dans notre cité, devant une salle archicomble, quelques personnalités, dont le grand Rabbin Alexandre Safran, à qui la communauté juive vient de rendre un vibrant hommage ; et dont le Docteur Saïd Ramadan, mon père, qui avait fondé le Centre Islamique de Genève. Les débats étaient ouverts et animés, notamment sur le thème du particularisme national juif, en rapport avec l’universalisme de la foi commune à tous les hommes.


Il y a quelques années, Henry Babel avait répondu à l’ invitation que nous lui faisions de venir «confronter» son point de vue au nôtre – celui des musulmans – sur une question fondamentale : «Quel Dieu adorons-nous?»


* Première surprise, le pasteur Henry Babel commença son intervention en citant un extrait des statuts du Centre Islamique, qui datent de 1961 : «Le Centre Islamique de Genève a la conviction qu'il est temps que tous ceux qui croient en Dieu et à la responsabilité de l'homme envers Lui se rapprochent les uns des autres et réalisent un front unique pour aborder une tâche qui s'impose à tous, mus par la sincère conviction que chacun d'eux sauvegarde ainsi l'existence même de sa religion. Lorsqu'ils sont animés par cette conviction, les croyants adhérant à des religions différentes assument un devoir d'ordre religieux qui les incite à essayer de se comprendre les uns les autres au lieu de se livrer à des polémiques, et à collaborer sur ce qui leur est commun, au lieu de s'attarder sur ce qui les sépare.»
En d’autres termes, M. Henry Babel rappelait à tous qu’il n’était pas venu pour polémiquer, mais pour rencontrer l’autre, et en l’autre, ce qu’il y a de plus humain en lui.


*Deuxième surprise: vint le moment de la prière. Les musulmans se déplacèrent donc vers la mosquée, et nous annonçâmes une pause d’un quart d’heure avant la reprise du débat. Henry Babel nous suivit jusque dans la mosquée. Et là, sans demander une autorisation quelconque, et sans aucune réserve, il se déchaussa, entra et s’assit sur le tapis, au milieu de ses frères croyants.


Personne, parmi notre petite communauté, ne pensa qu’il était ici de trop. Personne ne songea à lui demander de regagner la salle de conférence.


Pour ma part, je ne me suis rendu compte de sa présence qu’au terme de notre prière. Il était là, modestement assis, au milieu de ses frères. S’était-il prosterné avec nous? Avait-il posé son front à terre? Avait-il répété le témoignage de foi : lâ ilâha illa -Llâh : Il n’y a de dieu que Dieu? Je ne saurais vous le dire, et je n’ai même pas pensé à le lui demander.

 

Il était là chez lui, à Genève, et ce geste appréciable d’amitié entre les hommes valait à mes yeux plus que mille discours!

23:14 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | | | |

Commentaires

"Avait-il répété le témoignage de foi : lâ ilâha illa -Llâh : Il n’y a de dieu que Dieu ?
J'aimerais bien avoir une discussion avec vous, comme j'en ai eu plein avec M. Ouardiri, surtout sur le thème des Pyramides Egyptiennes et leur signification, ainsi que, si possible, pour vous, le remplacement par une Foi Nouvelle, l'Islam.

Etez-vous disponible et partant pour ce débat ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 04/01/2008

Bonjour à toutes et à tous,
Magnifique démonstration que la flamme de Dieu éclaire tous les hommes de bien sur cette terre.
Le Pasteur Henry Babel est un homme à la sagesse rayonnante.
Je vous souhaite Paix et Lumière.

Écrit par : Saïd Mostafa | 06/01/2008

Dans son catéchisme, le pasteur Henry Babel insufflait à ses catéchumènes l'interprétation intelligente des textes et l'ouverture aux autres courants de pensées.

Henry Babel, à l'instar de votre frère Tariq que j'ai eu la chance de connaître aussi, est un homme de foi qui dit haut et fort ses convictions. Se basant sur elles, il montre le chemin du dialogue, encourage l'échange avec les autres religions et la circulation des idées. C'est l'Esprit de Genève qui rayonne ainsi pour le plus grand honneur des Genevois.

Merci pour ce bel hommage à un homme de bien.

Écrit par : Catherine | 06/01/2008

Vous enfoncez une porte ouverte : tout cela n'a rien d'étonnant de la part d'Henry Babel. Mais satisfaites notre curiosité : lui avez-vous rendu sa visite ? E.G.

Écrit par : Edward Gobits | 06/01/2008

Après avoir insulter la moitié des habitants de ce pays (les femmes), vous tentez un rachat qui m'a l'air aussi spontané que le sermon d'un imam.

