1959

31/07/2010

PALESTINE OCCUPEE : LA COLONISATION SE POURSUIT

 

"Israël" rase le village d'Al-Araqib, 300 sans-logis

28/07/2010 Environ 300 Bédouins, dont des femmes et des enfants, installés dans le désert du Néguev (sud des territoires occupés) ont perdu leur logis, mardi, à la suite d'un raid de la police de l'occupation israélienne qui a rasé leur campement.

 

 

 

 

"Plus de 1.500 policiers sont arrivés dans le village à la levée du jour dans des dizaines de véhicules et ils ont commencé à détruire ce qui servait d'habitations", a rapporté Chaya Noach, responsable du Forum pour la coexistence et l'égalité civique dans le Néguev, une association qui lutte pour défendre les droits des 160.000 Bédouins arabes installés dans cette région.

Selon Mme Chaya, au moins cinq bulldozers ont été utilisés pour détruire 30 à 40 tentes et cahutes de torchis qui abritaient 300 Bédouins dans le village d'Al-Araqib. "Il a fallu trois à quatre heures pour tout détruire", a-t-elle encore dit.

Même, les oliviers n'ont pas échappé à ce raid. Les forces de l'ordre
ont déraciné des centaines d'oliviers appartenant aux villageois.

Le porte-parole de la police israélienne, Mickey Rosenfeld, a confirmé la destruction des habitations sous prétexte qu'elles ont été "construites illégalement".

Selon le chef du campement, cheikh Siyah al-Touri, les autorités d'occupation ont "voulu effacer les Bédouins du paysage."

"Elles ont détruit nos maisons, déraciné nos arbres et confisqué nos générateurs, nos voitures et nos tracteurs. Il ne reste rien, comme si nous n'avions jamais été là", a déploré le chef du village.

Le chef du conseil régional des villages bédouins, Ibrahim al-Waqili, a de son côté, qualifié l'opération de "précédent dangereux" qui fait peser une menace sur les 45 villages du Néguev où résident quelque 100.000 Arabes.

"C'est la première fois qu'on a démoli des maisons et tout ce qui restait du village", a déclaré M. Waqili.

"Habituellement, ils détruisent sept ou dix maisons d'un coup, mais cette fois-ci, ils ont passé les routes au bulldozer et tout ce qui indiquait que des gens ont vécu ici", a-t-il accusé.

Selon les chiffres du Forum du Néguev, le nombre d'habitations bédouines détruites n'a cessé d'augmenter depuis 2005 pour atteindre 254 en 2009.

En réaction, le mouvement de la résistance islamique Hamas a catégoriquement condamné ce nouveau crime, qu'il a qualifié de "nettoyage ethnique".

Il a appelé la Ligue Arabe et l’ONU à assumer leurs responsabilités, en stoppant les crimes de l'occupant. Il est à noter que les Bédouins du Néguev vivent souvent dans une précarité extrême, privés de services municipaux, d'eau et d'électricité

Source : http://www.alterinfo.net/Israel-rase-le-village-d-Al-Araqib-300-sans-logis_a48566.html

 


"Plus de 1.500 policiers sont arrivés dans le village à la levée du jour dans des dizaines de véhicules et ils ont commencé à détruire ce qui servait d'habitations", a rapporté Chaya Noach, responsable du Forum pour la coexistence et l'égalité civique dans le Néguev, une association qui lutte pour défendre les droits des 160.000 Bédouins arabes installés dans cette région.

Selon Mme Chaya, au moins cinq bulldozers ont été utilisés pour détruire 30 à 40 tentes et cahutes de torchis qui abritaient 300 Bédouins dans le village d'Al-Araqib. "Il a fallu trois à quatre heures pour tout détruire", a-t-elle encore dit.

Même, les oliviers n'ont pas échappé à ce raid. Les forces de l'ordre
ont déraciné des centaines d'oliviers appartenant aux villageois.

Le porte-parole de la police israélienne, Mickey Rosenfeld, a confirmé la destruction des habitations sous prétexte qu'elles ont été "construites illégalement".

Selon le chef du campement, cheikh Siyah al-Touri, les autorités d'occupation ont "voulu effacer les Bédouins du paysage."

"Elles ont détruit nos maisons, déraciné nos arbres et confisqué nos générateurs, nos voitures et nos tracteurs. Il ne reste rien, comme si nous n'avions jamais été là", a déploré le chef du village.

Le chef du conseil régional des villages bédouins, Ibrahim al-Waqili, a de son côté, qualifié l'opération de "précédent dangereux" qui fait peser une menace sur les 45 villages du Néguev où résident quelque 100.000 Arabes.

"C'est la première fois qu'on a démoli des maisons et tout ce qui restait du village", a déclaré M. Waqili.

"Habituellement, ils détruisent sept ou dix maisons d'un coup, mais cette fois-ci, ils ont passé les routes au bulldozer et tout ce qui indiquait que des gens ont vécu ici", a-t-il accusé.

Selon les chiffres du Forum du Néguev, le nombre d'habitations bédouines détruites n'a cessé d'augmenter depuis 2005 pour atteindre 254 en 2009.

En réaction, le mouvement de la résistance islamique Hamas a catégoriquement condamné ce nouveau crime, qu'il a qualifié de "nettoyage ethnique".

Il a appelé la Ligue Arabe et l’ONU à assumer leurs responsabilités, en stoppant les crimes de l'occupant. Il est à noter que les Bédouins du Néguev vivent souvent dans une précarité extrême, privés de services municipaux, d'eau et d'électricité

Source : http://www.alterinfo.net/Israel-rase-le-village-d-Al-Araqib-300-sans-logis_a48566.html

08:45 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Vidéo : "Israël" rase le village d'Al-Araqib
http://www.dailymotion.com/video/xe761a_video-of-israel-ethnically-cleansin_news

Ô Palestine - Vidéos
http://www.dailymotion.com/group/140840

Écrit par : Gina | 31/07/2010

Les commentaires sont fermés.