1959

25/06/2010

Blocus de Gaza: un bateau suisse prépare son départ

24 juin 2010, 19:30 Une embarcation suisse se joindra aux 10 bateaux européens qui partiront fin juillet à Gaza pour pousser Israël à lever le blocus. Cette opération humanitaire se prépare à Genève avec l'ONG pro-palestinienne "Droit pour tous" et l'organisation européenne "Save Gaza".

 

Voir : http://www.tsr.ch/video/info/journal-19h30/#id=2168218

 

18:05 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

La Belgique, complice de crimes de guerre ?

 A la suite de l'attaque meurtrière israélienne sur la flottille humanitaire Free Gaza, une "carte blanche" (texte ci-dessous) a été rédigée par des professeurs d'Universités et divers acteurs de la société civile. La publication de ce texte a été refusée par les deux quotidiens belges francophones de référence, Le Soir et La Libre Belgique ainsi que par le quotidien français Le Monde. L'argument avancé par les trois journaux est identique : « Manque de place ! ». Il est à noter qu'entre l'envoi de notre texte à La Libre Belgique et la réception de leur réponse négative : il s'est exactement écoulé 18 minutes ...

 

Lire la suite

10:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

24/06/2010

Une triste nouvelle

Rachel Corrie

A voir pour ne pas oublier

Sans commentaire

http://www.youtube.com/watch?v=ZMHeuDjhwFo&feature=related

 

20:22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23/06/2010

Minarets: le Conseil de l'Europe réagit

Le vote suisse continue à susciter des oppositions à l'étranger

Les parlementaires du Conseil de l'Europe ont demandé mercredi à la Suisse d'abroger l'interdiction de construire des minarets, approuvée en novembre dernier par le peuple. Selon eux, cette interdiction discrimine des musulmans vivant en Suisse.

A l'issue d'un débat sur "l'islam, l'islamisme et l'islamophobie en Europe", l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a demandé à la Suisse "d'adopter un moratoire sur son interdiction générale de construction des minarets". La recommandation, approuvée par 89 voix sans opposition, demande "d'abroger l'interdiction dès que possible car elle discrimine des communautés musulmanes".

"La construction des minarets doit être possible, au même titre que celle des clochers, dans le respect des conditions de sécurité publique et d'urbanisme", précise le texte.

23.06.2010 14:30 source : ats/boi

 

 

Lire la suite

18:41 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

21/06/2010

Rachel Corrie 5th Grade Speech

I'm here because I care...

A voir et entendre : sans commentaire

http://www.youtube.com/watch?v=UK8Z3i3aTq4&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=FyrQL-ZhMy4&feature=re...

 

 

19:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

20/06/2010

Lettre ouverte à Bernard-Henri Lévy

S’élever contre la diabolisation d’Israël ne doit pas vous empêcher de voir ce qui a fait de Gaza une région de réfugiés désespérés et vous faire nier les effets tragiques du blocus, écrit Gidéon Lévy dans Ha’Aretz.

 

17.06.2010| Gidéon Lévy|Ha'Aretz

 

Cher Bernard-Henri Lévy,

 

Nous ne nous connaissons malheureusement pas. Nous nous sommes brièvement croisés dans les décombres fumants de Gori pendant la guerre de Géorgie. Vous y avez fait un passage éclair et, comme d’habitude, vous avez attiré l’attention, là comme dans d’autres zones de conflit où vous vous êtes rendu.

 

Lire la suite

22:15 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Libérez Gaza !

