1959

21/01/2009

LE SIONISME ASSASSIN

L'ETAT D'ISRAEL EST UN ETAT TERRORISTE. Rien ne permet de justifier l'usage du phosphore blanc, sinon la volonté de nuire de façon indiscriminée aux populations civiles palestiniennes. Les observateurs et les intellectuels, qui non seulement ne dénoncent pas fermement ces massacres répétés, mais qui en plus soutiennent les crimes contre l'humanité commis par l'entité sioniste, sont les complices d'un Etat assassin. Les dirigeants de l'Etat d'Israël sont des criminels de guerre. Gaza est devenu un laboratoire à ciel ouvert permettant d'expérimenter les armes les plus abominables. Même la Suisse n’ose pas condamner l’innommable ! Quelle honte !

Les chefs de tout autre Etat agissant de la sorte seraient immédiatement recherchés pour être conduits au Tribunal de la Haye.

Devant une telle démission du monde dit civilisé, nous avons le droit d’être convaincus que seule la résistance islamique viendra à bout de la barbarie sioniste.

 


Gaza : phosphore blanc, le nouveau napalm ?
Bombe au phosphore
15 janvier 09 - Israël est accusé d’utiliser des armes au phosphore blanc sur les civils palestiniens. Le point de vue d’experts sur un agent chimique controversé et la légalité de son utilisation.

Isolda Agazzi/InfoSud - « Israël utilise des bombes incandescentes contre la population civile de Gaza » dénonce le Centre palestinien pour les droits de l’homme, une ONG basée à Ramallah. « Au seizième jour de l’offensive israélienne, au moins une centaine de civils de la région de Khan Younis souffraient de brûlures de la peau, spasmes et sérieuses difficultés respiratoires imputables à ces bombes. Le Centre est en train de mener une enquête sur l’utilisation et les composantes de ces armes létales par la force d’occupation israélienne. »

S’agit-il du phosphore blanc, reconnaissable aux nuages de fumée qu’il provoque et à l’odeur d’ail qu’il dégage ? « Oui, assure Raji Sourani, le directeur de l’organisation, de passage à Genève pour la session spéciale du Conseil des droits de l’homme sur Gaza. L’utilisation de phosphore blanc contre des civils, dans des zones d’habitation très peuplées, est interdite par le droit international. »

De son côté, Human Rights Watch appelait Israël, le 10 janvier, à « arrêter l’utilisation illégale de phosphore blanc à Gaza. » La France renchérissait deux jours plus tard, demandant à l’Etat hébreu de ne pas utiliser ce genre d’obus. A noter que des médecins norvégiens ont aussi soupçonné l’armée israélienne d’utiliser un nouveau type d’armes dites DIME, selon le quotidien Le Monde.

A voir : http://www.dailymotion.com/widget/jukebox?list%5B%5D=%2Fg...

http://www.dailymotion.com/LeVraiSarko/video/x82x2f_les-d...

21:50 | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Combien de personnes auraient été brûlées par du phosphore blanc ?

Le CICR a constaté lui-même qu'il n'y avait pas d'usage critiquable de munitions à phosphore blanc pouvant atteindre des populations civiles. Avez-vous de plus amples informations infirmant celles du CICR ?

Si l'Armée de défense d'Israël avait voulu brûler Gaza et carboniser sa population civile, elle aurait utilisé du phosphore jaune, me semble-t-il, dont le pouvoir incendiaire est 400 fois supérieur à celui du phosphore blanc, utilisable à seule fin de marquer des cibles ou de générer des nuages de fumée...

Écrit par : J. Nizard | 22/01/2009

Quant à la munition DIME, je vois mal les critiques qu'on peut lui adresser.

Elle est prévue pour ne pas avoir d'effets létaux à plus de 10 mètres.

c'est typiquement le genre de munitions à utiliser, de manière ciblée, pour éliminer des terroristes sans que leurs voisins de palier n'en souffrent. Où est le problème ? Vous auriez préféré que l'Armée de défense d'Israël utilise des minutions plus puissantes, déployant des effets létaux à plus de 10 mètres, pour que plus d'innocents utilisés par les terroristes comme boucliers humains soient atteints ?

Écrit par : J. Nizard | 22/01/2009

Tout cela ne rendra pas la vie aux victimes, mais les décideurs de l'état d'Israel encourent désormais le risque d'être traduits en justice pour des faits évidents de "crimes de guerre" et "génocide" bien au-delà du simple stade de la tentative.

Mais surtout il y aura aussi la question du dédommagement, car l'utilisation de ces produits toxiques n'est pas sans rappeler le gaz moutarde, le sarin, le napalm, et on sait que si cela ne se règle pas en quelques années la justice a toujours raison, le retour divin sera immanquable.

