1959

07/01/2010

Communiqué : EN MÉMOIRE DES VICTIMES DE GAZA 27 DECEMBRE 2008

Le 27 décembre 2008, l’aviation israélienne a commencé ses bombardements contre la population de Gaza. Une offensive militaire de l’armée israélienne d’une rare sauvagerie, faisant plus de 1’400 morts et 5000 blessés, s’est poursuivie durant près de trois semaines. L’armée israélienne a fait usage d’armes interdites ; comme les bombes au phosphore.

Le bombardement d’une école de l’ONU qui a fait plus de 40 tués, en majorité des enfants, l’attaque des convois ou les dépôts de l’ONU, les 4 enfants trouvés par le CICR, affamés, assoiffés, terrorisés, qui s’accrochaient aux cadavres de leurs mères durant quatre jours prouvent parmi des milliers d’autres crimes que l’armée Israélienne avait le projet d’exterminer autant de gens que possible à GAZA.

Cette barbarie contre une population pauvre et affaiblie par le long blocus  a provoqué un immense sentiment d’indignation dans le monde entier. 

L’ONU a constitué une commission d’enquête dirigée par le juge sud-africain Richard Goldstone qui a produit un rapport qualifiant de « crimes de guerre » les exactions commises par l’armée israélienne à Gaza. Ce rapport invite même les Nations Unies à constituer un groupe de juristes pour statuer sur une qualification de « crime contre l’humanité ». L’Assemblée générale des Nations Unies, dont la Suisse, a approuvé par une résolution la suite à donner à ce rapport.

Habituellement, après une guerre ou une catastrophe humaine de grande ampleur, la communauté internationale se mobilise pour aider la population et le pays détruit à se reconstruire. Pour la bande de Gaza, au contraire, le blocus qui constitue une grave violation du droit international, se poursuit ; le silence assourdissant de la communauté internationale est incompréhensible.

Le blocus empêche la reconstruction des infrastructures civiles et des logements de quelques 50'000 personnes ayant tout perdu, il est également responsable d'une grave pénurie alimentaire, d’un manque d’eau potable et rend très difficile l'accès aux soins médicaux. Tout au long de cette année, des agences de l’ONU, ainsi que des organisations de défense des droits humains ont dénoncé sans relâche les conditions de survie catastrophiques d’un million et demi d’habitants de la Bande de Gaza.

 

Nous devons continuer la mobilisation et nous engager pour :

1.     La levée immédiate du blocus de la bande de Gaza

2.     La poursuite des crimes de guerre commis pendant l’agression de la Bande de Gaza comme le recommande le rapport Goldstone.

3.     Que la Suisse convoque rapidement une conférence de tous les Etats parties aux Conventions de Genève pour décider des mesures à prendre et faire appliquer la 4ème convention de Genève pour la protection de la population civile palestinienne.

4.     Demander de retirer le prix Nobel de la paix décerné à Shimon Perez pour les crimes commis contre la population civile à Gaza.

5.   Proclamer le 7 Janvier de chaque année : journée de deuil et de recueillement en mémoire des dizaines d’enfants tués dans une école de l’ONU et exiger que toute la lumière soit établie sur ce crime.

6.    Réactiver la campagne de boycott contre les produits israéliens et les sociétés qui soutiennent ce régime.

 

Source : Droit Pour Tous,  Rue des Savoises 15,  1205 Genève  Tél. &fax : +41 22 321 12 55  www.droitpourtous.ch

22:31 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

vous avez tout notre soutien dans cette action...Il faut que la société civile suisse se mobilise pour promouvoir la paix dans cette région en faisant respecter les décisions du conseil de Sécurité de l'ONU. Il faut demander à Obama, le tout fraichement prix nobel de la Paix (!!??) pour qu'il mobilise toute la diplomatie américaine pour obtenir un cessez le feu avec un vrai accord signé entre les parties passant par la mise en application des décisions de l'ONU.
Nous serions très heureux de vous comptez parmi nous le 23 janvier à 14 h Place Neuve, pour une marche silencieuse pour la Paix..!!
cordialement

Écrit par : M.U.R | 07/01/2010

Ce matin 7 coptes ont été tués en Egypte!

Et combien de musulmans sont tués tous les jours par des musulmans dans le monde?

Écrit par : dominiquedegoumois | 07/01/2010

J'ai déjà écrit ici ou ailleurs que j'étais, pour des raisons diverses, y compris personnelles, plutôt "judéophile". C'est peut-être ce qui me donne (peut-être) le droit de dire, la mort dans l'âme et les larmes aux yeux, que le gouvernement israélien se comporte contre Gaza comme d'autres se sont comportés, il y a moins de 70 ans, en Pologne, en Tchécoslovaquie, en Ukraine...

Qui peut s'en réjouir, qui peut imaginer que cela nous apportera la paix et la sécurité ?

RH

Écrit par : Régis Hulot | 08/01/2010

Les commentaires sont fermés.