Un sermon  à entendre adapté d'après un article publié par le guide actuel des Frères Musulmans d'Egypte, le Dr Muhammad Badî' : http://www.cige.org/Sermons/LiberezGaza_f.mp3

Et à lire :

La liberté est une notion universelle ancrée dans la nature humaine. Elle est un don que Dieu a destiné à l’ensemble de Ses créatures. Nul n’a le droit d’en priver autrui. Ce principe concerne aussi bien la vérité la plus essentielle en ce monde : la croyance en Dieu. Nul ne peut être contraint en effet à adhérer à cette foi. Le Coran affirme ainsi : « Pas de contrainte en religion. » (Coran, 2, 256)

Lire la suite

19:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18/06/2010

Union Juive Française pour la Paix (UJFP)


Flottille de Gaza: les citoyens du monde doivent réagir là où les gouvernements ont échoué
Stéphane Hessel


Stéphane Hessel

Mercredi 16 juin 2010

L’attaque illégale et immorale d'Israël contre le convoi d’aide humanitaire de la Flottille de la Liberté, qui a fait au moins neuf morts et des dizaines de blessés, a, à juste titre, stupéfié le monde. Le convoi entièrement civil de 6 bateaux transportait plus de 10 000 tonnes d'aide humanitaire cruellement nécessaire, et près de 700 citoyens de 40 pays. La Flottille était une tentative ambitieuse de briser le siège imposé par Israël depuis 2007 à 1,5 million de Palestiniens de la bande de Gaza occupée. Avec à son bord d’éminents parlementaires, chefs religieux, écrivains, journalistes, un Prix Nobel de la Paix et un survivant de l'Holocauste, le convoi humanitaire visait non seulement à fournir des secours à Gaza ; il cherchait à attirer l’attention internationale sur la crise humanitaire imposée aux habitants de Gaza et sur l'impératif d'y mettre fin. Il est indéniable que ce dernier objectif a réussi, mais avec des conséquences tragiques.

L'attaque israélienne contre le convoi d'aide non armé dans les eaux internationales a été « une violation [flagrante] du droit international humanitaire, du droit international maritime, et [selon la plupart des interprétations] du droit pénal international », pour reprendre les mots de Richard Falk, professeur de droit international et rapporteur spécial des Nations Unies sur les Droits de l'Homme dans les territoires palestiniens occupés. Il est triste de constater que les gouvernements du monde sont devenus depuis trop longtemps complices ou apathiques envers les crimes d'Israël et ont renforcé sa culture de l'impunité, sous le bouclier de soutien incontestable des États-Unis. Malgré sa condamnation initiale, le gouvernement des Etats-Unis a fait pression sur les membres du Conseil de Sécurité de l'ONU, à nouveau, pour adopter un langage ambigu qui allège Israël de toute responsabilité et renvoie dos à dos l'agresseur et la victime.

Typiquement, le gouvernement israélien a accusé les victimes de son raid d’avoir attaqué les soldats israéliens, prônant la « légitime défense ». L'éminent expert juridique et directeur du Centre de droit international de Sydney à l’Université de Droit de Sydney, le professeur Ben Saul, réfute carrément l’affirmation d'Israël en argumentant : « Juridiquement parlant, les forces militaires gouvernementales qui arraisonnent un bateau pour le capturer illégalement ne sont pas traitées différemment d’autres criminels. Le droit à la légitime défense dans de telles circonstances est du côté des passagers à bord: une personne a légalement le droit de résister à sa propre capture, enlèvement et détention illégaux. » Il ajoute que « si les forces israéliennes ont tué des gens, ils n’ont pas seulement enfreint le droit humain à la vie, mais ils peuvent aussi avoir commis de graves crimes internationaux. Selon l'article 3 de la Convention de Rome pour la répression d'actes illicites contre la sécurité de la navigation maritime de 1988, c’est un crime international, pour toute personne, de saisir ou d’exercer un contrôle sur un navire par la force, et c’est aussi un crime de blesser ou tuer une personne dans le processus. »

Malgré la déclaration du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon appelant à mettre fin au siège illégal de Gaza par Israël, le Conseil de sécurité n'a pas réussi à appeler à la fin inconditionnelle du blocus, autorisant ainsi Israël à commettre en toute impunité de graves crimes de guerre, également bien documentés dans le rapport Goldstone des Nations Unies.

