1959

18/02/2010

Une sagesse de Ibn ‘Atâ’i -Llâh : apparence et vérité

Ce qui est tenu caché dans la partie secrète des êtres, se dévoile (nécessairement) aux niveaux des apparences.

 

Commentaires :

 

Notre apparence trahit, souvent sans que nous en ayons conscience, ce que nous portons en nous-mêmes. Notre corps, nos attitudes, nos paroles sont le miroir de notre âme. Le bien ou le mal qui habitent le cœur humain apparaissent ainsi sur le visage et le corps, dans les gestes ou la parole.

En ce sens, on décèle les qualités spirituelles d’un homme à travers son comportement. Tout comme ses défauts. Un poète arabe affirmait en substance : « Quel que soit le caractère d’un individu, et quand bien même il pense le cacher aux autres, il finit par être connu ! » Un autre disait également : « Les preuves de l’amour ne peuvent être cachées à personne, tout comme le porteur du musc ne saurait être caché lorsqu’il est imprégné de son parfum. »

Par conséquent, celui qui prétend connaître et aimer Dieu de tout son cœur, sans que cela n’apparaisse dans son comportement, comme par le fait d’évoquer Dieu beaucoup, de se conformer à Ses ordres, et de se tourner vers Lui, celui-là manque de sincérité.

 

19:03 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Votre Philosophie est si juste, et notamment celle-ci, qu'elle vient de m'en donner des frissons. Merci pour ce que nous gagnons en Raison par votre Connaissance. Que Dieu vous approuve dans vos efforts.

Écrit par : Humilité | 20/02/2010

Les commentaires sont fermés.