1959

31/05/2010

Condamnations du raid meurtrier d'Israël

 

 12h40. Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon s'est dit «choqué» lundi à Kampala par l'assaut de l'armée israélienne sur la flottille pro-palestinienne en route vers Gaza.

 

12h29. Nicolas Sarkozy condamne «l'usage disproportionné de la force» à propos de l'opération commando israélienne, exigeant «toute la lumière sur cette tragédie», selon un communiqué de l'Elysée.

 

«Le président de la République exprime sa profonde émotion devant les conséquences tragiques de l'opération militaire israélienne contre la "flottille de la paix" à destination de Gaza», indique le communiqué.

 

«Il condamne l'usage disproportionné de la force et adresse ses condoléances aux familles des victimes», est-il ajouté. «Toute la lumière doit être faite sur les circonstances de cette tragédie, qui souligne l'urgence d'une relance du processus de paix», souligne la présidence de la République.

 

12h20. Les ambassadeurs des 27 pays de l'Union européenne à Bruxelles tiennent une réunion extraordinaire ce lundi après-midi pour examiner les suites à donner à l'assaut israélien, annonce la Commission européenne.

 

12h10. Le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou interrompt sa visite au Canada et rentre en Israël, annonce la radio israélienne.

 

11h55. Ci-dessous, une photo Reuters d'un commando israélien sur un des bateaux de la flottille pour Gaza.

 

11h39. L'assaut de la flottille pour Gaza par les commandos israéliens a fait 19 morts et 36 blessés parmi les passagers de la flottille, selon la télévision israélienne.

 

11h38. Le Crif «déplore profondément» l'opération militaire israélienne contre le convoi maritime destiné à Gaza, jugeant que «ce n'est pas une bonne nouvelle pour la paix», a déclaré lundi à l'AFP Haïm Musicant, directeur général du Conseil représentatif des institutions juives de France.

 

11h35. A voir ci-dessous, une vidéo SkyNews de l'assaut des commandos israéliens sur le Navi Marmara.

 

11h17. Le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) appelle à des rassemblements dans plusieurs grande villes — à Paris à 18h30 au métro Franklin Roosevelt, à Marseille à 18 heures sur le Vieux-Port, à Montpellier à 18 heures. Place de la Comédie, et dans d'autres villes de France — afin de protester contre l'opération commando israélienne contre une flottille d'aide pro-palestinienne.

 

10h45. La Haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme Navi Pillay se déclare «choquée» par l'assaut de l'armée israélienne.

 

10h32. Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner se dit «profondément choqué» par l'assaut israélien sur la flottille pro-palestinienne en route vers Gaza, en estimant que «rien ne saurait justifier l'emploi d'une telle violence».

10h15. Ces images de la chaîne Al-Jazeera montrent les commandos israéliens prenant d'assaut le bateau Navi Marmara. L'envoyé spécial Jamal Elshayyal explique qu'au moins deux personnes ont été tuées.

 

10h08. Le mouvement islamiste palestinien Hamas appelle les Arabes et les musulmans à un «soulèvement» devant les ambassades d'Israël et à la grève dans les territoires palestiniens.

 

9h50. La Grèce et l'Espagne, qui exerce la présidence tournante de l'UE, ont convoqué l'ambassadeur d'Israël pour demander des explications après l'assaut de l'armée israélienne.

 

9h34. La Ligue arabe va tenir une réunion extraordinaire mardi pour décider des mesures à prendre après le raid meurtrier israélien contre la flottille internationale en route vers Gaza. Le secrétaire général de l'organisation panarabe Amr Moussa a estimé que l'abordage sanglant de la «Flottille de la liberté» constituait «un nouveau message, un message très fort, d'Israël signifiant qu'il ne veut pas la paix».

 

9h30. L'Autorité palestinienne réclame la tenue d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU après le raid meurtrier israélien contre la flottille internationale en route vers Gaza, selon le négociateur palestinien Saëb Erakat.

 

9h10. Le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre a «regretté» la mort de militants pro-Palestiniens lors de l'abordage de leur flottille en route pour Gaza par des commandos israéliens tout en évoquant des «provocations» de la part «ceux qui se disent les amis des Palestiniens». Il a critiqué «ceux qui se disent les amis des Palestiniens», dénonçant de leur part «des provocations qui en réalité ont comme conséquence de durcir» les relations entre Israéliens et Palestiniens «à un moment où chacun veut la paix».

 

http://www.liberation.fr/monde/0101638646-la-grece-et-l-espagne-convoquent-les-ambassadeurs-israeliens

 

http://www.fischer02003.over-blog.com/article-dix-neuf-morts-51395901.html

 

http://www.convergencedesluttes.fr/index.php?post/2010/05/31/DIX-NEUF-MORTS

 


Flottille attaquée | L'ONU s'est dite "choquée" et l'Union européenne, qui réunira ses ambassadeurs cet après-midi pour une réunion extraordinaire, demande une "enquête complète" des autorités israéliennes sur les circonstances du raid meurtrier devant Gaza.

 

 

ATS/AFP | 31.05.2010 | 12:23Dernière mise à jour: 31.05.2010 | 12:49

La Turquie a rappelé son ambassadeur en Israël et a prévenu le pays de "conséquences irréparables" sur les relations bilatérales en condamnant "fortement ces pratiques inhumaines d’Israël". A Istanbul et Ankara, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées lundi devant des bâtiments diplomatiques israéliens pour protester.

Le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, a "déploré" lundi le "meurtre de civils" dans l’assaut militaire israélien contre la flottille pro-palestinienne.

Auparavant, le sous-secrétaire d’Etat aux affaires étrangères Alfredo Mantica, avait estimé que la tentative de la flottille pro-palestinienne de rompre l’embargo israélien sur Gaza était de "la pure provocation".

L’intervention israélienne  est "à première vue disproportionnée", a affirmé pour sa part le porte-parole du gouvernement allemand Ulrich Wilhelm, alors que Berlin critique rarement Israël.

Le ministre irlandais des Affaires étrangères Micheal Martin a convoqué l’ambassadeur Zion Evrony au ministère cette après-midi. "Mon ministère cherche à établir les faits et à s’assurer de la sécurité des huit Irlandais qui étaient à bord".

Le ministre belge des Affaires étrangères Steven Vanackere a également "invité" lundi l’ambassadeur d’Israël à venir "s’expliquer" sur l’assaut israélien contre la flottille humanitaire internationale à destination de Gaza, qui a fait des morts, a indiqué son porte-parole.

Le président français Nicolas Sarkozy condamne quant à lui un "usage disproportionné de la force".

Source : http://www.tdg.ch/condamnations-pleuvent-israel-2010-05-31

18:25 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.