1959

05/04/2009

L'ISLAM HONORE LA FEMME, L'OCCIDENT LA MEPRISE?

On juge en général en Occident que la femme musulmane occupe en Islam un second rang, et qu’elle est méprisée et prisonnière des traditions qui empêchent son émancipation.

Pourtant, un regard plus objectif sur la réalité musulmane permettrait de comprendre que l’Islam honore la femme. Donnons à titre d’exemple la figure exceptionnelle de ‘Âïsha, jeune épouse du Prophète Muhammad. Versée dans les sciences, érudites et particulièrement éloquente, les plus éminents savants de l’Islam et les juristes l’ont considérée comme une référence et une autorité en la matière.

Nous pourrions citer d’autres cas qui montrent que du point de vue de l’Islam, les femmes sont encouragées à l’étude et à l’émancipation positive qui ne se traduit pas par le désordre social en matière de sexualité, mais par des prises de responsabilités aussi bien politiques, économiques, culturelles et sociales.

C’est plutôt en Occident, aujourd’hui, que l’on porte sur la femme un regard plus que superficiel : les revues et les magazines qui lui sont spécifiquement proposés regorgent de conseils en tout genre allant de la vente des cosmétiques, à la mode, à l’importance de la séduction et aux vernis à ongles ! Difficile de trouver dans ce genre de littérature un article qui invite à une réflexion profonde qui laisserait supposer que la femme est un homme comme tout le monde !

 

C’est donc vous qui rabaissez la femme. Vous qui admettez que l’on « marchandise » son corps, vous qui faites votre commerce en ne l’envisageant que comme un objet sexuel.

 Alors que ‘Âïsha, au VII e siècle, commentait le Coran, orientait les hommes et donnait des avis juridiques !

17:16 | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Alors que ‘Âïsha, au VII e siècle, commentait le Coran, orientait les hommes et donnait des avis juridiques !

Ils sont aveugles à voir l'autre belle face, le problème pour eux toujours est comment son âge? ils nous rabâchent sans cesse... comme s'ils n'ont jamais vu les mariage des jeunes filles, mais ils n'ont jamais poser des questions comparables à l'âge de Khadija quand elle a épousé notre Prophète, et aussi à ce qui c'était passer (pas au VII e siècle cette fois ci) chez leurs voisin l'Autriche un athée comme eux-mêmes, électricien de formation qui a commis la pire crime de tous les temps.

Écrit par : Djilani Ftelina | 05/04/2009

je que l occident continu tjrs a voir en la femme l objet et il me s emble que la femme occidentale accepte .

Écrit par : elhadi | 20/04/2009

Voulez-vous nous faire croire qu'il n'y à pas de prostituées musulmannes?
Voulez-vous nous faire croire que tous les hommes musulmans, en occident, se conduisent pudiquement et honorablement envers les femmes?
Croyez-vous pouvoir tromper Dieu par des prières et agir impudiquement à son insu? Il est omniprésent, ne l'oublions pas
Un proverbe arabe:
Il ne faut pas ouvrir les yeux d'un homme, car on ne peut plus jamais les lui refermer...

Écrit par : Mireille Luiset | 24/04/2009

2 PROBLEMES MAJEURS FONT OBSTACLE AU liberte de la femme le premier en occident et c'est la marchandisation de sa personne la desillusion de sont status de personne qui s'auto finance parce qu'elle a un travail (tu a de la l'argent tu vaux )et le deuxième problème en orient c'est le litteralisme aveugle et les traditions dogmatisées et politisés

Écrit par : amine | 24/04/2009

Bravo ! Les exicsions et les lapidations sont certainement ce que vous appellez "honorer une femme" ! Bon, je vous comprend car comment faire la différence entre une femme sous une burka et un sac poubelle !

Écrit par : Octave Vairgebel | 24/04/2009

Cher Monsieur,

Je suis heureux de lire ces quelques mots qui véritablement expriment le fond de votre pensée.

