1959

19/06/2008

COMMENTAIRE D'UNE SOURATE DU CORAN

Le Figuier (at-tîn)

 

 

Voici le commentaire d’une sourate du Coran, Le Figuier. Je propose à chacun d’en méditer le sens et de s’interroger sur son caractère universel :

 

Au nom de Dieu, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux

 

  1. Par le figuier et par l’olivier !
  2. Et par le Mont Sinaï !
  3. Et par cette Cité sûre !
  4. Nous avons certes créé l’homme dans la meilleure forme,
  5. Puis Nous l’avons ramené au niveau le plus bas.
  6. Sauf ceux qui ont cru et accompli les bonnes œuvres : ils auront une récompense jamais interrompue.
  7. Après cela, qu’est-ce donc qui te fait traiter la rétribution de mensonge ?
  8. Dieu n’est-Il pas le plus équitable des juges ?

 

Sens des expressions et explications

  1. Par le figuier et par l’olivier ! Deux arbres bénis, ou le fruit de ces arbres, selon Mujâhid. Allusion à la prophétie de Jésus au Mont des Oliviers.
  2. Et par le Mont Sinaï ! Lieu béni où Dieu parla à Moïse.
  3. Et par cette Cité sûre ! La Mecque, territoire sacré où il est interdit de combattre. Allusion à la prophétie de Muhammad, qui y reçut les premières paroles révélées du Coran.
  4. Nous avons certes créé l’homme dans la meilleure forme. Deuxième partie du serment divin, dans le sens : Je jure par le figuier, l’olivier, le Mont Sinaï, et cette Cité sûre que J’ai créé l’homme dans la meilleure forme. Taqwîm : forme, stature. L’homme est doté de la station verticale, et d’une disposition harmonieuse de ses membres. Le terme renvoie, selon Ar-Râghib, aux facultés qui distinguent l’homme de l’ensemble du règne animal : son intelligence, sa compréhension, la station verticale qui indiquent sa vocation de dominer tout ce que comprend l’univers. Le terme a aussi été interprété dans le sens des qualités morales : l’homme est doté des plus hautes vertus.
  5. Puis Nous l’avons ramené au niveau le plus bas. Expression qui peut s’entendre au niveau physique, et qui renvoie à la faiblesse du corps et à la sénilité ; mais également au niveau spirituel, en ce sens que la créature que Dieu a conçue noble peut trahir sa mission et tomber dans la déchéance morale. Une interprétation indique que le plus bas niveau désigne l’Enfer.. Confirmant la première explication que nous avons donnée, le Coran dit ailleurs : “ Celui à qui Nous accordons une longue vie, Nous inversons en lui le processus de la création. Ne comprendront-ils donc pas ? ” (Coran, 36, 68)
  6. Sauf ceux qui ont cru et accompli les bonnes œuvres : ils auront une récompense jamais interrompue : le Paradis. Ou bien : malgré la vieillesse, ils continueront à être récompensés. Le Prophète a dit en ce sens dans une tradition authentique : “ Lorsque l’adorateur est en voyage ou est malade, Dieu continue à inscrire en sa faveur l’équivalent des bonnes actions qu’il accomplit normalement lorsqu’il est résident et bien portant. ” Ce principe est aussi valable pour le croyant qui est atteint de sénilité. Après cela, qu’est-ce donc qui te fait traiter la rétribution de mensonge ? En considérant la condition humaine, les obligations morales de l’homme et la fin vers laquelle il tend de façon inéluctable, qu’est-ce donc qui te conduit, toi l’être humain, à considérer que le Jugement dernier est un mensonge ? Selon certains interprètes, Dieu interpelle à la deuxième personne le négateur, et Il ne s’adresse pas ici directement au Prophète.
  7. Dieu n’est-Il pas le plus équitable des juges ? Ce verset introduit un autre argument qui prouve que le Jugement dernier est vérité : Comment en effet imaginer qu’un Dieu juste accepte que l’existence des hommes finisse sans que chacun soit rétribué selon ses œuvres ? Cela signifierait que l’homme de bien et le criminel seraient pareillement conduit à la mort, sans avoir à rendre d’autres comptes. Parce que Dieu est le plus équitable des juges, le Jugement dernier se fera.

