1959

28/02/2008

Micheline Calmy-Rey, à l'image d'une Suisse neutre, mais lucide

On peut ne pas toujours être d’accord avec les prises de position de Madame Micheline Calmy-Rey, mais il faut reconnaître que cette dame est impressionnante par la lucidité politique dont elle fait preuve, et dont bien des dirigeants “ masculins ” feraient bien de s’inspirer !

 

Lucidité politique lorsque l’on apprend que Berne n’a pas cessé de maintenir des liens discrets avec les élus palestiniens à Gaza. Or, depuis, les analyses des observateurs les plus crédibles se rejoignent pour dire que la situation de crise au Moyen Orient ne pourra jamais être résolue si l’on prétend réduire le Hamas à une organisation terroriste qu’il faut ignorer.

 

Les choses sont plus ambiguës du côté de nos voisins français. Alors que Nicolas Sarkozy répète qu’il ne parlera pas “ avec des gens qui assassinent ”, Bernard Kouchner dit exactement le contraire : “ Bien sûr qu’il faut discuter avec le Hamas ! ” (Voir l’excellente analyse du célèbre journaliste Georges Malbrunot : Faut-il parler au Hamas ? La diplomatie française s’interroge, Le Figaro, 16-17 février 2008).

 

Madame Micheline Calmy-Rey a également devancé tout le monde, lorsque depuis 2002, elle a clairement fait connaître son opinion sur l’indépendance nécessaire du Kosovo. Rappelons que c’est la Serbie de Milosevic qui a agressé cette région d’une manière catastrophique, entraînant le martyre des populations albanaises (une histoire récente que nous avons trop vite oubliée : 200 000 morts au moins, sans compter les viols et les violations répétées des droits humains). André Naef affirme avec raison : “ Quant à la Serbie, elle paie de l’amputation d’une partie de son territoire le prix d’une guerre dont elle est en très grande partie responsable. ” (L’indépendance, la moins mauvaise des solutions, Tribune de Genève, courrier des lecteurs, 28 février 2008).

 

Le pas décisif de la reconnaissance du Kosovo a été franchi en Suisse, sous l’impulsion de Madame Micheline Calmy-Rey. Seule cette reconnaissance peut assurer la stabilité des Balkans, et notre ex-Présidente l’avait pressenti bien avant ses collègues.

 

Lire à ce sujet le billet intitulé La Suisse doit reconnaître le Kosovo 

18:07 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

"Rappelons que c’est la Serbie de Milosevic qui a agressé cette région d’une manière catastrophique, entraînant le martyre des populations albanaises (une histoire récente que nous avons trop vite oubliée : 200 000 morts au moins, sans compter les viols et les violations répétées des droits humains). " On est là dans le mensonge absolu. mais personne ne va oser censurer votre billet...
On espère que votre admiration pour Calmy-Rey est sincère. Qu'en serait-il si cette dernière parlait du droit des négro-africains à l'indépendance face aux Arabes, dont vous faites partie, de coeur, d'esprit et de religion, au Darfour, en Mauritanie, etc...
Par sécurité, je vais implanter mon billet chez qqn de sûr, M.Souaille ou M.Hoesli par exemple...Une censure est si vite arrivée.

Écrit par : Géo | 28/02/2008

A ceux qui ont le temps de lire et souhaite connaître d'autres faits historiques, voici (entre autres) deux articles:

http://deconstruire.babylone.over-blog.org/article-10375421.html

http://ca.altermedia.info/international/kosovo-nous-nous-sommes-trompes-de-bombardement_3598.html

Bonne lecture!





Écrit par : Dalton | 29/02/2008

Le Kosovo est le berceau de la Serbie, un territoire saint, comme la Mecque pour les musulmans.
Reconnaître l'indépendance du Kosovo, c'est provoquer une nouvelle guerre.
Madame Micheline Calmy-Rey est en train de réaliser ce que Adolf Hitler n'a pas pu...l'alliance avec les musulmans...A. Hitler rêvait d'une alliance avec les Frères Musulmans d'Égypte...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 01/03/2008

Géo: no comment

Victor: Le Kosovo, territoire saint de la Serbie, peut-être, mais territoire ensanglanté surtout. Personnellement je fais plus confiance à Mme Calmy-Rey qu'à des ayatollahs comme vous pour faire ce qu'il y a de mieux à faire.

Écrit par : Fufus | 05/03/2008

Cher Fufus, je ne suis point un ayatollah, je ne suis pas non plus un prédicateur, seulement quelqu'un qui aime l'histoire.
Calmy-Rey aime les palestiniens et les kosovars, donc les musulmans, mais l'Armée Suisse collabore depuis très longtemps avec Israel, ils font même des exercises de vol sur territoire israelien et turc...alors le ministère des Affaires Etrangères versus le Département Militaire ?
Schmid contre Calmy-Rey ?
UDC contre PS ?
Judéo-chrétiens contre musulmans ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 15/03/2008

Les commentaires sont fermés.