En premier lieu, vous ne vous considérez pas comme citoyen helvétique. Vous parlez de l'occident, dont notre pays fait évidemment partie intégrante, en disant "vous". Semble-t-il vous ne vous considérez pas comme en étant. De plus vous nous stigmatisez. Dès lors vous vous posez en opposant des valeurs qui font, et qui sont à l'origine, de ce pays. Pays qui a donné l'asile à votre famille depuis deux générations et dont vous êtes porteur du passeport. Je dois certes vous concéder que vous avez, en Suisse, une liberté d'expression que je n'aurais pas dans les pays qui ont comme système politique votre philosophie (j'utilise le terme philosophie et non religion volontairement). Vous êtes donc libre de vos propos que je qualifierais de masochistes.

En second, vous pensez exprimer la pensée des femmes. Et plus particulièrement des femmes occidentales, qui seraient brimées parce que libre de leur sexualité. Sexualité qui serait utilisée, ou qu'elles utiliseraient elles-mêmes, à des fins parfois mercantiles. Oui, monsieur, cela existe. Mais il n'y a nulle contrainte, nulle obligation. Si des suissesses sont choquées par ces pratiques elles peuvent le dire haut et fort par le biais des médias, de leur engagement politique ou associatif. Cela s'appelle l'émancipation, la liberté. Semblable à la liberté que vous avez de rédiger des textes aussi fallacieux qu'ils en deviennent presque comiques que celui qui est ci-dessus.

Vous êtes, cher monsieur, un homme de foi. Contentez-vous de ce rôle, de vous occupez de vos brebis sans faire de prosélytisme et ne prenez pas le costume du politicien où vous êtes d'une médiocrité crasse. Surtout quand vous bafouez par vos écrits l'essence même notre nation.

Antoine Bertschy
Député au Grand-Conseil

Écrit par : Antoine Bertschy | 24/04/2009

Les lectures dont vous parlez sont aussi insipides et abrutissantes que les revues sportives ou de voitures pour les hommes... à chacun ses plaisirs...

Arrêtez de vous moquez de nous M. Ramadan!!! Alors quoi la femme seule est gardienne de la morale??!!! Pourquoi donc ne pas castrer vos hommes qui sont en réalité les instigateurs de toute ces violences faites aux femmes!!!
Pourquoi donc seraient-elles punies à cause de VOS vices!!!!???? Si vous ne pouvez vous enmpêcher de céder à la tentation en voyant ses cheveux découverts ou un peu de chair, crevez vous donc les yeux et coupez vous l'engin... de ce fait plus de problème!!!

Il y a certes un problème en Occident de respect envers la femme... il est simplement dû au fait que ces pauvres messieurs ne se sont pas encore habitués à notre liberté fraichement retrouvée...
Chez vous le manque de respect et plus pervers... il fait partie de votre institution, il se retrouve dans vos lois, dans vos textes religieux!!
Merci de ne pas venir nous faire la morale M. Ramadan...

Écrit par : Boo | 24/04/2009

Je vois que vous n'aimez pas les gens qui pensent différement de vous... c'est triste...

Écrit par : Boo | 24/04/2009

Je vois que vous n'aimez pas les gens qui pensent différement de vous... c'est triste...

Vous dites monsieur double OO

Avant d'insulter qui que se soit, revisez vos argument, où vous (vous meme)ne cessez de dire:"Arrêtez... VOS vices...crevez vous ..."
reflichissez avant d'agir.

Écrit par : Hassen | 27/04/2009

@ Hassen... votre commentaire est parfaitement dépourvu de sens...

Et je suis une femme pour info...

Écrit par : Boo | 29/04/2009

Mme Boo ,

Pourquoi tant de haine envers Mr Ramadan qui par la veut redonner a la femme la valeur qu'elle se doit d'avoir ,vous meme en etant femme devriez reagir autrement et ouvertement car effectivement et je n'entend pas par la que dans les pays orientals ont ne retrouvent pas du vice (loin de la) mais il faut admettre tout de meme que c'est en Occident qu'on retrouvent les plus grand pervers d'ailleurs confirmer par les etats-unis qui disait que chez eux il y a les plus grands criminel mais en europe les plus grands pervers et permettez moi de souligner que depuis en Afganistan depuis la fin du regime taliban qui dans un autre contexte n'etaient surement pas mieux ,on declare aujourdh'ui un nombre croissant d'agression sexuel et de perversité
Encore autre chose ,surement que durant les beaux jours vous manquerez pas a mettre votre superbe decoltté hors dans un autre cote vous ne supporterez surement pas les remarques de certains comme (t'es bonne ...etc...) alors que c'est vous qui provoquez ce genre de situation donc merci je prefere garder mon engin et voir une femme voilé qui n'est pas sujet a ce genre d'insulte .
encore une fois je n'ai rien contre vous mais j'aime les femmes quelqu'en soit leurs forment ou vetsimentaire seulement a vous aussi de faire un effort de de voir la realite en face cher madame