L'absence d'action significative de la part des gouvernements pour rendre Israël responsable devant le droit international laisse ouverte une voie pour les citoyens de conscience : celle de prendre eux-mêmes cette responsabilité, comme cela a été fait contre l'apartheid en Afrique du Sud. Les initiatives non-violentes menées par les citoyens, dont la Flottille et les multiples campagnes de boycott et de désinvestissement dans le monde entier sont des exemples, présentent la façon la plus prometteuse de surmonter l'échec des gouvernements du monde à résister à l'intransigeance et au comportement débridé d'Israël. En attaquant de façon flagrante le bateau humanitaire, Israël a provoqué par inadvertance une prise de conscience et une condamnation sans précédent non seulement de son siège fatal de la bande de Gaza, mais aussi du contexte plus large des pratiques de l'occupation israélienne dans les Territoires palestiniens, de sa négation des droits des réfugiés palestiniens et de sa politique d'apartheid contre les citoyens indigènes « non-juifs » d'Israël.

La Flottille de la Liberté rappelle le genre d'initiatives de solidarité de la société civile qui a mis fin aux lois de ségrégation aux États-Unis et à l'apartheid en Afrique du Sud, une analogie impossible à ignorer. Comme pour le régime d'apartheid en Afrique du Sud, la réaction d'Israël a été de qualifier cet acte non-violent de « provocation intentionnelle ». Comme dans le cas de l'Afrique du Sud, l'appel à la solidarité internationale, sous forme de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) provenait d'une écrasante majorité de syndicats et d’organisations de la société civile palestinienne en 2005, et est en train d’être adopté par des citoyens de conscience et des mouvements sociaux du monde entier. L'initiative BDS appelle à isoler efficacement Israël, ses institutions complices économiques, universitaires et culturelles, ainsi que les entreprises qui profitent de ses violations des droits de l'Homme et de ses politiques illégales, aussi longtemps que ces politiques continueront.

Je crois que l'initiative BDS est une stratégie morale qui a démontré son potentiel de réussite. Plus récemment, la Deutsche Bank allemande a été la dernière de plusieurs institutions financières et grands fonds de pension européens à se désinvestir du fabricant d’armes israélien Elbit Systems. La semaine dernière, deux chaînes majeures de supermarchés italiennes ont annoncé un boycott des produits provenant des colonies illégales israéliennes. Le mois dernier, les artistes Elvis Costello et Gil Scott-Heron ont annulé leurs représentations en Israël. Inspirée de la lutte populaire anti-apartheid sud-africaine, la génération actuelle d'étudiants dans les campus universitaires appelle activement leurs administrations à adopter des politiques de désinvestissement.

Je soutiens les mots sincères de l'écrivain écossais Iain Banks qui, en réaction à l'attaque atroce d'Israël de la Flottille de la Liberté, a suggéré que la meilleure façon pour les artistes, écrivains et universitaires internationaux de « convaincre Israël de sa dégradation morale et de son isolement éthique » est « tout simplement de ne plus rien avoir à faire avec ce gouvernement criminel. »

Stéphane Frédéric Hessel est un diplomate, ancien ambassadeur, résistant français et agent du BCRA. Né en Allemagne, il obtint la nationalité française en 1937. Il a participé à la rédaction de la Déclaration Universelle des droits de l'homme.

Traduit de The Huffington Post

Source : http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Stephane_Hessel.160610.htm

 

 

 

22:37 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Kidnappé par les Israéliens et abandonné par la Grande-Bretagne

jeudi 17 juin 2010 - 05h:45

Jamal Elshayyal - Al Jazeera


Les passagers à bord du bateau ont brandi un drapeau blanc. L’armée israélienne a continué à tirer à balles réelles...

 Jamal Elshayyal, collaborateur d’al Jazeera, fait ici le récit de l’assaut israélien sur la flottille d’aide humanitaire destinée à Gaza.

Tout d’abord, je dois m’excuser d’avoir mis autant de temps pour mettre à jour mon blog. Les événements de ces derniers jours ont été choquants, pour dire le moins, et je suis encore en train d’essayer d’assimiler tout ce qui est arrivé. C’était la semaine passée que je me trouvais sur le pont du Mavi Marmara et que j’apercevais les navires de guerre israéliens encore à distance, alors qu’ils s’approchaient de la flottille d’aide humanitaire. J’avais peu idée à ce moment-là à quel point les événements à venir allaient être mortels et sanglants.

