1959

09/03/2008

Spiritualité musulmane : Le chant de l'oiseau

Existe-t-il une plus belle vérité ?
Je revenais ce matin de la mosquée après avoir accompli la prière du matin. En me rendant au bord du quai, j’ai été frappé par la beauté mélodieuse du chant d’un oiseau haut perché quelque part dans les arbres. Trop souvent, le bruit de l’agitation journalière nous empêche d’être sensibles à la beauté des choses naturelles. Mais à l’aube, avant que le soleil ne se lève, il existe un moment magique où tout se révèle dans la transparence de l’être. Car tout a un sens, quand bien même ce sens nous échappe.
Pour qui chantait cet oiseau, faisant écho à la récitation recueillie des imams ? A l’heure où beaucoup dorment encore ?
Le Coran dit : « Nous avons accordé une grâce à David de Notre part. Ô montagnes et oiseaux, répétez avec lui (les louanges de Dieu) ! » (34,10) David récitant les Psaumes merveilleux et les prières sublimes que lui inspirait son Seigneur devait ainsi être accompagné par l’écho des montagnes et le chant des oiseaux !
Adoration de toute la création, dont nous ne comprenons pas nous autres le langage secret : « Les sept cieux et la terre et ceux qui s’y trouvent célèbrent Sa gloire. Et il n’existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes, c’est Lui qui est Indulgent et Très Pardonnant. » (Coran, 17, 44)
Ce qui signifie que tous les êtres sont pareillement soumis à Dieu : de la plus infime particule de l’atome aux galaxies les plus éloignées, toute la création obéit à la loi divine, et rend grâce au Créateur.
Aux êtres humains cependant a été donnée la liberté fondamentale de se soumettre ou de se rebeller : « Ne vois-tu pas que c’est devant Dieu que se prosternent tous ceux qui sont dans les cieux et tous ceux qui sont sur la terre, le soleil, la lune, les étoiles, les montagnes, les arbres, les animaux, ainsi que beaucoup d’hommes ? Il y en a aussi beaucoup qui méritent le châtiment. Et quiconque Dieu avilit, personne ne peut l’honorer. Dieu fait en vérité ce qu’Il veut. » (Coran, 22, 18)
La dignité de l’homme réside dans sa soumission à Dieu. A ceux  qui ont choisi la rébellion ou l’indifférence, rejetant la religion naturelle, nous conseillons de laisser les vains discours et les spéculations oiseuses. Qu’ils fassent  ce simple exercice : qu’ils sortent une heure avant l’aube et qu’ils prêtent seulement une oreille attentive à ce qui se dit : Voici le chant des oiseaux. Où donc résonne la voix des hommes ?

06:58 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook

Commentaires

Monsieur,
Le chant des hommes est peut-être couvert par les cris des mutilées, notamment celles qui le sont au nom de l'Islam:
http://enfant.ovh.org/mutiler.html
Il n'y a de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.
Pourriez-vous peut-être préciser - si vous ne l'avez pas encore fait - votre position et votre point de vue en regard des mutilations génitales infligées aux femmes?
Merci pour votre réponse

Écrit par : F. Queloz | 09/03/2008

Etre soumis
C'est être en harmonie
Avec soi-même et l'Univers
C'est lire les signes dévoilés
Aux coeurs purs et sincères

Écrit par : Oum Ibrahim | 09/03/2008

Réponse à F. Queloz

Cher Monsieur,
Bien que votre commentaire soit complètement hors sujet, je vous réponds en soulignant que l'excision - en terme scientifique, la clitoridectomie - est rejetée par l'islam comme étant une pratique contraire aux droits de la femme. La jouissance sexuelle, éprouvée dans un cadre légitime, est en effet considérée comme un bienfait de Dieu. L'islam, religion naturelle, élève même l'acte sexuel au rang d'une bonne action. Le Prophète Muhammad a dit ainsi : " Et dans l'accomplissement de l'acte sexuel de l'un d'entre vous, il y a l'équivalent d'une aumône." Ses compagnons demandèrent, étonnés : "Ô Messager de Dieu, est-ce qu'assouvir son désir sexuel est sujet à rétribution?" Le Prophète dit alors : "Voyez donc si on l'accomplissait de façon illicite, ne commettrait-on pas un péché? Eh bien de la même façon : lorsqu'on le fait de façon licite, on mérite une récompense." (Tradition authentique rapportée par Muslim)
Cordialement
Hani Ramadan