Écrit par : johann | 02/05/2009

@ Johann? Pas celui qu'on doit voir d'habitude par ici en tous cas...

"Afganistan depuis la fin du regime taliban qui dans un autre contexte n'etaient surement pas mieux ,on declare aujourdh'ui un nombre croissant d'agression sexuel et de perversité "

D'ailleurs L'Afghanistan d'aujourd'hui est connue pour être particulièrement un lieu de dépravation des moeurs sexuelles...laissez-moi rire. Enfin pas de quoi se faire de soucis, maintenant que le viol conjugal a été rétabli comme licite, le nombre de ces viols devraient "diminuer". Il est des plus logiques qu'on enregistre moins d'infraction sexuelles...lorsqu'elles ne sont pas considérées comme des infractions.

" alors que c'est vous qui provoquez ce genre de situation "

Donc si l'on voit suit, la victime d'une agression sexuelle n'est pas victime, mais responsable de son agression, et ce parce qu'elle aurait osé se montrer de manière "dénudée". Cher monsieur...avez-vous déjà vu un homme en short se faire agresser par des hordes de femmes en rut? J'en doute fortement. Dès lors, si le simple fait qu'une partie de chair soit apparente justifie pour vous les comportements bestiaux de certains de vos congénères, c'est que vous ne valez pas plus qu'un animal. Les femmes sont les égales des hommes, elles ne demandent ni un traitement de faveur, ni qu'on les porte aux nues, pas plus qu'on les honore, juste qu'on arrête de leur dénier leurs droits, qu'on leur fiche la paix en somme.

Regarder la "réalité" en face devrait-il être d'accepter, selon votre vision, que les hommes sont des animaux? Personnellement j'ai une bien plus haute opinion des hommes que vous dans ce cas. Mais pour paraphraser l'inimitable expression de boo: si vous ne pouvez réprimer vos instincts bestiaux, si la simple vue d'un bout de chair féminine consiste pour vous en une invitation à posséder le corps de l'autre contre sa volonté, aller vous faire castrer. Ce n'est pas aux femmes de payer pour votre faiblesse.

Les violeurs et pervers sexuels sont des MALADES. En suivant votre raisonnement on pourrait aussi demander à ce que les enfants soient cachés, parce que leur simple vue pourrait réveiller les fantasmes des pédophiles.

Cacher le corps des femmes ou le sur-exposer ressort du même principe d'appropriation de leur corps, et de la même considération d'objet sexuel. Je ne comprends pas bien le terme d'émancipation "positive", la liberté est ou n'est pas, et le pouvoir que l'on possède sur son propre corps en est son fondement même. La présentation qui en est faite ici me paraît très regrettablement manichéenne. S'il est affligeant de voir aujourd'hui la question de la place des femmes dans l'Islam être instrumentalisée de manière parfaitement réductrice à des fins racistes par un parti pourtant lui-même très conservateur sur le sujet (L'UDC a milité contre la réforme du mariage patriarcal, contre l'assurance maternité, s'il faut le rappeler), et si on a souvent envie de vomir devant le nombre de publicités qui présentent les femmes comme des objets sexuels, il n'en reste pas moins que la situation est bien plus compliquée.

