1959

07/01/2010

Juifs et musulmans en France: deux poids deux mesures

Voici une excellente lettre adressée à un Ministre français, qui visiblement a oublié qu'il vit en France!

M. Hortefeux, refusez le prix de « l'antiracisme » de l'UPJF

Par Guillaume Weill-Raynal | essayiste | 21/12/2009 | 17H45

Monsieur le Ministre,

Supposez que vous appreniez par vos services que depuis plusieurs mois, une association notoirement connue publie sans relâche sur son site Internet des articles qui disent…

  • que les juifs représentent un ordre politico-religieux étranger aux valeurs de la France
  • que leurs synagogues n'affichent rien moins qu'une volonté d'éradication culturelle des autres cultures françaises
  • que les juifs qui vivent en France sont responsables de l'hostilité grandissante que leur vouent les Français de culture occidentale et chrétienne
  • que leur présence sur le sol européen obéit à un projet de conquête et de domination vieux de plusieurs siècles
  • qu'enfin la croissance de la population juive en Europe peut être comparée à la prolifération menaçante de rongeurs.

Comment réagiriez-vous ?

Un « prix de la lutte contre le racisme » ? Un mauvais rêve, sans doute

Vous n'hésiteriez pas une seule seconde sur le caractère manifestement raciste et antisémite de tels écrits, et suggéreriez à votre collègue ministre de la Justice d'engager aussitôt des poursuites contre leurs auteurs et ceux qui les diffusent.

Supposez que vous appreniez alors que non seulement aucune poursuite n'a jamais été engagée contre ces écrits, mais que de surcroît, l'association qui les diffuse se paye le luxe d'organiser des dîners-débats mensuels et d'y inviter des personnalités de la majorité et de l'opposition, parmi lesquels, depuis janvier 2009, cinq de vos collègues du gouvernement.

J'imagine que vous ne pourriez vous empêcher de manifester un profond étonnement.

Supposez enfin que vous appreniez un beau matin, en lisant le journal, avoir été vous-même convié, la veille, à un colloque organisé par cette association et y avoir reçu des mains de vos hôtes le « Prix de la lutte contre le racisme et l'antisémitisme », vous penseriez sans doute que vous êtes en train de faire un mauvais rêve.

Des dérapages en série sur le site de l'UPJF

Mais vous ne rêvez pas. Tout ce qui précède est rigoureusement exact. L'association dont il est question se nomme l'Union des patrons et professionnels juifs de France (UPJF). Le colloque auquel vous étiez convié et que vous avez bien voulu honorer de votre présence s'est tenu le 13 décembre à l'espace Pierre-Cardin, à Paris.

L'UPJF vous a effectivement décerné le prix de la lutte contre le racisme et l'antisémitisme. Quant aux écrits que je viens de citer, ils sont bien réels et sont consultables à tout moment sur le site de cette association. A une seule « inexactitude » près : ils ne visent pas les juifs, seulement les musulmans.

J'ai juste changé les mots. Devoir user d'un tel stratagème pour faire prendre conscience de l'énormité de la chose en dit déjà long sur le « deux poids deux mesures » auquel chacun semble s'être aujourd'hui accoutumé.

Depuis plusieurs mois, l'UPJF se lâche. Il n'est pas de semaine où elle ne publie sur son site des articles de cette espèce venimeuse. Ceux que je viens de citer ne sont qu'un échantillon. Le tout, dans une indifférence absolue. J'avais tenté d'attirer l'attention du Crif et de la Licra sur cette situation intolérable, par une « Lettre ouverte à MM. Patrick Gaubert et Richard Prasquier », publiée en septembre sur plusieurs sites.

Je leur avais même personnellement adressé le texte de cette lettre. Je n'ai reçu aucune réponse, ne fût-ce que de simple courtoisie pour m'en accuser réception.

Est réputée antisémite toute personne opposée à la droite israélienne la plus dure

Le colloque auquel vous avez participé le 13 décembre avait pour thème la lutte contre l'antisémitisme. Combat infiniment respectable, mais dont l'UPJF semble avoir une conception aussi extensive qu'abusive : selon les articles que l'on trouve également sur son site, est réputée antisémite toute personne qui ne souscrit pas sans réserves aux thèses les plus radicales de la droite israélienne.

Ce qui, vous en conviendrez, conduit plus à déshonorer la cause que l'on prétend défendre qu'à la soutenir. Pour l'ensemble de ces raisons, il m'apparaissait incompréhensible qu'un ministre de la république vienne apporter sa caution à cette manifestation.

