1959

25/10/2008

Dialogue entre un ange et un prophète: connaître l'islam

Un sage musulman disait que s’il croisait un jour en voyage une personne s’intéressant à l’islam, et s’il ne disposait que de quelques minutes pour lui expliquer sa foi, il n’aurait pas mieux à faire que de citer simplement un hadith célèbre de la tradition islamique.  Le voici :

‘Umar a dit : «  Alors que nous étions assis chez le Messager de Dieu un certain jour, voici que vint à nous un homme dont les habits étaient très blancs et dont les cheveux étaient très noirs. On ne voyait sur lui nulle trace de voyage, et nul d’entre nous ne le connaissait. Jusqu’à ce qu’il s’assît près du Prophète, plaçant ses genoux contre les siens, et posant ses deux paumes sur ses cuisses. 

Il dit : « Ô Muhammad ! Informe-moi sur l’islam (al-islâm). » Le Messager de Dieu répondit :

«  L’islam, c’est que tu témoignes qu’il n’y a de dieu que Dieu, et que Muhammad est le Messager de Dieu ; que tu accomplisses la prière (salât), que tu verses l’aumône légale (zakât), que tu jeûnes le ramadan, et que tu accomplisses le pèlerinage vers la Maison si tu en as les moyens. » (L’homme) dit : « Tu as dit vrai. » Nous fûmes étonnés de le voir confirmer la réponse alors qu’il l’avait interrogé.

Il reprit : « Informe-moi donc sur la foi (al-îmân).»

Le Prophète répondit : «  C’est que tu croies en Dieu, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Messagers et au Jour dernier, et que tu croies à la prédestination du bien et du mal[1]. »

(L’homme) dit : «  Tu as dit vrai », et il ajouta : «  Informe-moi sur l’excellence (al-ihsân).[2] »

Le Prophète répondit : « C’est que tu adores Dieu comme si tu Le voyais. Si tu ne le vois pas, Lui te voit. »

(L’homme) dit : «  Informe-moi donc sur l’Heure (dernière). »

Le Prophète répondit : « L’interrogé n’en sait pas plus à ce sujet que celui qui l’interroge. »

(L’homme) reprit : « Informe-moi sur ses signes précurseurs. »

Le Prophète répondit : « Ce sera lorsque la servante mettra au monde sa maîtresse (3), lorsque tu verras les va-nu-pieds, les déguenillés et les pauvres, les bergers de moutons se livrer concurrence pour habiter la construction la plus haute. (4) »

Puis (l’homme) s’en alla. Je restai un long moment, puis le Prophète me dit : «  Ô ‘Umar, sais-tu qui m’a questionné ? » Je répondis : «  Dieu et Son Messager sont plus savants ! »

Il dit : «  C’est (l’Ange) Gabriel qui est venu à vous pour vous enseigner votre religion. » » (Hadith rapporté par le traditionniste Muslim)



[1] La prédestination signifie que rien n’échappe à la connaissance et à la volonté de Dieu en ce qui concerne notre passé, notre présent et notre avenir. L’homme demeure cependant responsable de chacun de ses actes.
[2] Al-ihsân est un mot arabe qui veut dire à la fois  la bienfaisance et le fait d’exceller dans ce que l’on entreprend. Ici, il signifie le plus haut degré de l’accomplissement de la foi.
[3] Cette parole a été interprétée différemment par les savants musulmans. Certains commentateurs ont considéré que cette expression signifie que les enfants n’auront aucun respect pour leurs pères et mères, les insultant et les frappant. On remarque en tous les cas que ces signes en islam se présentent le plus souvent sous la forme d’une inversion des valeurs ou de l’ordre naturel des choses : ceux qui vivent normalement dans  le dénuement le plus complet se verront attribuer  d’immenses richesses. L’allusion aux gratte-ciel et aux buildings est particulièrement intéressante. D’autres traditions authentiques nous apprennent que le soleil se lèvera à l’ouest, ou que le bien sera considéré comme le mal, et le mal comme le bien. Dans l’ordre traditionnel de l’instruction, ce sont les parents qui jusqu’à présent transmettaient à leurs enfants les valeurs qu’eux-mêmes avaient reçues. Les familles regroupaient plusieurs générations et ainsi était préservé ce savoir. La désagrégation de la cellule familiale a déstabilisé ce schéma. La famille dite nucléaire ne permet plus la transmission du savoir traditionnel. Bien plus, c’est aujourd’hui un rapport inverse qui s’installe dans nos mœurs avec l’accélération des progrès techniques et informatiques : l’enfant rapporte de l’école une instruction et des connaissances que ses parents n’ont jamais reçues. Claudine Attias-Donfut, co-auteur d’une enquête récente sur la famille (Le Nouvel esprit de famille, éd. Odile Jacob 2002), affirme dans une interview : « …l’influence ne s’exerce pas seulement dans le sens des plus âgés vers les plus jeunes, mais aussi des plus jeunes vers les plus âgés. Il y a là un renversement : les plus jeunes ont aujourd’hui tendance à transmettre un certain nombre de valeurs, de connaissances, d’ informations à leurs aînés, à leurs ascendants. »
[4] Autre traduction possible : « vivre hautainement dans des maisons construites ».

