1959

20/06/2010

Libérez Gaza !

Un sermon  à entendre adapté d'après un article publié par le guide actuel des Frères Musulmans d'Egypte, le Dr Muhammad Badî' : http://www.cige.org/Sermons/LiberezGaza_f.mp3

Et à lire :

La liberté est une notion universelle ancrée dans la nature humaine. Elle est un don que Dieu a destiné à l’ensemble de Ses créatures. Nul n’a le droit d’en priver autrui. Ce principe concerne aussi bien la vérité la plus essentielle en ce monde : la croyance en Dieu. Nul ne peut être contraint en effet à adhérer à cette foi. Le Coran affirme ainsi : « Pas de contrainte en religion. » (Coran, 2, 256)


Du point de vue de l’Islam, l’expression la plus haute de la liberté réside dans la soumission à Dieu Seul. Cette soumission est une rébellion contre trois sortes de divinités : la pierre, l’homme et la passion.

La croyance en Dieu Seul libère l’être humain de la domination des traditions, de l’asservissement à l’homme, et de l’enchaînement aux passions. Elle conduit l’adorateur vers les hauteurs de la Seule Vérité, vers le Seigneur de tout seigneur, Dieu qui est l’Un, l’Unique, le Maître absolu.

Une nation ne peut accéder à cette liberté, ou se libérer de son asservissement à une autre nation, si les individus qui la composent ne se libèrent pas eux-mêmes de toute forme d’idolâtrie. C’est le sens de la parole de Dieu, - Exalté soit-Il : « En vérité, Dieu ne modifie pas l’état d’un peuple, tant que les (individus qui le composent) ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. » (Coran, 13, 11)

La communauté qui mérite le plus de vivre dans la dignité est celle qui est prête à donner sa vie pour défendre la vérité.

 

Mes frères et sœurs en Islam,

Le sang des martyrs de la Flottille de la liberté qui s’est écoulé afin de briser l’embargo imposé à Gaza ne s’est pas écoulé en vain. Ceux qui sont morts se sont dégagés de leur responsabilité auprès de leur Seigneur, et ils ont amené le monde entier à sortir de son silence devant les crimes des sionistes, à tourner ses regards vers cet embargo injuste, et vers la nécessité de le lever immédiatement. Cette Flottille a contribué à impliquer de nouvelles organisations dans l’opposition aux exactions sionistes. Autant de bonnes actions qui leur seront comptées, et qui resteront auprès de Dieu. Le sang versé se transformera en une malédiction contre les sionistes, et il va modifier les rapports de force dans la région. Toutes nos congratulations vont donc aux martyrs, et nous espérons le prompt rétablissement des blessés, ainsi que le retour sans dommage de tous les hommes et toutes les femmes libres de la Flottille de la liberté.

Quant à Gaza, elle a donné aux communautés arabes et musulmanes l’image vivante des principes auxquels doivent se tenir les musulmans, les gouvernants et les Etats.

 

Les habitants de Gaza nous disent de leur plus forte voix : N’ayez aucunement peur de ces organisations qui se sont proclamées les maîtres du monde, et qui demandent que l’on se soumette à toutes leurs exigences, même s’il fallait pour cela abdiquer toute liberté et toute dignité ! Bien plus : qui demandent aux Palestiniens de renoncer à leur foi et à leur patrie en la laissant aux mains des colons !

 

Ils nous font entendre de leur voix la plus claire : La foi est une force invincible. Quels que soient les revers, les peuples finissent toujours par triompher.

Comme l’a dit un poète en substance :

 

Lorsqu’un peuple se décide un jour à vivre dignement

Alors le destin lui répond par la grâce de Dieu

La nuit finit toujours par s’en aller

Et la chaîne par se briser !

 

Ils nous font entendre de leur voix la plus claire : Les musulmans sont une communauté qui ne disparaîtra pas et ne mourra pas. Elle vit par ses martyrs. Et ses fils vivent par le martyre. Celui qui meurt ainsi vit la vraie vie, et il donne vie et force à sa communauté !

 

Ils nous appellent : La liberté ne peut être accordée par le colon qui vole votre terre, et elle ne s’obtient pas autour de table de négociations. De mémoire d’homme et tout au long de l’histoire, jamais des colonisateurs n’ont quitté les territoires qu’ils avaient conquis, sinon par la résistance et le combat : le jihad.

 

Ils nous disent : l’embargo, la faim, les assassinats ne sauraient affaiblir la détermination de ceux qui exigent la liberté et qui aiment la dignité. Toute chose est de peu d’importance et peut être sacrifiée pour la cause de Dieu et pour la libération d’un peuple et de sa volonté.

 

Ils demandent au monde libre de lever le siège de Gaza et d’y mettre fin par un arrêt international juste, tout comme ce siège a été décrété de façon injuste.

 

Et nous, nous disons au monde entier : N’est-il pas tant de frapper d’une main de fer la main de l’entité colonisatrice, qui ne se contente pas de violer les règles internationales en Palestine, mais qui à présent s’en prend de façon démesurée à l’ensemble des nations par ses crimes et ses actes de piraterie contre la Flottille de la liberté dans les eaux internationales ?

 

Le monde dans lequel nous vivons est vraiment étonnant ! Toutes les nations se sont mobilisées et ont crié au danger quand avaient été signalés des actes de piraterie dans les eaux somaliennes. Or, ces pirates ne tuaient pas et se contentaient d’une faible rançon. Le Conseil de sécurité s’est immédiatement mis en œuvre pour dépêcher des forces maritimes venant de tous pays, pour mettre fin à la piraterie de quelques individus au large des côtes de Somalie.

Ce même Conseil ne voit plus rien, ne peut plus rien, ne dit plus rien devant la piraterie sioniste. Alors que le sang d’hommes de provenances diverses a été versé, et que leur dignité a été bafouée.

Tout se passe vraiment comme si l’ONU et le Conseil de sécurité n’ont été institués que pour permettre la fondation de l’Etat d’Israël par un décret injuste, puis sa défense par d’autres décrets non moins injustes.

 

Et nous disons à nos gens en Palestine : Soyez patients, ô gens de Palestine. La victoire est donnée pour une heure de patience. L’aube va se lever. La promesse de Dieu va s’accomplir. Dieu dit dans le Coran : « Et Nous voulions favoriser ceux qui avaient été affaiblis sur terre et en faire des dirigeants et en faire les héritiers. Et les établir puissamment sur terre et faire voir à Pharaon, à Hâmân, et à leurs soldats, ce qu’ils redoutaient (d’eux). » (Coran, 28, 5-6)

 

Nous demandons à Dieu qu’Il libère Gaza et la Palestine de l’agression barbare sioniste, et qu’Il accueille dans Sa miséricorde les martyrs de la Flottille de la liberté. Allâhumma âmîn !

 

 

19:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.