Écrit par : Hani Ramadan | 09/03/2008

Cher Monsieur,
Dans votre bonne réponse, je peux détecter un appui sans réserve à la lutte que mènent les associations et les femmes du monde entier, pour mettre un terme sans délai à cette barbarie.
Il y a d'autres combats qui divisent les frères.
Les hommes de bonne volonté se trouvent dans toutes les communautés.
Votre voix porte loin, puisque vous êtes largement écouté dans la Communauté et non pas seulement entendu.
Ce n'est qu'une légitime aspiration à ce que le chant de l'oiseau puisse être réjouissance pour toutes et pour tous, et qu'enfin le chant des hommes s'élève pour Lui rendre Grâce et témoigner de Sa victoire.
Cordialement
F. Queloz
Paix et Lumière.

Écrit par : F. Queloz | 10/03/2008

Le chant des hommes réside probablement dans la poésie, leur plus belle invention pour approcher la réalité.

kakkô ni
kotaezu tetsu no
kazamidori

Au coucou
Elle ne répond rien
La girouette en fer

Seiho AWANO (1899-1992)

Écrit par : Rabbit | 10/03/2008

Etre heureux
Signifierait etre oublieux
Du malheur des autres?
Quelle étrange définition
Sortie tout droit de l'imagination
D'un malaise sans bornes

Écrit par : Oum Ibrahim | 10/03/2008

Cher Monsieur,
Sans aucune volonté de polémiquer, je prenais connaissance avec consternation de ce qu'écrivait Monsieur Pierre Weiss sur son blog.
Vous sachant terriblement opposés, vous et lui, les vôtres et les siens, j'ai répondu sur son blog.
N'étant pas persuadé qu'il y aura publication sur son blog, je copie-colle ma réponse sur le vôtre; il vous agréera de poster, si Monsieur Weiss ne la conservait et ne la publiait pas.
Qu'il soit bien compris que mon message n'est qu'une tentative - même minuscule - d'ouvrir une amorce de vision commune vers la même Lumière et l'identique Paix auxquelles aspirent tous les hommes de bonne volonté.
Cordialement

quote.... [message à Monsieur Pierre Weiss]
Monsieur,
Votre critique à l'encontre de Monsieur Hani Ramadan semble motivée par une conception la vôtre - du jugement qu'il porterait sur le sujet que vous mentionnez.
Permettez-moi de placer une poutre dans votre oeil: la scandaleuse façon de traiter les femmes et les enfants palestiniens - je parle ici de Tsahal - vous semblerait-elle plus justifiable en terme de barbarie que celle que vous plaquez comme un vilain tag contre Monsieur Ramadan, lui qui n'a pas - à ce jour - décrété que "la lapidation est juste aujourd'hui au vingt et unième siècle" ???
Monsieur Ramadan replaçait la lapidation dans un contexte qui, en Europe, prônait allégrement le bûcher pour les hérétiques.
Et aujourd'hui, en Terre Sainte, des soldats sous la croix de David n'hésitent pas à tuer - ah mais oui, c'est sous les ordres de leur hiérarchie.
Par pitié, Monsieur Weiss, au lieu de mettre de l'huile sur le feu, ne pourriez vous pas tenter plutôt d'avoir la sagesse vers un rapprochement?
Qu'un jour au moins le chant des hommes puisse Lui rendre Grâce, et témoigner de Son immense mansuétude et de la compréhension que les humains pourront avoir de Lui.
Paix et Lumière
.......unquote.....