Lire la suite

20:59 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Lumière de l’islam

 

 Sommes-nous condamnés à rester incompris ?

Je suis convaincu du contraire. Au moins pour ceux qui gardent un esprit ouvert.

 

Je suis convaincu qu’il arrivera toujours qu’une femme ou un homme rencontrent l’islam et en viennent naturellement à considérer que la religion naturelle est la vérité.

 

- Dieu n’est-Il pas unique ? Et unique Créateur ?

- Le Prophète Muhammad – en considérant attentivement le Livre qu'il a transmis et son œuvre – peut-il être autre chose qu’un Prophète, un authentique Messager de Dieu, comme le furent avant lui Abraham, Moïse et Jésus ?

 

Les paroles de haine répétées contre l’islam, les agressions continuelles contre le monde musulman ne sont-elles pas la preuve d’une lumière inaltérable qui dérange les égarés, les voleurs et les puissants ?

Tous les préjugés du monde, répétés à l’envi, ne sauraient vaincre la foi.

Derrière les nuages, le soleil reste le soleil.

 

J’en suis convaincu.

Pour certains, la rencontre avec l’islam est inéluctable.

 

 

Hani Ramadan

12:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

17/06/2010

Une sagesse d'Ibn 'Atâ'i -Llâh : Humiliation et avidité

"Les rameaux de l’humiliation ne s’étendent que sur la semence de l’avidité."

 

Commentaires : Voilà bien une sagesse que tous ceux qui visent démesurément des sommets feraient bien de méditer, avant la chute finale.

Ibn ‘Atâ’i -Llâh s’en prend ici à un défaut du cœur qui rabaisse l’être humain : at-tama‘, mot arabe qui signifie aussi bien l’avidité et l’ambition. Autant l’homme est débarrassé de toute forme de convoitise, autant il est libre et se suffit à lui-même, ne dépendant que de son Seul Créateur. Ne tendant que vers Lui.

Toute volonté qui n'est pas orientée vers Dieu se traduit par une forme d'idolâtrie : une servitude indigne de l'être humain.

Ibn ‘Atâ’i -Llâh compare ce défaut à une graine, une semence qui donne plusieurs branches qui ont toutes en commun et pour conséquence de réduire l’homme à l’humiliation.

 

 

19:45 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

14/06/2010

Les militants français de la flottille de la liberté portent plainte

(11 juin 2010, Assemblée Nationale)

Compte-rendu

Mouloud Bouzidi, un des humanitaires (CBSP) de la flottille de la liberté, a déclaré que pour lui leurs trois jours de souffrance leur ont démontré que les Palestiniens souffrent encore 100 ou 1000 fois plus. Pour M. Bouzidi, « aider c’est un droit et un devoir, nous avoir attaqué, c’est un crime ».

Pour Thomas Sommer, humanitaire des Missions Civiles (CCIPPP) il s’agit d’ « une situation d’urgence et de déni de droit, face à l’irresponsabilité de la communauté internationale, on agit et on dénonce. La communauté internationale doit prendre ses responsabilités et lever le blocus ».

Source : http://endirectdegaza.fr/2010/06/12/conference-de-presse-11-juin-2010-assemblee-nationale/

Lire la suite

12:32 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

12/06/2010

Une délégation du ministère de la santé de Gaza empêchée de visiter la Suisse

Une visite de plusieurs jours en Suisse d'une délégation de 5 personnes membres du gouvernement et du parlement palestinien en provenance de Gaza a dû être annulée en raison du refus des autorités égyptiennes de laisser sortir ces ressortissants palestiniens de la bande de Gaza.

 Invitée par plusieurs organisations et parlementaires suisses, la délégation palestinienne comprenait le Dr Bassem Naïm, ministre en charge de la santé publique, de la jeunesse et des sports dans la bande de Gaza, le Dr Madhat Abbas, directeur du département de la solidarité internationale du même ministère, Mme Huda Naim Alqrinawide, membre du Conseil législatif palestinien, ainsi que MM. Mohammed Fayez Alshorafa et Ahmed Ismael Aljmassi, employés au ministère de la santé.