Vous trouverez des femmes voilées qui peuvent être beaucoup plus émancipées que d'autres non voilées, conscientes de leur droit là où certaines pensent encore qu'une femme se doit d'arrêter de travailler pour s'occuper de son mari. Mais vous trouverez aussi des lois rétrogrades promulguées au nom d'un certain islam comme la toute récente légalisation du viol conjugal en afghanistan qui institue donc le corps des femmes comme propriété de leur mari, là où cette pratique est aujourd'hui condamnée en Suisse, bien que de manière tardive (1995). L'interprétation de la décence, que préconise il me semble la tradition musulmane autant pour les hommes que pour les femmes, paraît aussi souvent être effectuée de manière très "libre", ce qui se remarque aisément quand monsieur est en short et polo, pendant que madame à côté n'a plus que pour champs de vision le sol, parce que recouverte d'un tchador qui lui recouvre l'entier du visage. C'est un cas totalement extrême, mais il existe, tout comme l'analyse différentielle de ce qu'est la décence est très répandue sous nos contrées aussi, en témoigne votre remarque sur les décolletés Johann, alors même que j'imagine que vous ne voyez aucun problème à voir des hommes en short.

Le patriarcat prend des formes et des visages différents selon les lieux et les contextes historiques. Dans cette appropriation du corps des femmes, bien peu de cultures sont épargnées. La prise pour cible qui intervient aujourd'hui en Suisse autour d'une religion ne tend qu'à masquer que nous vivons également dans une situation qui est loin d'être reluisante. Elle tend même à faire le lit de l'anti-féminisme: désormais si vous osez parlez des inégalités en Suisse, on vous renvoie systématiquement au fait que nous devrions avoir honte de nous plaindre, parce que dans certains pays les femmes sont lapidées. Je ne veux pas avoir à trancher entre la peste ou le choléra.

Néanmois je regrette que ce post ne fasse pour finir que verser dans la même attitude. Le recours aux généralités abusives reste extrêmement préjudiciable. Tâchons de nous en rappeler.

Écrit par : Audrey | 02/05/2009

Voyons les choses de manière positives, en 1300 ans, une femme a pû donner sont avis.

Écrit par : kaklon | 04/05/2009

les week-ends sont propices à la détente et aux souvenirs. A la décharge de Hani Ramadan, on pourrait citer une autre femme qui a essayé de donner son avis dans un pays islamique, c'est Benazir Bhutto

Écrit par : kaklon | 11/05/2009

JE MADDRESSE A ANTOINE BERTSCHY POURQUOI TU CRITIQUE NOTRE RELIGION
TU VA ME DIRE QUE CEST JUSTE EN ISLAM QUE LA FEMME EST OPPRIME
REGARDE BIEN DANS LE MONDE CEST LES AUTRES RELIGIONS QUI RELEVENT LE PLUS DE MALTTRAITANCE ENVERS LES FEMMES ALORS ARRETE DE DIRE DES CHOSES DONT TU NE CONNAIT PAS LES VALEURS MERCI

Écrit par : EL HATRI | 17/06/2009

Monsieur Ramadan dit COMMENT LA FEMME DEVRAIT ÊTRE CONSIDéRéE SELON LE CORAN. Pas comme elle est actuellement socialement considérée et traitée dans certains pays.
Par exemple, selon le Coran, la femme OU l'homme adultère peut être lapidé SEULEMENT s'il y a 4 témoins de l'adultère. La réalité, soit l'interprétation du Coran, est bien différente, rien qu'en Afghanistan, par exemple.

D'autre part, je ne trouve absolument pas que l'émancipation de la femme passe par un déshabillage stupide et aberrant, même en hiver. Beaucoup de femmes ont simplement l'air de traînées en occident, même dès l'age de 10 ans ! Alors si après elles passent pour des putes, faut pas s'étonner.

Écrit par : Louise | 17/06/2009

Dire que la Suisse a accueilli à bras ouvert la famille de M.Ramadan sous le régime de Nasser qui avait très tôt compris le danger politique et social des islamistes et des frères mulsulmans et qui véhicule de plus en plus de messages tendancieux à l'encontre de l'Occident. Les valeurs de l'Occident ne sont pas celles de l'Islam ...disait un certain président iranien il n'y a pas si longtemps. L'Islam pur et dur met en place des élites brutales, qui s'enrichissent sur le dos de leurs habitants, enlèvent toute sorte de liberté et surtout maintiennent les femmes dans un carcan entre le religieux et le machisme. Oui à un islam démocratique, généreux et libéré de tous ces interprétations nauséabondes et dangereuses.