Que la grandeur de Son nom puisse être le moteur qui amènerait enfin la Paix entre vos Communautés.

Écrit par : F. Queloz | 12/03/2008

Le chant des hommes résonne en son coeur lorsque celui-ci est ouvert. Ouvert par l'esprit qui est en lui. La religion demeure une chose vivante et réside au delà des dogmes. Ils agitent tous une fleur cueillie sur l'arbre proclamant "voici l'arbre". Tous parlent de l'arbre mais ils ne s'accrochent qu'à une seule de ses branches. Puis ils s'entre-tuent en son nom. Pâques arrive, Puisse le 21 mars apporté la Liberté et la Libération aux êtres humains. Car en fin, la mésange et le rouge-gorge ne chantent-ils pas ensemble dans la même allégresse passant d'une branche à une autre et contemplant chaque fleur renaissante au printemps ?

Écrit par : Sergio | 15/03/2008

Bismillah, Ar Rahman, Ar Rahim

Le non-sens et le sophisme
Sont enseignés par Iblis
A ses alliés manipulés
Pour falsifier la vérité

Ils induisent en erreur
Les gens de peu de science
Voudraient faire perdre des heures
Aux gens de connaissance
Pour les éloigner
Des priorités

Le discernement et la piété
Sont leurs plus grands ennemis
Quand ils se sentent cernés
Ils se font tout petits

Wal hamdou lillah Rabbil 'alamine

Écrit par : Oum Ibrahim | 16/03/2008

Bismillah Ar Rahman Ar Rahim

Le non-sens et le sophisme
Sont enseignés par Iblis
A ses alliés manipulés
Pour falsifier la vérité

Ils induisent en erreur
Les gens de peu de science
Voudraient faire perdre des heures
Aux gens de connaissance
Pour les éloigner
Des priorités

Le discernement et la piété
Sont leurs plus grands ennemis
Quand ils se sentent cernés
Ils se font tout petits

Wal hamdou lillah Rabbil alamine

Écrit par : Oum Ibrahim | 16/03/2008

Bismillah Ar Rahman Ar Rahim

(en réponse au 7ème commentaire)

Si Dieu avait voulu
Il aurait fait de nous
Une seule communauté

Il ne l'a pas voulu
Mais Il attend de nous
Que nous apprenions à nous connaitre

Chercher à comprendre l'autre
Ne veut pas dire fusionner
Mais échanger
Tout en gardant sa personnalité

Louange à Dieu, Seigneur des mondes

Écrit par : Oum Ibrahim | 17/03/2008

Nous sommes tous des jouets devant l'autorité de Dieu
Il est riche et puissant, nous sommes tous des mendiants
A quoi bon chercher les privilèges des uns sur les autres?
Alors que nous nous trouvons tous au seuil d'une seule maison.

("Rubâi'Yât" Djalâl-od-Dîn Rûmî,

Écrit par : Saïd Mostafa | 17/03/2008

Bismilah, Ar Rahman, Ar Rahim

( en réponse au 1er commentaire )

Etre heureux
Signifierait etre oublieux
Du malheur des autres?

Quelle étrange définition
Sortie tout droit de l'imagination
D'un malaise sans bornes

Louange à Dieu, Seigneur des mondes

Écrit par : Oum Ibrahim | 17/03/2008

Voila un jolie article sur le chant de l'oiseau :)
l'oiseau ne comprend sans doute pas l'homme qui fait sa prière, tout comme l'homme ne pourrait pas le comprendre l'oiseau en train de prier ou le chat... Mais verser à l'appui Allah l'indique clairement, les animaux devant Dieu se prosternent... dès fois je les écoutes :) et j'ai la larme a l'oeil mon coeur tremble, cette article me rappel la profondeur de leurs chants, le hasard ne peut faire sa, mais la creation divine,oui, c'est indeniable, la grandeure d'Allah est eblouissante quand on prend le soin de la chercher... Salam.

Écrit par : Ismaïl | 10/05/2010

Les commentaires sont fermés.