1959

17/07/2009

LE HAMAS EST INCONTOURNABLE

Les défenseurs et représentants d’un Etat voyou n’ont pas de leçons à donner à la Suisse

Il est étonnant de voir Ilan Elgar, ambassadeur d’Israël en poste à Berne, s’offusquer des choix de la diplomatie suisse, alors que beaucoup d’observateurs internationaux s’accordent à déclarer qu’aucun accord de paix ne peut aboutir si le mouvement de la résistance islamique est écarté. De fait, la Suisse est parfaitement en droit d’accueillir le leader du Hamas Mahmoud al-Zahar.

Il convient de relever la détermination du gouvernement suisse qui agit avec une lucidité exemplaire, en prônant le dialogue et le respect des droits humains.

Par ailleurs, Monsieur Johanne Gurfinkiel, secrétaire général de la Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme et la diffamation (CICAD), ferait mieux de condamner clairement Tsahal pour ses crimes de guerre, au lieu d’accuser des résistants sémites d’être antisémites. Tant que l’organisation qu’il représente ne se sera pas clairement démarquée de la politique colonialiste et raciste de l’Etat sioniste, nous ne pouvons accorder aucune crédibilité à son discours.Honte à ceux qui se font les défenseurs d’une armée d’assassins !Voici une information qu’ils feraient bien de méditer :

Le Hamas, un acteur incontournable

jeudi 26 février 2009

Dans une lettre parue jeudi dans le Times de Londres, une dizaine d'anciens ministres des Affaires étrangères et de négociateurs expérimentés pressent Israël et les États-Unis de changer d'attitude à l'égard du Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza.

Selon eux, la politique isolationniste adoptée à l'endroit du mouvement islamiste palestinien n'a pas porté ses fruits et il est maintenant temps de changer de stratégie. « Un accord israélo-palestinien sans le Hamas est impossible », concluent-ils.

Les signataires soutiennent que l'offensive menée par Israël dans la bande de Gaza de décembre à janvier « démontre que la politique d'isolement du Hamas ne peut pas apporter la stabilité ». « Il ne peut y avoir de processus de paix significatif si l'on négocie avec une partie des Palestiniens et tente d'en détruire une autre partie », ajoutent-ils.

Comme le disait le général et homme d'État israélien Moshe Dayan: « Si vous voulez faire la paix, vous ne parlez pas à vos amis. Vous parlez à vos ennemis. »

Les signataires concluent que le Hamas ne disparaîtra pas. Le soutien dont le mouvement bénéficie depuis son élection en 2006 ne s'est d'ailleurs pas érodé, notent-ils, malgré le blocus israélien de la bande de Gaza et l'offensive militaire. Il convient donc de trouver une nouvelle stratégie.

Ces propos surviennent également alors que le ministre britannique des Affaires étrangères, David Miliband, a estimé mercredi qu'entamer un dialogue avec le Hamas était « la bonne chose à faire ». Il a cependant ajouté que d'autres pays, comme l'Égypte, étaient mieux placés pour le faire.

Pour sa part, Israël somme le Hamas de reconnaître son droit à l'existence ainsi que les accords de paix déjà signés avant d'entamer tout dialogue avec lui.

Parmi les signataires de la lettre, on retrouve notamment Shlomo Ben-Ami, ancien ministre israélien des Affaires étrangères, Paddy Ashdon, ancien émissaire britannique en Bosnie, Alvaro de Soto, ancien envoyé de l'ONU au Proche-Orient, Gareth Evans, ancien ministre australien des Affaires étrangères chargé des négociations de paix au Cambodge, et Michael Ancram, qui a participé aux accords de paix en Irlande du Nord.

Radio-Canada.ca avec Reuters

P.S. :

Vendredi 11 septembre 2009, le gouvernement de Catalogne a préparé un concert pour leur fête nationale, et a invité la chanteuse Noa qui a approuvé le bombardement "visant à détruire le Hamas"...

voir vidéo : http://media.causes.com/580488?p_id=13959108

 

 

23:13 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Ramadan,

commencer votre article par "un Etat voyou" en parlant d'Israël ? Est ce là les paroles d'un homme de foi ?

Croyez vous, que vous favoriserez la paix entre deux pays : Palestine et Israël en traitant l'un ou l'autre de voyou ?

Pensez vous, qu'en occidental que je suis, voir mourir un enfant palestinien me réjouit ? Au même titre, lorsque je vois un enfant israélien blessé mortellement, imaginez vous que j'y vois la moindre différence ?

Votre message, M. Ramadan, en homme de foi, devrait être la paix. La Paix à tout prix. Ghandi a gagné la paix pour son peuple en proclamant l'abandon de toute violence. Sans tirer un coup de feu, sans jamais levé la main sur le colon. Il a réussi.

