1959

27/09/2009

Fait divers : trois Palestiniens tués à Gaza, trois autres grièvement blessés

Si nous apprenions que trois Israéliens ont trouvé la mort suite à un attentat palestinien, il ne fait nul doute que cette information serait largement diffusée à la une des journaux, véhiculée par les médias et les agences de presse au service des malheureuses victimes.

Je lis ce samedi 26 septembre 2009 la brève dépêche suivante dans le coin à peine visible d’un quotidien : «  Trois Palestiniens ont été tués vendredi soir dans un raid de l’aviation israélienne au nord de la ville de Gaza. Trois autres Palestiniens ont été grièvement blessés. Les six hommes ont été pris pour cible par deux hélicoptères israéliens. » (AFP)

 

Un tel drame n’est qu’un fait divers.

Le sang du Palestinien n’a pas le même prix que le sang du colon juif.

Les hommes naissent libres et égaux en droit et en dignité : vieille fable qui n’est valable que pour les hommes qui sont plus humains que les autres…

Pourtant, cela fait des décennies que les dirigeants « éclairés » du monde dit démocratique savent pertinemment qu’Israël ne respecte aucun principe, aucune convention lorsqu’il s’agit d’affirmer dans les faits la suprématie raciale du peuple élu.

On ne peut pas mettre sur le même plan les assassinats des agresseurs et les actes de résistance, à moins de se faire le complice de cette colonisation injuste qui se poursuit et que rien n’arrêtera désormais, sinon le combat continu de légitime défense.

 

Voir :

Sur les aveux des soldats israéliens :

http://www.dailymotion.com/related/xw07u/video/x8rcgq_les-soldats-israeliens-avoue-les-me_news

Sur les déformations sionistes médiatiques et les méthodes de l’armée israélienne :

http://vids.myspace.com/index.cfm?fuseaction=vids.individual&videoid=57505250

Liste des massacres en Palestine :

http://www.oujdacity.net/oujda-article-17258-fr.html

 

 

19:21 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

« Ainsi, si nous voulons rester en vie, nous avons à tuer et tuer et tuer : tous les jours, tous les jours ... Si nous cessons de tuer, nous cesserons d’exister... La séparation unilatérale ne garantit pas la paix, elle garantit un État sioniste juif avec une majorité écrasante de juifs. »
Répète incessamment l'idéologue de l'état sioniste Amon Soffer Professeur de géographie à l’Université de Haïfa, Ses instructions ont été mises en œuvre depuis la fondation de leur État, et ceux qui exposent leurs crimes, en fait, ils sont des antisémites et propagandistes comme il avait insinuer l'écrivain Santo, qui ne cesse de répéter que sont père et son grand père sont aussi des écrivains.

Écrit par : Djilani Ftelina | 27/09/2009

Monsieur,

Je crains que vous ne finissiez par lasser vos lecteurs à force de leur faire croire que les Palestiniens sont des victimes et les Israéliens des agresseurs. Si les choses étaient aussi simples, aussi "noires et blanches", le conflit serait réglé depuis longtemps.
Je suis aussi de ceux qui déplorent et dénoncent l'implantation de nouvelles colonies israéliennes. Je suis aussi allé à Auschwitz...

Vous avez raison, la vie d'un Palestinien ne vaut pas moins que celle d'un Israélien. L'inverse est également vrai !

Si le mot paix a encore un sens, alors il faudra le lui rendre autour d'une table, seule possibilité pour laver le sang qui coule dans la région depuis plus de 50 ans. Il faudra aussi que le mot "pardon" soit au rendez-vous si l'on veut retrouver la sérénité dans la région.

Comme vous pouvez l'imaginer, je ne suis pas musulman et je connais mal l'islam ; mais je le respecte dans la mesure où il n'envoie pas ses fils se faire exploser chez les autres et où il traite ses femmes dans la dignité qu'elles méritent.

Alors de grâce, plutôt que de maudire tout le peuple d'Israël, desserez votre poing et tendez la main à vos frères d'en face. Je suis convaincu qu'il y en a qui sont prêts à la serrer. L'humilité et la patience sont des vertus qu'on ne devrait jamais négliger.

Avec mes meilleurs sentiments.

Écrit par : Michel Sommer | 27/09/2009

"Comme vous pouvez l'imaginer, je ne suis pas musulman et je connais mal l'islam ; mais je le respecte dans la mesure où il n'envoie pas ses fils se faire exploser chez les autres et où il traite ses femmes dans la dignité qu'elles méritent."

Je ne suis pas chretien mais je respecte le christianisme, dans la mesure où il n'envoie pas ses fils armés jusqu'au dents explosent, violent, volent, tuent les autres chez eux, aussi dans la mesure ou il retire ses espions et ses "conseillers des dictateurs" qui sillonnent en longueur et largeur le monde musulman.

Écrit par : Djilani Ftelina | 28/09/2009

A Djilani
Alors ? On va se combattre encore combien de temps ? Et pourquoi ? Pour arriver à quoi ?

Ce sont toujours les autres qui doivent faire le premier pas ? Pourquoi pas vous ? Pourquoi pas moi ? Pourquoi pas nous ?

Pour l'instant, je ne vois, de part et d'autre que des gens qui n'ont pas vraiment envie de faire la paix.

C'est navrant parce qu'il faudra bien en passer par là, un jour ou l'autre. Alors pourquoi attendre ?

Ah oui, trop d'arrière-pensées chez les uns et les autres. Oui sans doute...

Écrit par : Michel Sommer | 29/09/2009

Les commentaires sont fermés.