Lorsque les militaires interviewés par les journaliste occidentaux confirment le phosphore blanc, mais refusent de commenter sur l'usage des DIME, on détient la preuve la plus flagrante : l'aveur par le silence, cher au procureur Bertossa.

Écrit par : Justice | 22/01/2009

Au nom des Palestiniens
_________________________

Ramadan Tariq


http://www.dailymotion.com/group/140840/video/x84qkl_ramadan-tariq-au-nom-des-palestinie_webcam

Écrit par : Palestine | 24/01/2009

Je suis envahie par un immense sentiment de tritesse et d'impuissance. Ces massacres, ces crimes, ce pogrom ... Même si l'état sioniste Israëlien essaie en vain de nous manipuler et de justifier l'injustifiable , nous savons que c'est un état terroriste, qui viole les conventions internationales. Sa barbarie préméditée a été élaborée pendant plusieurs vacances (avant l'investiture d'Obama, pendant les élections sur le territoire des opprimés ...). La question que l'on se pose : que vaut la vie d'un palestinien ? Même les animaux sont ultraprotégés contre la maltraitance. La seule issue pour le moment pour nos frères palestiniens c'est une lutte armée contre leurs bourreaux. Est-ce un discours violent ? ou faut-il continuer à se laisser massacrer comme des mouches ? Chose essentielle l'état sioniste d'Israël ne veut pas la paix.

Écrit par : Latifa | 24/01/2009

"Le CICR a constaté lui-même qu'il n'y avait pas d'usage critiquable de munitions à phosphore blanc pouvant atteindre des populations civiles."

Quelle est la référence de ce mensonge?

Phosphore blanc = phosphore jaune.

Il suffit de voir les photos publiées sur internet pour constater que ce sont les populations civiles qui sont visées et atteintes. Les tirs de phosphore sont parfaitement identifiables:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Phosphore_blanc

Il n'y a eu aucune discrimination entre civils et non civils. Chaque fois qu'une école, un hôpital ou un bâtiment de l'Onu a été atteint venait invariablement la même "excuse": des tirs de roquettes sont partis de là! Purs mensonges. Et c'est pour pouvoir mentir sans crainte que les Israéliens ont interdit l'accès de Gaza aux journalistes le temps de la tuerie. Il fallait que cela se passe en vase clos. Les Israéliens ont empêché les ambulanciers de porter secours aux blessés. Ils réunissaient des gens dans une maison, leur interdisaient de sortir et celle-ci était bombardée quelques heures plus tard.

Et les vaches tuées, elles tiraient aussi sur les Israéliens peut-être?

L'objectif des Israéliens est très simple: mener une guerre sans fin jusqu'à l'épuration des Palestiniens. Terroriser pour que beaucoup quittent leur terre, massacrer pour faire grandir chez l'ennemi le sentiment de vengeance, et recommencer quelques années plus tard et le grignotage des terres et la destruction d'un peuple, avec les mêmes prétextes.

Dommage que certains tombent dans le piège.


"boucliers humains"

Arrêtez de débiter la propagande sioniste. S'il y avait de réels combats, il y aurait eu plus de victimes chez les agresseurs. Hors ceux-ci se sont même tués entre eux. C'est dire la précision de leurs cibles.

Comment vous sentez vous de faire l'apologie de crimes de guerre?
Comment vous sentez vous de couvrir le massacre de plusieurs centaines d'enfants?

Tout a commencé à DEIR YASSIN. Des femmes et des enfants d'un village ami exécutés par pure haine antisémite une fois maître des lieux.

Car les Sémites ce sont les Palestiniens, pas les Israéliens.

Écrit par : Johann | 25/01/2009

Quel est le reproche fait aux DIME ? J'aimerais qu'il soit clairement explicité.

Si j'ai bien compris, c'est une arme faite pour tuer, quel surprise; ça a la puissance d'une grenade et au lieu d'avoir des gros éclats qui partent à plusieurs dizaines de mètres, il y a de la poudre de métal qui part à quelques mètres et n'a aucun moyen de faire des dégâts au delà de 10m.

Si les israéliens avaient utilisé les têtes explosives des obus de mortier ou des kassam du hamas, la guerre aurait-elle été propre ? La législation sur la méchanceté des armes est-elle différente de part et d'autre ?

Les balles tirées dans les jambes (dans le meilleur des cas) des personnes soupçonnées par le hamas d'être pro-fatah de Mahmoud Abbas sont-elles propres ?

Les armes sont faites pour tuer et la guerre est moche.