N'est ce pas votre rôle M. Ramadan, en tant qu'intellectuel musulman de prêcher la paix à tout prix. Imaginons un instant, à l'heure d'Internet, des infos, que le peuple de palestine abandonne la lutte armée. Jamais plus la moindre roquette, jamais plus le moindre attentat... à ce moment, qu'elle sera la réponse d'Israël ?

Le saurons nous jamais ?

Essayons... 1 année, rien qu'une année... et faisons le bilan.

C'est votre rôle de penseur, d'intellectuel que de guider celles et ceux qui croient en l'usage de la violence de renoncer.

C'est dans la paix qu'on trouve la paix. Dans la guerre, on ne trouve que la guerre.

J'ai vu des enfants morts M. Ramadan, et croyez moi, une fois morts, ils n'avaient plus aucune religion, plus aucune nationalité. Personne ne peut encourager la violence lorsque la vie d'enfants est en jeu.

Bien à vous M. Ramadan,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 17/07/2009

Malheureusement le Hamas est dangereux pour la paix. Il suffit de se rendre a Gaza.

Écrit par : Charly Schwarz | 18/07/2009

@charlyschwarz :vous dites que le Hamas est dangereux pour la paix ressemble au discourt de bibi natanyahou le menteur(par aveu de son papa)!!!"dis moi qui tu cite je te dirai qui tu est ".

alors arrêtez de faire de la propagande sioniste sur tout les blogs de la TDG il y en a bcp de fait sur les médias français §§§.


franzt fanon écrivait :Le monde colonisé est un monde coupé en deux. La ligne de partage, la frontière en est indiquée par les casernes et les postes de police. Aux colonies, l'interlocuteur valable et institutionnel du colonisé, le porte-parole du colon et du régime d'oppression est le gendarme ou le soldat.

Dans les régions coloniales, le gendarme et le soldat, par leur présence immédiate, leurs interventions directes et fréquentes, maintiennent le contact avec le colonisé et lui conseillent, à coups de crosse ou de napalm, de ne pas bouger. On le voit, l'intermédiaire du pouvoir utilise un langage de pur violence.

L'intermédiaire n'allège pas l'oppression, ne voile pas la domination. Il les expose, les manifeste avec la bonne conscience des forces de l'ordre.

L'intermédiaire porte la violence dans les maisons et dans les cerveux du colonisé.


Alors si le Hamas est dangereux, il est surement et exclusivement envers les colons sionistes et leurs milices barbares de tsahal!!!

Écrit par : franzt.fanon | 18/07/2009

Confondre le Hamas et la Palestine...
Oh Monsieur Ramadan, un homme de votre intelligence ?

:o)

Écrit par : Blondesen | 18/07/2009

L'Etat d'Israel ne survit que grâce à l'appui servile et inconditionnel des E.U.s., qui jusqu'ici ont systématiquement bloqué toute condamnation de la politique israélienne par l'O.N.U et qui soutiennent financièrement Israel au taux de quelque 5 milliards de dollars depuis 1948. Sans un tel appui, il est clair qu'Israel serait en faillite depuis longtemps
Israel est un Etat raté sur toute la ligne, moralement, économiquement, socialement et même militairement. L'armée de loin la plus puissante dans toute la région est incapable d'assurer la sécurité du pays. Un Juif vit bien plus dangereusement en Israel que pratiquement partout ailleurs, même en Iran.

Écrit par : J.C. simonin | 20/07/2009

Incontournable le Hamas ? c'est qu'après avoir pris le contrôle de Gaza et s'être livré à l'élimination des membres du FATAH, le refus de négocier avec israel, sans parler de l'utilisation d'enfants mpour transporter des armes et des munitions, creuser des tunnels..moi j'en doute ! Ou alors il faudrait une profonde remise en cause de ce mouvement pour, enfin, s'assoir à la table des négociations avec au côté de son frères (ennemis) le FATAH pour passer (enfin) à une discussion d'avenir avec l'Etat d'Israel ! Encore faudrait-il que le Hamas applique ce que le FATAH à réussi, c'est à dire la fin des tirs de roquettes et des attentats et entrer dans une nouvelle ère.

A M, J.C simonin êtes-vous simplement allez en Israél pour écrire ce genre d'inepties ? Moi oui !

Écrit par : Liv | 22/07/2009

A FranztFanon . que dire du Sionisme musulman et chrétien ?? votre méconnaissance de ce mot n'a d'égal que les tentatives d'extrêmistes d'en faire une grossierté !Il serait judicieux de vous renseigner de façon plus judicieuse à ce sujet !Enfin, si ce n'est pas trop vous le demander ?

