1959

31/01/2009

ERDOGAN : LA PAROLE ET LE GESTE

Pourquoi le geste d'Erdogan à Davos a-t-il rencontré un écho si favorable non seulement dans le monde musulman, mais aussi en Occident? Parce qu'il est indécent de s'asseoir à la table des assassins, et parce que l'on ne doit plus accepter les débats tronqués.

Nous en avons assez des discussions de salon, alors que l'ordre du jour serait plutôt à l'inculpation des criminels de guerre.

Lire la suite

18:46 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | | |

29/01/2009

Lutte en Palestine

A ceux qui n’auraient pas encore compris ce que signifie le djihad.

A ceux qui n’auraient pas encore compris ce que signifie la légitime défense.

A ceux qui n’auraient pas encore compris ce que signifie la résistance contre la barbarie…

Je dédie cette chanson de l’artiste américain Michael Heart : http://www.youtube.com/watch?v=WjeOTKaekrM&feature=re...

http://www.youtube.com/watch?v=1Ne2_l21czQ&feature=re...

 

 

 

09:57 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

26/01/2009

AVEC UN AMBULANCIER A GAZA

Le devoir de mémoire s’impose pareillement à tous les hommes. L’actualité et l’urgence n’abolissent pas ce principe. Je recommande particulièrement un reportage réalisé par France 24 sur la façon dont les civils sont massacrés et les blessés  traités par l’armée israélienne.

Voir : http://www.dailymotion.com/video/x82yac_exclusif-avec-un-ambulancier-gaza_news

Très intéressantes sont les observations de ce journaliste qui parle de son métier, et qui, contrairement à ceux qui n’ont pu entrer à Gaza au moment des faits, se trouvait déjà là… et est resté, mettant sa vie en danger.

Tous les crimes seront répertoriés.

Toutes les actions barbares seront jugées.

C’est peut-être parce qu’ils en ont conscience dans le tréfonds de leurs âmes, que les sionistes se sont engagés dans la voie qui conduit à l’innommable.

 

13:55 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

25/01/2009

CRIMES DE GUERRE SYSTEMATIQUES

Malgré les convergences de trop nombreux témoignages qui révèlent les atrocités commises par Tsahal à huis clos à Gaza, pourquoi aucune sanction réelle n’est appliquée comme il se doit à l’Etat d’Israël. Pourquoi cette complicité dans le silence ? Pourquoi l’acceptation de l’horreur ?

L’humanisme de cet Etat revient à dire : « C’est le Hamas qui est responsable de ce drame. C’est pourquoi nous sommes obligés de vous massacrer contre notre gré. Et bien que nous vous bombardions, femmes et enfants, que nous utilisions le feu  pour vous marquer au fer rouge, bien que nous vous affamions depuis des mois, soyez certains que nous vous plaignons ! »

 

 

 

Lire la suite

23:54 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

21/01/2009

LE SIONISME ASSASSIN

L'ETAT D'ISRAEL EST UN ETAT TERRORISTE. Rien ne permet de justifier l'usage du phosphore blanc, sinon la volonté de nuire de façon indiscriminée aux populations civiles palestiniennes. Les observateurs et les intellectuels, qui non seulement ne dénoncent pas fermement ces massacres répétés, mais qui en plus soutiennent les crimes contre l'humanité commis par l'entité sioniste, sont les complices d'un Etat assassin. Les dirigeants de l'Etat d'Israël sont des criminels de guerre. Gaza est devenu un laboratoire à ciel ouvert permettant d'expérimenter les armes les plus abominables. Même la Suisse n’ose pas condamner l’innommable ! Quelle honte !

Les chefs de tout autre Etat agissant de la sorte seraient immédiatement recherchés pour être conduits au Tribunal de la Haye.

Devant une telle démission du monde dit civilisé, nous avons le droit d’être convaincus que seule la résistance islamique viendra à bout de la barbarie sioniste.