Écrit par : hector | 25/01/2009

A M. Nizard,

Comment pouvez-vous cautionner l'utilisation de phosphore blanc sur des civils ?

Un jour Israël et les responsables de cet état ainsi que tous les chefs militaires devront répondre de leurs actes criminels ! Et à ce moment-là, tous les complices par leur silence ou leur cautionnement, devront assumer leur position actuelle. L'histoire est écrite, vous ne pourrez effacer ces crimes odieux à l'encontre d'enfants innocents.
D'autres enfants palestiniens naîtront, le peuple Palestinien vivra, mais je n'en serais pas aussi sûre en ce qui concerne l'Etat d'israël !

Le monde est témoin !

Honte à vous M. Nizard !

Une mère de famille suisse

Écrit par : Gribouilly | 26/01/2009

Vous pouvez aussi aller voir sur ce lien au sujet des blessés au phosphore blanc :
http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5938

Écrit par : Gribouilly | 26/01/2009

"Quel est le reproche fait aux DIME ? J'aimerais qu'il soit clairement explicité.

Si j'ai bien compris, c'est une arme faite pour tuer, quel surprise; ça a la puissance d'une grenade et au lieu d'avoir des gros éclats qui partent à plusieurs dizaines de mètres, il y a de la poudre de métal qui part à quelques mètres et n'a aucun moyen de faire des dégâts au delà de 10m."

Vous devriez mieux vous renseigner. La poudre de plusieurs métaux s'incruste dans les tissus, blessent ceux qui ne sont pas tués sur le coup. Et les blessés sont inopérables en raison des trop fines particules, trop nombreuses. Ils vont subir des souffrances intolérables, et finir par mourir lentement d'un empoisonnement ou d'un cancer.

Il n'y a que des salopards pour utiliser des armes pareilles. Ou pour justifier leur utilisation.

Écrit par : Johann | 26/01/2009

Chères lectrices, Chers lecteurs,

Relayons l'information sur le génocide palestinien pour enrayer les campagnes de désinformation et de propagande. Nous savons, même si l'état sioniste essaie de justifier l'injustifiable, un jour viendra où il se retrouvera face à tous ses crimes.

Écrit par : Latifa Hafhouf | 27/01/2009

Moi ce qui me fait très peur, c'est que les actes du gouvernement israélien sont tout à fait de nature à encourager encore la montée de la haine et des armes nucléaires sont - à moyen ou court terme - entre les mains de voisins belliqueux, comme l'Iran.
Et là... un tir d'un missile nucléaire iranien vers les israéliens sera peut-être intercepté, mais la réplique? Est-ce que les israéliens vont aller anéantir le reste du monde? Si une, cent ou mille roquettes du Hamas se sont abattues sur les israéliens et qu'ils ont réagi avec autant de violence en anéantissant quasiment tout Gaza-City, pensez-vous réellement qu'une attaque nucléaire contre eux (israéliens) les pousserait à réagir avec l'arme atomique qu'ils détiennent déjà?
Moi je crois que oui. Ils sont assez fous pour dire "après moi le déluge" et de toute façon c'est dans leur philosophie, la fin du monde, avec l'arrivée de leur Messie.
Mais on ne veut pas tous monter dans ce train-là, bon sang!

Écrit par : Gerlinda | 29/01/2009

Décidément vous ne manquez pas de souffle et le net vous gonfle encore plus pour déverser votre propagande antisémite!

Mais que faites-vous en Suisse bien planqué? Votre naturalisation ne devrait pas vous empêcher d'être sur le terrain, à moins que vous ne soyez plus performant ici?

Monsieur Ramadan vous me sortez par les oreilles!

Écrit par : Patoucha | 25/03/2009

Monsieur Patoucha,
Le sionisme est une idéologie politique expansionniste alors que l'antisémitisme est un délit. Il ne faut donc pas mélanger les cartes afin de brouiller les pistes. Monsieur H. Ramadan dénonce le sionisme qui doit l'être par tout homme et toute femme qui se respectent. De plus, l'éthique dont il se réclame lui interdit d'être antisémite. Le musulman n'a pas le droit de faire montre de racisme ou de xénophobie. Il se doit de respecter le genre humain sans distinction de race, d'ethnie, de classe, de caste. L'élection dont il s'agit ici est de nature éthique jamais, au grand jamais, ethnique.
Dénoncer le sionisme qui est une idéologie politique en combattant l'antisémitisme, voire le racisme tout court, devient donc, aujourd'hui, un devoir moral qui relève d'un impératif catégorique.

Écrit par : najib ELAGGUIR | 26/03/2009

Les commentaires sont fermés.