21:41 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Hillel l'ancien (possible professeur de Jésus-Christ) a fait encore plus simple.

Hillel, le plus célèbre des pharisiens aurait répondu à un prosélyte potentiel qui le sommait de résumer la Loi pendant qu'il tenait sur une jambe :

«Ce qui t'est haïssable, ne le fais pas à ton prochain. C'est là toute la Torah, le reste est commentaire. Vas et étudie la !»

Ainsi parla Hillel l'Ancien, également appelé Hillel le Babylonien, considéré comme le plus grand Sage de l'ère du Second Temple, on situe sa vie entre la fin du premier siècle av. JC et le début du premier siècle ap. JC.

Hillel Ha Zaken (הלל הזקן, Hillel l'Ancien, Ha Zaken étant un titre honorifique, décerné aux membres de l'assemblée des Anciens et du Sanhédrin, comme plus tard Rebbi) était un Sage et dirigeant religieux qui vécut à Jérusalem au temps d'Hérode et de l'empereur Auguste.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 26/10/2008

Cette expression concentrée de l'Islam "C’est que tu croies en Dieu, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Messagers et au Jour dernier, et que tu croies à la prédestination du bien et du mal" converge avec ma foi de chrétien protestant héritier de Calvin, si par "Livres" on entend le Premier et de Deuxième Testaments bibliques.

Écrit par : Jean-Paul Guisan | 26/10/2008

Bonjour,

Ce mot à Monsieur Jean-Paul Guisan:
La croyance en les Livres signifie que le musulman reconnaît les Feuillets donnés à Abraham, la Torah donnée à Moïse, les Psaumes donnés à David, l'Evangile donné à Jésus, et bien entendu le Coran donné à Muhammad.
De toute la Révélation Abrahamique, ils considèrent cependant que seul le Coran a été conservé intégralement.

En d'autres termes, pour un musulman, il existe des passages de la Bible qui sont bien la parole de Dieu, et d'autres qui ont été ajoutés au fil des siècles. Cordialement à tous.

Écrit par : Hani Ramadan | 03/11/2008

Monsieur Hani Ramadan ne sait même pas que les Evangiles ont étés écrits après la mort de Jésus? -
On ne peut donc pas dire qu'ils ont étés révélés à Jésus!

Je croyais ce Monsieur Ramadan -toujours si sûr de lui- un peu plus instruit, surtout à propos de sa religion qui n'est qu'une pâle copie, un plagia, de la religion juive et chrétienne et de leurs livres sacrés...-
Pas étonnant qu'il ait fallu décréter que quiconque quitte la religion musulmane mérite la mort....
-c'était le seul moyen de garder des croyants ignares et soumis, afin qu'ils ne s'instruisent pas des autres religions et ne découvrent la supercherie!

Écrit par : Luce Hiditay | 06/12/2008

Madame Luce Hiditay,

quand je vous lis je m'en vois sauf votre respect désolé pour vous car vous reprochez a Mr Ramadan son instruction et à coté vous insultez l'islam d'une pâle copie ,de plagia de la religion juive et chretienne alors laissez moi vous dire chere Madame que jamis Mr Ramadan et encore moins l'islam n'a denigrer les autres religions au contraire en les reconnaissants comme etant vrai d'autant plus que dans tous ces ecrits on retrouve bon gré mal gré le seul but de ceux-ci est une reconnaissance d'un Dieu monotheiste et encore rien que pour votre info ou est-il une seul fois mentionner dans l'islam de tuer quiconque quitte l'islam donc je vous invite a prendre connaissance de tous ces ecrits et textes sacres que ce soit la bible ,la thora ou le coran et de vous livrer a une vaste etude afin de savoir exactement de quoi vous parler .
tres coradialement

Écrit par : ciggar | 08/12/2008

Les commentaires sont fermés.