 

Lire la suite

21:50 | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | |

20/01/2009

LETTRE A CHESSEX

Cher Monsieur,

Vous me permettrez de vous adresser ces quelques réflexions suite à la parution de votre dernier livre. Vous y rappelez un meurtre odieux commis en 1942 par des nazillons, et proposez, en ce mois de janvier 2009, de dédier à la mémoire de la victime juive une plaque commémorative, ou même de lui consacrer une place à Payerne.

Lire la suite

22:32 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

17/01/2009

Manifester contre la barbarie sioniste

Je réagis aux propos de Ron Aufseesser, président de la Communauté israélite de Genève (Tribune de Genève, le 7 janvier)

 

M. Ron Aufseesser se permet de donner des leçons aux millions de manifestants qui ont exprimé leur colère contre les crimes de guerre de l’Etat sioniste.

Lire la suite

00:41 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | | | |

14/01/2009

Si j'étais un Palestinien

« Tzipi Livni, Netanyahou et Barak savent ce que l’électorat demande : l’extermination de voisins qui persistent à réclamer leurs droits ! »

Lire la suite

14:48 | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook | | | |

04/01/2009

DES ETATS, DES JOURNALISTES ET DES INTELLECTUELS VOYOUS

 

Est-il possible, aujourd’hui, de voir se propager sous nos yeux des formes évidentes de barbarie, sans que des mesures concrètes soient prises pour empêcher les assassins d’agir ?

 

Est-il possible de voir la bande de Gaza soumise depuis des mois à un embargo inhumain, ses enfants, ses femmes et ses vieillards souffrant de malnutrition et décimés par la maladie, refusant de mourir asphyxiés, se défendant par des armes rudimentaires, exposés à des ripostes sanglantes, qui touchent aussi bien les civils que les soldats, de voir ainsi Gaza sans que cela n’entraîne une réaction et une condamnation sans appel des crimes de guerre de Tsahal ?

 

Tout cela est possible de nos jours parce que la communauté internationale est complètement démunie face aux abus des Etats voyous.

 

Un Etat voyou est par exemple un Etat qui décide d’agresser l’Irak sous le prétexte mensonger de l’existence d’armes de destructions massives. Résultat : la terre d’origine du patriarche Abraham réduite à feu et à sang, des centaines de milliers de morts, et plus encore de blessés.

 

Un Etat voyou est par exemple un Etat qui ne reconnaissant pas les résolutions des Nations unies, décide que Jérusalem-Est est sa capitale éternelle, et en exclut l’autorité palestinienne. Non au retour des réfugiés. Non à la partition décidée en 1967. Partage que le Hamas a finalement choisi de respecter. Le refus est venu des sionistes. Pourquoi ? Parce que nul ne peut dire à l’heure actuelle quelles seront les frontières d’Israël.

 

Il suffit pourtant d’observer la carte de la Palestine , de 1948 à 2008, pour observer qu’elle se réduit à une peau de chagrin, grignotée jour après jour. Si la Palestine était votre pays, et si de surcroît le colon s’arrangeait pour vous y affamer et vous y infliger une punition collective, vous n’auriez d’autre choix que de vous défendre et prendre les armes.

 

Comment pourriez-vous reconnaître un Etat qui ne cesse de s’étendre chez vous à vos dépens ? Répondez donc à cette seule question avant de fustiger les prétendus extrémistes !

 

Qu’on ne s’y trompe pas cependant : en niant la légitimité de la résistance palestinienne, Israël s’engage résolument dans une impasse. Et lorsque l’on érige avec arrogance un mur, on oublie que l’on s’y cloisonne autant que l’ennemi. Car les Etats voyous sont aussi fiers que stupides.

 

Et comme il existe des Etats voyous, il existe aussi des intellectuels et des journalistes voyous. A l’heure où des images découvrent dans toute son horreur l’étendue de la cruauté des frappes sionistes, ils sont là pour nous expliquer qu’Israël – pays démocratique confronté aux fanatiques islamistes –  ne pouvait pas faire autrement ! Ce sont des journalistes voyous, tout comme les intellectuels voyous  en chemises blanches qu’il ne conviendrait plus désormais d’entarter, mais qui mériteraient plutôt de recevoir nos chaussures sur le nez !

 

 

16:41 | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook | | | |