1959

12/10/2009

Visages de l’imposture : ALAIN FINKIELKRAUT

J’ai déjà parlé d’un signe de l’inversion des valeurs et de la décadence selon la tradition islamique : ce sera lorsque le mal sera considéré comme étant le bien, et le bien comme étant le mal. Lorsque la sentence du délit sera considérée comme  un crime, et le crime considéré comme un acte innocent…

Je voudrais en donner des exemples à travers quelques billets qui pourraient suivre. Et pour commencer celui-ci :

 

SAMANTHA GEIMER, victime d’un viol à 13 ans, parlait ainsi de ROMAN POLANSKI : « Quand j’y pense, il est clair qu’il a fait quelque chose de terrible. Mais cela date de bientôt 26 ans. »  Elle s’exprimait ainsi en 2003.

Cependant, dès que nous évoluons dans le registre de l’imposture, toutes les approximations, tous les amalgames (sur l’âge, sur l’adolescence, sur l’art, sur la persécution, sur la nature des faits) sont possibles.

Les pseudo-intellectuels peuvent se permettre de dire n’importe quoi, en renversant l’échelle des valeurs.

Il vous suffit, pour en avoir la certitude, d’écouter ALAIN FINKIELKRAUT se servant de tournures de style surprenantes et improbables pour voiler l’innommable :

 

VOIR : http://allainjules.wordpress.com/2009/10/09/alain-finkielkraut-tais-toi/#comments

Et aussi : http://www.dailymotion.com/video/xanyc5_polanski-ce-que-l...

00:08 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Une question : à quand l'apologie de l'inceste ?
Les Français trouveront-ils un "philosophe" apte à ce genre d'exercice ?

Écrit par : Hypolithe | 12/10/2009

Auriez-vous publié ce lien si Alain Finkielkraut n'était pas Juif?

Écrit par : Déblogueur | 12/10/2009

MAGNIFIQUE ! Finkielkraut tremble bizarrement chaque fois avant de prendre la parole, hyper stréssé et agité comme les soldats de Tsahaal que j'ai vu lors d'une incursion : un seul bruit ou mouvement chez l'ennemi et ils ont fait le double de pas en arrière et à toute vitesse que ce qu'ils avaient avancé !

Écrit par : Nordine | 12/10/2009

Les commentaires sont fermés.