Écrit par : demain | 17/06/2009

Mettons les choses au point, j'en ai assez d'entendre partout que l'islam est une religion qui ne respecte pas la femme, car la vérité c'est que l'islam est une religion idéaliste, et ceci je ne l'invente pas tous les philosophes vous le diront.en effet il faut differencier l'islam proprement traité dans le coran et l'islam pratiqué dans les faits, car dans le premier cas sachez que les femmes ne sont pas tyranisées ni maltraitées de quelques manieres que ce soit, c'est même le contraire car la figure de la femmme est celle de la mère que les hommes se doivent de respecter plus qu'eux-mêmes.

En occident on a beau dire que les femmes sont les egales de l'homme, pourtant tout le monde sait que c'est faux, il n'ya qu'a voir la manière dont nous sommes exposées, les femmes sont jugées seulement sur leur apparence physique, on se fiche de leur intelligence pas besoin pour les concours de beauté ou les magazines et un tas de choses futiles, mais ce qui me révolte le plus c'est que pour les métiers tel que hôtesse de l'air car je me demande bien en quoi le fait qu'une fille soit jolie peut servir lors d'un crash!

Le port du voile laisse à désirer dites vous? tout d'abord ceux qui critique le voile comme étant une insultent à la femme font intervenir de fausse valeurs car il s'agit d'une attaque contre l'islam et non un combat en faveur de la femme, car je vous rapelle que personne ne tient la même remarque vis à vis des bonnes soeurs. De plus le voile n'est pas une affaire de soumisson mais de protection vis à vis des hommmes.J'entends les critiques disant que les femmes n'ont pas à être victimes des fantasmes des hommes, et je suis tout à fait d'accord avec vous, cependant ceci est une pensée idéaliste car dans les faits nous le sommes.
j'argumente; je vais prendre des situations concrètes:
1) savez- vous qu'il est des criminels sexuels qui gagnent leur procès en ayant pour seule défense " monsieur le juge cette femme était habillée de manière provocante qui laissait pensr qu'elle était d'accord" ( cas connu aux états unis)
2) en france le racolage est interdit à l'inverse de la protistution, c'est à dire une femme à le droit de dire je me vends mais pas d'accoster un homme dans la rue et de lui dire " hey papi vient voir", ceci prouve qu'un homme en voyant le corps d'une femme devient vulnérable.
3) cas le plus abérant, étant étudiante j'ai été confronté à une situtation révoltante, savez- vous que un enseignant ne peux faire cours à une étudainte fille si elle est seule? si elles sont deux il peut faire cours la porte ouverte.même dans l'éducation nationale est profondément ancrée l'idée que l'homme est un animale dangeureux.

ainsi , je vous prie de cessez de dire que l'islam est une religion pour des pervers car la réalité c'est que partout dans le monde nous conservons une méfiance à l'égart des homme, les mères de famille le comprennent mieux que quiquonc, mesdemanes je doute que vous élevez vos filles de la même manière que vous élevez vos fils, surtout lorsque celles-ci sont age d'adolescence.

Écrit par : musulmane | 26/08/2009

En parlant de philosophie, il n'y que celles qui ont grandies dans un environnement chétien qui rayonnent sur le monde d'aujourd'hui. Sciences et Droits de l'Homme.
Pour ce qui est de la place de la femme en occident de nos jours, quoi de plus élémentaire et évident. L'avenir semble vouloir atténuer les différences hommes femmes, aujourd'hui la femme occidental passe l'epreuve de sa liberté, de sa sexualité débridé, et l'homme occidental l'épreuve de la supporter, et de maitriser son désir pour dépasser les apparences.
Nous n'avons pas besoin de l'islam.

Écrit par : adso | 09/09/2009

Le slogan de la libération de la femme est, peut-être, une réaction à la mauvaise condition vécue dans l'atmosphère des traditions et des coutumes arriérées qui oppriment son humanité et la traitent comme si elle était un simple objet, parmi d'autres, dont dispose l'homme et qui est faite pour lui procurer du plaisir sans qu'il ne lui soit possible de jouer aucun rôle actif dans la vie.

Écrit par : kader | 16/12/2009

Les commentaires sont fermés.