 La délégation en provenance de Gaza était attendue en Suisse à partir de lundi prochain pour effectuer une série de rencontres et visites, entre autres avec un groupe de parlementaires à Berne, ainsi qu'auprès d'hôpitaux et professionnels de la santé, comme le Dr Franco Cavalli, pour discuter de la situation sanitaire extrêmement précaire dans la bande de Gaza suite au blocus et des possibilités de développer des programmes de soutien médical.

 Les organisations invitantes appellent à la levée du blocus qui frappe durement toute la population de la bande de Gaza et qui constitue une grave violation du droit international humanitaire.

 En vous remerciant pour l'attention que vous allez porter à ces lignes, les représentants suivants de ces organisations sont volontiers à disposition pour tout renseignement à ce propos,

 Daniel Vischer, Conseiller national, président de l'Association Suisse-Palestine (ASP), Zurich (079 682 43 92)

 Anouar Gharbi, président de Droit pour Tous (DpT), Genève (079 246 57 03)

 Tobia Schnebli, membre du comité du Collectif Urgence Palestine (CUP), Genève (076 392 32 42)

BERNE 11 juin 2010

00:51 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

10/06/2010

Le parcours d’une femme libre nourrie au sionisme

L’histoire de cette combattante peut nous rappeler celle d’une autre femme, que l’islam considère être l’une des meilleures que l’humanité ait connues. Je parle de la femme de Pharaon, le tyran au sommet de son arrogance, une femme que tout prédestinait à être complice, à jouer un rôle actif au côté du tyran ; mais sa nature humaine, pure et innée, lui donna le courage de résister, de faire face au tyran et de refuser l’injustice, tout en adhérant à la foi sincère des opprimés.
 

Lire la suite

21:03 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

07/06/2010

"Faire pression sur Israël pour faire la paix"


Mardi 8 Juin 2010 à 19 heures au Centre des Cordeliers 15 rue de l'école de Médecine 75005 Paris

Stephen Walt Professeur de relations internationales à la Kennedy School of Governement de l'Université de Harvard, co-auteur du livre-événement "Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine"

Raji Sourani Vice-président de la FIDH (Fédération Internationale des ligues des Droits de l’Homme) et président du Centre Palestinien des Droits de l’Homme

Yael Lerer fondatrice et directrice de la maison d’édition Andalus à Tel Aviv, membre fondateur du parti arabe israélien Balad

Alain Gresh directeur adjoint du Monde Diplomatique

Nahla Chahal sociologue, coordinatrice de la Campagne Civile International pour la Protection du Peuple Palestinien

22:59 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

06/06/2010

Appliquer les Conventions de Genève à Gaza et en Palestine

"Faire cesser ce scandale"

Un élu politique genevois s’exprime avec lucidité et courage.

 

Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=RQBBH_3i88I

 

20:36 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

05/06/2010

Photos des humanitaires assassinés par Tsahal

 

Les mensonges ne voileront pas la vérité.

Et nous ne répondrons pas aux insultes, à l'hypocrisie et aux vociférations.

Vous qui bafouez encore la mémoire des victimes, regardez bien la photo de ce jeune homme qui voulait devenir médecin.

Puis ayez la décence de vous taire.

Voir les photos sur

le Blog : http://allainjules.wordpress.com/2010/06/04/photos-des-hu...

00:31 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

04/06/2010

Une manifestante juive défigurée en défendant les Palestiniens

 

Hommage à une étudiante américaine juive

Emilyhospital

L'étudiante Emily Henochowicz, 21 ans, a perdu son oeil gauche et a été défigurée le 3 juin 2010 alors qu'elle manifestait en Cisjordanie pour dénoncer le raid israélien contre la flottille de la liberté. Elle a été victime d'un tir de bombe lacrymogène lancé par des soldats israéliens.

La folie sioniste n'a décidément pas de limite.