Écrit par : Kasimir | 06/01/2008

Salamu Alaykoum

je m'appel khalid
je suis marocains, je vis a la ville de fes..
j'étude les mathématiques en Bac cette année..
j'espère bien que vous fournissiez un grand effort pour faire connaitre l'islam partout..Qu'Allah vous aides!
Puisque j'étude dans une région qui s'appel Boujloud (une porte très anciènne parmis les portes de fes) ou il y a une medersa(ecole islamique) ancienne (monument historique)
photos:
http://aljazeeratalk.net/upload/1/1165620792.jpg
http://aljazeeratalk.net/upload/1/1165617943.jpg
http://aljazeeratalk.net/upload/1/1165620287.jpg
et près de cette medersa il y une mosquée ou je fais la prière de temps en temps..j'essaie toujours de rencontrer les touristes qui explorent le lieu(européens) et de leurs parler de l'islam de façon poli et passionnante..et spécialement les français et les anglais ..
et je ne sais pas si votre centre aide les gens de mon genre, car j'essaie de chercher des bouquins a offrir aux touristes, mais ils sont très rares et trop chères ici..et je veux bien si vous faites des mini-livres, faussés,bouquins,CDs ou n'importe quel moyen pour inviter a li'slam, et si vous les distribuez gratuitement de m'envoyer quelques uns pour que je puisse faire connaitre l'islam aux autres..
Si vous étes dans le but de faire ce genre de Daawa,n'hesitez pas -s'il vous plait- de m'ecrire pour vous envoyer mon adresse.
Qu'Allah Vous Bénisses !

merci auparavant
khalid benjelloun

Écrit par : khalid | 17/01/2008

Cher Monsieur,
Je me réjouis que l'injustice dont vous étiez victime ait été réparée.
Je vois que les critiques fusent, mais c'est normal: ceux qui ont ricané autrefois sont maintenant bien marris, les voilà obligés de "débourser".
Et c'est bien la plus subtile manière de faire mal à un roumi: en s'en prenant à son argent, surtout lorsqu'il va lui-même répéter à qui veut l'entendre et crier bien haut le montant que cela lui coûte...
Je vous souhaite Paix et Lumière.

Écrit par : Saïd Mostafa | 20/01/2008

Converti depuis quelques années à l'Islam, (après 26 ans d'ignorance) je suis entièrement d'accord avec la définition que nous - les croyants monothéistes - devons rassembler et canaliser notre foi et garder l'esprit ouvert à tous ceux qui s'intéressent à notre réligion. Comme l'as fait Henry Babel, et son nom porte la clefs, de réunir les Hommes en Paix et non par force. Que Dieu nous guide sur le Droit Chemin

Écrit par : Deknudt | 04/02/2008

A lire, sur Islam Online, ce qui suit :
http://www.islamonline.net/servlet/Satellite?pagename=IslamOnline-English-Ask_Scholar/FatwaE/FatwaE&cid=1119503545136
Par bêtise et par haine de l'autre, les musulmans se prennent pour Dieu. D'abord les juifs, puis les chrétiens et maintenant, encore et encore, les musulmans. Encore heureux de trouver des croyants de tous bords qui s'acceptent. En lisant ce texte sur Islam Online je me suis posé la question comment ces Israéliens, ces Juifs, ont osé rêver d'un pays à eux dans un monde qui leur a tj été hostile. Un monde majoritairement confisqué par ces deux grands monotheïsmes. L'homme, qu'il soit religieux ou nom, est responsable pour le pouvoir qu'il exerce sur son environnement. Il a prouvé par le passé d'avoir galvaudé l'esprit de la déité et de la nature.

Écrit par : Bobvian | 28/02/2008

Il ne faut pas s'appeler Henry Babel pour avoir le profond respect de l'autre. Beaucoup de Chrétiens, de Musulmans, de Juifs et de non- religieux l'ont fait avant lui. Mais en général l'entrée des mosquées et des synagogues sont gardées ou ne sont pas "acceuillants"...

Écrit par : bob | 28/02/2008

Oui oui, je me souviens du Pasteur Babel qui était ami avec ma rebelle maman.

Ma maman et lui avaient des discussions enflammées, mais il est toujours resté intègre et loyal.

Preuve, il en est, que les hommes de bonnes volontés finissent toujours par se retrouver

Amin

Écrit par : Maï | 09/12/2008

salut ala proximate de nous assotiation amazigh située au maroc corréctement au moyenne atlass de ifrane a khnifra je vous envoie mes meilleures salutation .a presentér notre cotumes a le congrés qui nos attent a geneve prochainement.

Écrit par : chrourou | 14/02/2011

Les commentaires sont fermés.