Quelques enseignements :

  • Al-Barâ’ Ibn ‘Âzib a dit : “ Le Prophète lisait en voyage dans l’un des deux cycles de prière (la sourate) :“ Par le figuier et par l’olivier ! ” Et je n’ai entendu personne qui eût une voix ou une lecture plus belles ! ” (Rapporté par Al-Bukhârî, Muslim)
  • L’homme est une créature digne qui ne conserve sa dignité que dans la foi et l’action.
  • La foi permet à l’homme de voir le bénéfice de ses œuvres perdurer au-delà de sa faiblesse due à l’âge.
  • Le Coran désigne le figuier et l’olivier : signe certain que ces aliments sont sains et utiles à l’homme. Il est donc recommandé d’en répandre la culture et d’en consommer.
  • L’Islam est la religion universelle enseignée par l’ensemble des Prophètes. Les trois premiers versets nous renvoient ainsi à différentes phases de l’histoire des Messagers : l’olivier fait référence à Jésus. Le Mont Sinaï renvoie à Moïse. La Cité sûre à Muhammad . Qu’en est-il du figuier ? Muhammad Hamidullah affirme : “ Généralement, on l’applique au pays d’Abraham, mais sans raisons convaincantes. Si l’on y voyait la figue sauvage, ficus religiosa, on reconnaîtrait Gautama Bouddha, et son arbre Boudi. ” En d’autres termes, Bouddha a peut être été un Prophète : c’est en effet sous un figuier sauvage qu’il aurait reçu l’illumination…
  • On trouve dans la Bible un passage qui évoque également des lieux sacrés : “ Le Seigneur est venu du Sinaï, pour eux, il s’est levé à l’horizon du côté de Séïr, il a resplendi depuis le mont de Parân. ” (Deutéronome, 33, 2) A quoi renvoie ce mont Parân évoqué dans la Bible ? Au lieu même où Hâjar aperçut un puits et sauva ainsi son enfant Ismaël, qui allait mourir de soif, c’est-à-dire La Mecque : “ Dieu fut avec le garçon qui grandit et habita au désert. C’était un tireur d’arc ; il habita dans le désert de Parân… ” (Genèse, 21, 20-21)

15:54 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bismillahi rahmani rahim

salamaouâaleykoum wa rahmatoullah

Je me permet de vous adresser ces quelques idées provenant de mes modestes reflexions sur certains éléments issues de mon observation personnelle concernant ma religion,d'une part, et les autres religions monothéistes,d'autre part. Je voudrais vous parler d'une idée qui m'est venue une nuit alors que je discutais avec un proche. Il s'agit de l'importance du visage dans la religion. En reflechissant, j'ai remarqué qu'il y a un certain nombre de coincidences(si on peut appeler sa coincidences). le visage est un élément du corps extrement important et pas seulement dans la religion musulmane, en effet dans les autres religions monothéistes, nous pouvons observer que les fidèles attachent une grande importance à cette partie de l'anatomie.

Concernant la religion musulmane, nous pouvons evoquer :
-le soujoud (front[visage]contre le sol)
-les invocations(les mains que l'on passe sur le visage)
-les multiples réference dans le Saint Coran ("pour la face d'Allah")
- l'interdiction de frapper au visage dans la religion musulmane
- la description minutieuse des visages noirs des damnés ou des visages illuminés des habitants du paradis.

- l'inscription du terme KFR sur le front du massih ad dajjal(antéchrist)

- les visages illuminés par le baton de moussa(AS) par al dabbah min al ardh(la Bete qui sortira durant les derniers moments de la Terre)

-et bien d'autres exemples..

Concernant le christianisme et le judaisme : le fait que les chrétiens se signent par le visage en premier, et concernant les juifs, la priere avec la tete touchant le mur des lamentations a Jérusalem(Al Qouds).