Cette nouvelle nous parvient alors que le cargo Rachel Corrie poursuit sa route vers Gaza. Le navire porte symboliquement le nom de Rachel Corrie, une volontaire américaine qui avait trouvé la mort en 2003, à 23 ans, dans la bande de Gaza, écrasée par un bulldozer israélien.


Il faut rendre hommage à Emily, ainsi qu'à tous nos amis juifs, chrétiens et de toutes confessions ou convictions, qui ont le courage de protester aux côtés des Palestiniens opprimés.

 

Hani Ramadan

 

Sources :

http://www.democracynow.org/2010/6/3/emily

http://www.jta.org/news/article/2010/06/03/2739415/us-jewish-student-loses-eye-at-roadblock-protest?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

4 JUIN

Flottille: plus de communication avec le cargo irlandais Rachel Corrie
(AFP) – il y a 1 heure

JERUSALEM — Les organisateurs de la flottille d’aide pour Gaza ont annoncé vendredi avoir perdu le contact avec le cargo Rachel Corrie, affrété par une organisation irlandaise, qui tente à son tour d’acheminer de l’aide humanitaire au territoire palestinien.

« Nous avons perdu tout contact avec le bateau. Nous supposons qu’il s’agit d’un sabotage par les Israéliens », a déclaré à l’AFP Audrey Bomse, une porte-parole du mouvement Free Gaza (Gaza Libre).

« Nous allons conduire le Rachel Corrie dans un port, y faire monter davantage de personnalités, et insister pour que des journalistes du monde entier nous accompagnent », afin de prévenir toute attaque contre le bateau ou ses passagers, a-t-elle ajouté.

« Nous espérons que les communications seront rétablies afin de pouvoir informer les passagers de cette décision » de s’arrêter dans un port, a expliqué à l’AFP Audrey Bomse.

Le Rachel Corrie, à bord duquel voyagent 15 personnes, de nationalité irlandaise et malaisienne, dont un prix Nobel de la paix et un ancien responsable de l’ONU, se trouvait jeudi après-midi approximativement à 250 milles marins (400 km) de l’endroit où a eu lieu le raid meurtrier israélien contre la flottille, selon un porte-parole de l’organisation irlandaise.

Le bateau était initialement attendu samedi au large de Gaza.

 

19:08 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

R-É-A-G-I-S-S-O-N-S !

 Appel à manifester samedi 5 juin 2010

14h00 Place Longemalle • Genève

 Pour condamner l'agression israélienne, l’agression de commandos d’élite contre une flottille humanitaire, au mépris du droit international.

 

Lire la suite

17:06 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Amour du prochain et combat

Genève, 3 juin. – Réponse au lecteur judéo-chrétien qui nous édifie en affirmant sans détour qu’il existe manifestement un abîme entre «islam» et «chrétienté», entre Coran (combat) et valeurs judéo-chrétiennes (aime ton prochain)! (voir «Tribune» du 26 mai). Voici deux passages tirés de la Bible :

On lit dans l’Evangile de Luc: «Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et égorgez-les en ma présence» (Luc, chapitre XIX, verset 27). Et dans la Tora: «Quand tu t’approcheras d’une ville pour la combattre, tu lui feras des propositions de paix. Si elle te répond: «Faisons la paix», et si elle t’ouvre ses portes, tout le peuple qui s’y trouve sera astreint à la corvée pour toi et te servira. Mais si elle ne fait pas la paix avec toi, et qu’elle engage le combat, tu l’assiégeras; le Seigneur ton Dieu la livrera entre tes mains, et tu frapperas tous ses hommes au tranchant de l’épée» (Deutéronome, 20, 10-13).

Jugez avec moi qu’il serait malvenu de tirer de ces extraits, cités hors contexte, la conclusion que la Tora et l’Evangile véhiculent une culture de la guerre.

Aucune volonté de dénigrement ne saurait ternir la lumière du Coran.

Hani Ramadan,

Tribune de Genève, courrier des lecteurs, 3 juin 2010

 

 

 

 

10:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook