1959

02/10/2009

De la subordination étasunienne au sionisme et d’un autre fait divers

 

La preuve est faite qu’Israël n’est pas le 51e Etat des USA, mais bien plutôt que les Etats-Unis sont complètement et lâchement inféodés  aux directives de l’Entité sioniste.

Michael Posner, le secrétaire d’Etat américain adjoint pour les droits de l’homme (!) a rejeté le rapport onusien de Richard Goldstone qui condamne sévèrement les exactions commises dans la bande de Gaza par Israël, en affirmant que les Etats-Unis refusent de « mettre sur le même plan moral un Etat démocratique comme Israël qui a le droit de se défendre et le Hamas, qui a répondu au retrait d’Israël de Gaza en terrorisant les civils dans le sud d’Israël » !

Peut-on faire une déclaration plus pitoyable que celle-là ?

Peut-on à ce point confondre les victimes et les bourreaux ?

Les colonisateurs et les résistants ?

Quelle honte, lorsque l’on considère le massacre des populations palestiniennes civiles à Gaza !

 

Mais il est vrai que les soldats occidentaux ne sont pas plus des enfants de cœur en Afghanistan. Nous lisons dans les « 5 minutes » de l’édition de la TDG du 2 octobre 2009 :

 

« RAID MEURTRIER EN AFGHANISTAN. Neuf civils, dont six enfants et quatre talibans, ont été tués mercredi lors d’un raid aérien de l’OTAN visant des insurgés dans le sud de l’Afghanistan. »

 

Misère ! Les enfants de qui ? Des enfants pourquoi ?

On ne peut assurément pas mettre sur le même plan les forces civilisatrices de l’OTAN, qui ont le droit d’imposer avec fermeté la justice et la liberté, et les rebelles afghans, petits et grands…

Il ne s’agit là d’ailleurs que de dommages dits collatéraux, même s’ils se multiplient au fil des années…

Il suffit de penser à Guantanamo, à Abû Ghraib et aux autres camps de rééducation pour se convaincre de cette œuvre profondément civilisatrice.

 

En réalité, le monde musulman est agressé de toutes parts par des barbares soutenus par des administrations corrompues.

Et l’on voudrait qu’il se résigne, alors que le Coran affirme en toutes lettres :

« Combattez dans la voie de Dieu ceux qui vous combattent. Et ne transgressez pas. Dieu certes n’aime pas les transgresseurs… » ? (Coran, 2, 190)

De la Palestine à l’Afghanistan, le monde musulman est agressé. Il n’est pas l’agresseur.

22:55 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Vous avez raison.
Laissons les communautés musulmanes régler leurs problèmes elles-mêmes. Laissons les sunnites et les chiites s'affronter et s'entre tuer. Laissons les talibans asservir l'Afghanistan puis le Pakistan et pourquoi pas les Indes. Laissons l'Islam se radicaliser au point d'asservir l'homme sous le joug d'un Coran déformé. L'occident n'a rien à faire avec cet Islam. Bien que le Coran soit un message humaniste, les lois coraniques prônées par certains imams extrêmistes n'ont rien de commun avec la démocratie. Et dans tout l'Islam on assiste à une extrémisation du Coran. Laissons donc ces extrêmistes se combattre, ce n'est pas notre affaire.

Quant au problème d'Israël et de Gaza, le Hamas soutenu par l'Iran ne prône-t-il pas la destruction d'Israël, peuple sémite comme les peuples arabes depuis Abraham. Il serait peut-être temps que tous les extrêmistes (israëlient et arabes) se rendent compte que l'anéantissement de l'autre ne peut conduire qu'à la ruine et à la misère.

Écrit par : Lambert | 03/10/2009

bonjour Mr Ramadan. Est-ce que vous pourriez répondre une fois aux interrogations de vos commentateurs? J'ai bien retenu de ce dernier billet que vous demandiez égalité de traitement dans "la Terreur" entre forces armées officielles et résistances palestinienne, afghane ou venues d'autres régions musulmanes. Ma question n'es pas dans cette exigence d'égalité, quoique à ce rythme là on pourrait aussi donner la même légitimité étatique aux résistants basques qui posent des bombes dans des gares ou des parkings qu'à la police et l'armée espagnole. Avec une telle attitude, plus aucun pays ne vivrait en paix. Ici, au Jura, les séparatistes pourraient à leur guise revendiquer leur indépendance totale vis-à-vis de la Suisse en faisant sauter des bombes à Zurich, par exemple. Nous savons tous qu'Israël est née sur les cendres de la dernière guerre et au détriment des peuples de Palestine. Nous savons tous cette terrible injustice. Mais aujourd'hui, l'heure ne devrait pas être à la destruction de Jérusalem. Elle devrait être à la réconciliation entre deux peuples qui souffrent et vivent sur la même terre. Malheureusement, autant du côté juif que du côté arabe, la religion est brandie comme étendard de survie. Ce n'est pas possible, Mr Ramadan. Alors ma question est là, et je sollicite une réponse de votre part. Pourquoi cherchez-vous toujours dans le Coran, la légitimation aux actes les plus barbares, le droit définitif à combattre les Infidèles? Ne serait-il pas plus sage de sortir du contexte sacré de votre spiritualité pour venir avec des arguments démocratiques, laïques, qui feraient de la population palestinienne l'égale des populations juives et chrétiennes qui vivent sur ce territoire? Et par ce biais battre en brèche la politique d'apartheid du gouvernement monocolore juif? Ainsi le mur pourrait tomber. Ainsi les peuples pourraient se réconcilier. Ainsi la paix pourrait réellement se faire sur des bases de réciprocité et de reconnaissance mutuelle. Mr Ramadan, j'attends avec impatience un début de réponse sur votre blog. Merci de porter intérêt à mon message. Je vous rappelle aussi que même le terrible Colonel Kadhafi, qui est des vôtres, serait pour la naissance d'un Etat commun "Isratine". Au moins dans ce cas-là, il développe une logique imparable qui bat en brèche les diplomaties occidentales avec leur papier confettis qui sépare en morceaux de sucre ce territoire tant convoité par tous.

Écrit par : pachakmac | 03/10/2009

"Faut-il rappeler que l'occupation de Gaza par l'armée israélienne est TERMINEE depuis sont retrait unilatéral. Et qu'Israël n'a d'autre intention que de vivre en paix dans frontières sûres et reconnues avec des voisins enfin apaisés de leur haine irrédentiste."

Je poste ici ma réponse à ce message, car je suis systématiquement censuré par l'auteur du blog:
http://rasleblog.blog.tdg.ch/archive/2009/10/03/ramadan-partialite-haineuse-suite.html

Les fascistes sionistes sont prêts à tous les mensonges. Et ce qu'ils haïssent le plus c'est quand des vérités toutes simples sont rappelées. L'Etat d'Israël a commis dans la bande de Gaza des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité, systématiquement et continuellement tant que le Bousher était encore président. Si l'armée - après avoir commis ces crimes - s'est retirée de Gaza après avoir détruit quantité d'infrastructures assurant un minimum de services indispensables à la population (écoles, hôpitaux, vergers, etc.), elle continue d'exercer un blocus qui étrangle l'économie et la population.

Quant à l'"intention [...] de vivre en paix dans frontières sûres et reconnues", il doit vraiment être très difficile de proférer un mensonge plus énorme et plus gossier. L'Etat sioniste non seulement occupe la Cisjordanie, mais il procède à une épuration ethnique systématique dont le but est d'étendre les frontière de l'Etat jusqu'au Jourdain. Le mur de la honte n'est qu'une étape intermédiaire, qui fait déjà fi de toutes les résolutions de l'ONU bafouées systématiquement. Toute cette politique criminelle n'est possible que grâce au soutien des puissances occidentales, qui ont su en leur temps par leurs pressions mettre à bas le régime d'apartheid de l'Afrique du Sud.

C'est bien le débloqueur qui mérite la palme de la partialité la plus haineuse, et de la plus vile lâcheté pour ne même pas venir s'expliquer ici. Quand on n'a pas d'arguments, il reste le mensonge, la calomnie et l'insulte.

La seule solution pour obtenir la paix est le démantèlement des colonies sionistes en territoire palestinien et la création de deux Etats dans des frontières telles que celles définies par les Accords de Genève.

http://www.lapaixmaintenant.org/article708

Il existe des Israéliens qui veulent sincèrement la paix et en finir avec la politique d'annexion des sionistes. Très dommage qu'ils ne soient pas entendu.

Écrit par : Johann | 03/10/2009

d'accord avec votre constat frère Hani.

jamais, ni Israël ni l'occident ne nous feront le moindre cadeau; bien au contraire plus nous faiblissons plus ils en profiteront.

le seul moyen est le retour à Dieu. tout découlera de là ensuite. ce jour là et les arabes et les musulmans doivent s'arrêter de danser du ventre au sens propre comme au sens figuré.

Écrit par : Youcef | 07/10/2009

Les commentaires sont fermés.