1959

04/06/2010

Une manifestante juive défigurée en défendant les Palestiniens

 

Hommage à une étudiante américaine juive

Emilyhospital

L'étudiante Emily Henochowicz, 21 ans, a perdu son oeil gauche et a été défigurée le 3 juin 2010 alors qu'elle manifestait en Cisjordanie pour dénoncer le raid israélien contre la flottille de la liberté. Elle a été victime d'un tir de bombe lacrymogène lancé par des soldats israéliens.

La folie sioniste n'a décidément pas de limite.

Cette nouvelle nous parvient alors que le cargo Rachel Corrie poursuit sa route vers Gaza. Le navire porte symboliquement le nom de Rachel Corrie, une volontaire américaine qui avait trouvé la mort en 2003, à 23 ans, dans la bande de Gaza, écrasée par un bulldozer israélien.


Il faut rendre hommage à Emily, ainsi qu'à tous nos amis juifs, chrétiens et de toutes confessions ou convictions, qui ont le courage de protester aux côtés des Palestiniens opprimés.

 

Hani Ramadan

 

Sources :

http://www.democracynow.org/2010/6/3/emily

http://www.jta.org/news/article/2010/06/03/2739415/us-jewish-student-loses-eye-at-roadblock-protest?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

4 JUIN

Flottille: plus de communication avec le cargo irlandais Rachel Corrie
(AFP) – il y a 1 heure

JERUSALEM — Les organisateurs de la flottille d’aide pour Gaza ont annoncé vendredi avoir perdu le contact avec le cargo Rachel Corrie, affrété par une organisation irlandaise, qui tente à son tour d’acheminer de l’aide humanitaire au territoire palestinien.

« Nous avons perdu tout contact avec le bateau. Nous supposons qu’il s’agit d’un sabotage par les Israéliens », a déclaré à l’AFP Audrey Bomse, une porte-parole du mouvement Free Gaza (Gaza Libre).

« Nous allons conduire le Rachel Corrie dans un port, y faire monter davantage de personnalités, et insister pour que des journalistes du monde entier nous accompagnent », afin de prévenir toute attaque contre le bateau ou ses passagers, a-t-elle ajouté.

« Nous espérons que les communications seront rétablies afin de pouvoir informer les passagers de cette décision » de s’arrêter dans un port, a expliqué à l’AFP Audrey Bomse.

Le Rachel Corrie, à bord duquel voyagent 15 personnes, de nationalité irlandaise et malaisienne, dont un prix Nobel de la paix et un ancien responsable de l’ONU, se trouvait jeudi après-midi approximativement à 250 milles marins (400 km) de l’endroit où a eu lieu le raid meurtrier israélien contre la flottille, selon un porte-parole de l’organisation irlandaise.

Le bateau était initialement attendu samedi au large de Gaza.

 

19:08 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.