Écrit par : Liv | 22/07/2009

@Stéphane : Monsieur, cela fait 60 ans qu'Israël se comporte comme un Etat voyou, il serait temps de le crier haut et fort !

Vous proposez de cesser les tirs de roquettes... Cela a déjà été fait à plusieurs reprises et cela n'améliore en rien le sort des Palestiniens. Que ce soit en temps de guerre ou de paix, d'Intifada ou non, de trêve ou non, Israël n'a pas cessé durant 60 ans la colonisation, les embargos, les bombardements, les massacres, les humiliations, les privations...

La Palestine est une prison géante dont les murs se resserrent en écrasant ses détenus. La première chose à faire pour arriver à la paix est de reconnaitre cette évidence.

On ne peut pas être pacifiste sans être réaliste sinon on est rien de plus qu'un utopiste.

Écrit par : Raphaël Gotti | 22/07/2009

Le Hamas est une bande de fasciste fauteurs de guerre, comme le Hezbollah et les ultra-conservateurs israëliens. Ils prétendent vouloir le bien de leur peuple, mais tout ce qu'ils veulent, c'est jeter de l'huile sur le feu pour que la guerre dure pour l'éternité. Car le jour où la paix se fera dans la région, ils n'auront plus aucune raison d'être.

Le seul moyen d'arriver à la paix dans la région est d'éliminer tous ces fascistes des deux camps. Et la balle est à la fois dans les deux camps. Il appartient aux deux peuples d'éliminer leurs propres fascistes par les urnes.

La religion, qu'elle soit musulmane, judaïque, chrétienne ou autre, est un cancer qui est à l'origine de toutes les guerres depuis l'aube des temps. Quand donc les hommes et les femmes apprendront-ils à le guérir ?

Écrit par : Kad | 22/07/2009

Un couteau, si on le donne à un serial killer ou à un cuisinier, il ne sera pas utilisé aux même fin.
Je ne crois pas qu'Israel menace le monde musulman ni sa culture.
Egalement je ne pense pas que le monde arabe soit un danger pour Israel, mais se serait une catastrophe pour les intérêts de certaines multi-nationales si Israel et les pays arabes vivent en paix !
Toutes ces histoires sont télécommandées par la demande occidentale en matière d'énergie et en matière d'idéologie car la course vers Jérusalem, en d'autres mots, une certaine forme de croisade est loin de s'éteindre.

Écrit par : Maurice | 22/07/2009

liv live me alone svp votre message n'a aucun sens !!!

la différence qu'il y a entre cette bande de voyous(lire le parcours judiciaire de tout responsables israéliens) étatisés gouvernant la Palestine occupée et le parti HAMAS c'est surement et sans controverse en tout cas pour ceux doués d'intelligence (et d'honnêteté) :c'est la résistance face a un colonisateur acharné et sans scrupule!!!qu'il vous déplaise !!!

votre manipulation des termes des faits ne surprend personne car vous etes pour beaucoup le prolongement machiavélique de la propagande TSAHALIENNE EN EUROPE :

jeruslam poste :

(((Fox News veut interroger un responsable de l'armée pour en savoir un peu plus sur les tenants et les aboutissants de l'opération "Plomb durci".

Leibovitz doit alors s'assurer que les journalistes entendent exactement ce que les porte-parole de Tsahal veulent communiquer.

"A chaque question qu'ils vous posent, répondez par un exemple du terrain. Décrivez ce que vous avez vu de vos propres yeux, ce que vous et vos soldats avez vécu. Soyez aussi précis que possible", enjoint-elle.

"Je n'aime pas les entendre parler de soldats qui auraient maltraité les Palestiniens [pendant l'opération], en saccageant leurs maisons, ou je ne sais quoi encore", répond le général. "Pour chaque récit comme celui-là, je peux leur en raconter deux qui prouvent précisément le contraire.

Des soldats de réserve qui ont envoyé des lettres d'excuse aux familles dont les maisons ont été réquisitionnées, qui leur ont donné de l'argent ou leur ont laissé de la nourriture." Sans quitter l'homme des yeux, Leibovitz répond simplement : "C'est exactement ce qu'ils doivent entendre."

Il est alors prêt à repartir. Voilà à quoi se résume l'une des plus grandes priorités de l'armée aujourd'hui : coordonner et préparer dans les moindres détails les informations retransmises aux médias. Le rôle des porte-parole de l'armée est désormais crucial. Pour le meilleur et pour le pire... )))
http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1246296536280&pagename=JFrench/JPArticle/ShowFull.

belle manipulation n'est ce pas ?

Écrit par : franzt.fanon | 23/07/2009

Les commentaires sont fermés.