Et encore plus qu'un mouvement qui diffuse dans le public des idées aussi ouvertement racistes ridiculise ce ministre en lui remettant un très surréaliste « prix de la lutte contre le racisme et l'antisémitisme ».

J'ai tenté de faire valoir ces raisons dans un article paru ces jours-ci sur le site de l'hebdomadaire Marianne. Sans grande réaction, d'un côté comme de l'autre. Le site du ministère de l'Intérieur a fait part du prix que vous aviez reçu comme s'il s'agissait d'une distinction honorifique respectable et prestigieuse.

Un montage photo islamophobe publié, puis retiré

Le site de l'UPJF a continué, quant à lui, à publier ses articles fétides. Précisément celui en date du 17 décembre, qui compare les populations musulmanes à des rongeurs qui prolifèrent, suivi le lendemain d'un montage photo « humoristique » montrant une manifestation de Martiens sur la planète Mars sous une banderole : « Musulmans, rentrez chez-vous » [Dépublié depuis lors, mais encore visible ici, ndlr]

Il n'y aurait donc pas de place pour les musulmans ni en France, ni en Europe, ni dans le cosmos…

Il serait inimaginable que le ministre de l'Intérieur, en charge de l'ordre public et aussi des cultes, demeure sans réaction face à des agissements aussi graves, caractérisés, et réitérés.

Aussi, je me permets de vous demander, Monsieur le Ministre, que vous condamniez publiquement et sans réserve les intolérables écrits diffusés par l'UPJF. Il serait également à votre honneur et à l'honneur de la république que vous représentez que vous refusiez tout aussi publiquement le prix indigne qui vous a été décerné par ce mouvement.

Veuillez croire, Monsieur le Ministre, à l'assurance de ma haute considération.

 

Sources : http://www.rue89.com/2009/12/21/m-hortefeux-refusez-le-prix-de-lantiracisme-de-lupjf-130864

http://www.marianne2.fr/La-bonne-blague-Hortefeux-prime-pour-son-combat-contre-le-racisme_a183154.html

http://www.marianne2.fr/Polemique-l-Union-des-patrons-jui... 

15:43 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

"Comment réagiriez-vous ?"

Je pense qu'il réagirait en disant :"Ces allégations sont manifestement fausses!"

Écrit par : Hakim | 07/01/2010

http://www.upjf.org/index.jsp

Écrit par : Bob Sweijd | 08/01/2010

Malheureusement il n'y a pas qu'en France qu'on constate le " Juifs et musulmans deux poids deux mesures "! C'est dans tout le monde Occidental! A cause de leur ( les gouvernements ainsi que beaucoup d'occidentaux bien sûr ) folie meurtrière et de leur haine du Juif qui les a conduit à commettre le génocide de juifs innocents, ils se sentent et se sentiront toujours obligés de de la fermer et de ne jamais condamner l'injustice commise par les descendants de leurs victimes! On vit dans un monde de m.!

Écrit par : Inside | 08/01/2010

les juifs sont intouchables ,ils ont droits à tous les égards ,on les invite sur les plateaus télé pour nous faire des demonstrations en long et en large.Les intellos juifs sont souvent invités seuls et sans aucun contradicteurs tandis que si tariq ramadan sera invité par exemple,il aura 5 ou 6 contradicteurs faces à lui et pourra à peine ouvrir la bouche.
Les médias sont pris par l'argent et donc par des courants peu fréquentables tel que le sionisme.Et on sait tres bien que le monde politique aussi est soumis à ces considérations pécuniaires pour pouvoir prétendre au pouvoir.Le lobby sioniste en france est un des plus puissants d'europe et ils ont le sentiment ardent d'importer le conflit israélien en france.
On a le souvenir d'organistion charitable decreté terroriste car elle aidait financièrement le peuple palestinien affamé par les barrages israeliens et jeté dans la rue par les bulldozers israélien.
Les musulmans sont des marionnettes aux mains de gens puissants et sans scrupules et meme sans moyens ,avec la liberté d'expression en europe ,il y a moyen de réagir.Mais il faudrait que les musulmans arretent de se voir comme des victimes mais plutot comme des acteurs de leur propre destin et ceci d'autant plus que da'wa est sinon une obligation religieuse tout au moins un devoir pour les musulmans

Écrit par : djamila | 20/01/2010

Les commentaires sont fermés.