Maintenant, la question que je me pose est la suivante, n'y a t'il pas un "mystère" du visage? n'y aurait il pas un sens a cette importance portée sur le visage. Je vous avouerai que ma question est d'un flou inouï et je m'excuse par avance si mon idée est incompréhensible ou infondée, mais il s'agit la uniquement de l'avis d'un hummble serviteur d'Allah qui se pose des milliers des questions et qui est à la recherche de la verité pure. J'ai tellement de questions encore mais je n'ai pas envie de vous importuner plus. Cela dit, merci de m'avoir lu et qu'Allah vous donne encore plus de science et qu'Il vous assiste dans tous vos desseins. Que la paix et le salut soit sur notre prophète mohammed (pbAsl) et louange à Allah, Seigneur et Maitre des univers.

wa salamouâaleykoum wa rahmatoullah.

Écrit par : amazigh inconnu | 22/06/2008

salam

Cette sourate interpelle d'autant plus qu'elle transporte le récitateur attentif vers des lieux réels ou imaginaires...

Comme l'homme a besoin d'images pour se situer, il est question de représentants des régions (figuier, olivier, cité sûre (centre névralgique du commerce oriental))...Cela montre une codescendance et une continuité entre ces Hauts lieux où l'Homme a été connecté avec Son Créateur.


Alors que nous lisons les versets, nous faisons un voyage entre ces trois points (A,B et C) mais ce n'est pas tout, car voilà que la sourate nous transporte "nous avons créé l'Homme de la meilleure façon" nous renvoie vers une notion de Verticalité "puis nous l'avons fait descendre au plus bas fond"..."excepté ceux qui ont cru"....qui eux restent en Haut!!! d'un point de vue symbolique et spirituel!

Puis il est question de ceux qui nient le Jour du jugement, qui est aussi un lieux et le fait de nier ce jour les envoie symboliquement "en Bas"

"Dieu n'est-Il pas le meilleur des Juges?" Et on répond à la fin "Certes nous attestons et nous en sommes témoins" en imaginant Dieu Transcendant

Cela m'interpelle beaucoup tous ces mouvements, le Coran nous transporte à travers le temps et l'espace en quelques lignes, entre Terre et Ciel et vie terrestre et Vie Dernière

que Dieu vous récompense pour ce rappel

Écrit par : Arsène | 13/07/2008

salam
je te remercie pour avoir cité cette si belle sourate que j'aime particulièrement ! et je tenais à ajouter pour les gents qui ne le saurait pas que la première fois ou le prophète a récité en prière cette sourate les croyants ont continué à écouter sans rien dire ! alors à la fin il leur a dit que les djins étaient meilleurs qu'eux parce que comme la sourate finissait par une question ils ont compris qu'il fallait y répondre alors ils disaient( bala qui veut dire "si" en arabe)comme quoi ils attestaient qu'il n'y avaient certes pas de juge plus équitable qu'allah !!!

Écrit par : xenon | 04/08/2008

Merci pour cette sourate.

Écrit par : exemple | 16/08/2008

Salam oulaïkoum chers frères et soeurs,

Je voudrais juste porter une pierre à l'edifice concernant les questions que se pose notre frère sur l'importance du visage dans les religions monothéistes. Voilà, je voudrais incha'Allah que vous méditiez aussi sur le verset suivant, "Simaihim fi oujouihim", cela peut te conforter sur tes pensées, oui le visage est trés important, car c'est la partie la plus visible d'un etre humain, on peut y lire un sourire de joie, on peut y lire la crainte d'Allah, la tristesse, la méchanceté etc.... Merci de m'avoir lu, je tiens à préciser que ce que j'ai écit n'engage que moi, et j'espère qu'Allah me pardonnera si je me trompe.

Écrit par : oujdi14 | 21/12/2011

macha-allah

Écrit par : habiba haf | 14/06/2012

Les commentaires sont fermés.