1959

30/10/2010

CENSURE : LICRA et CICAD, organes de propagande sioniste

Contre la liberté d’expression

J’avais décidé de ne pas répondre aux provocations  des organes de propagande sioniste qui sévissent sous nos latitudes, et qui cherchent à imposer le silence à toutes celles et tous ceux qui critiquent ouvertement la politique de l’Etat hébreu. Or voilà qu’à présent on s’en prend à la liberté d’expression, ce qui est inadmissible.

Car s’il est parfaitement clair qu’il est impossible de trouver dans tout ce que j’ai dit ou écrit la moindre trace d’antisémitisme – pour autant que l’on ne tronque pas mes propos –, il est tout aussi évident que des organisations telles que la LICRA ET la CICAD sont étrangement silencieuses face aux agressions sionistes à caractère raciale contre les Palestiniens.


Pas un mot sur le site de la CICAD pour dénoncer les atrocités commises par les assassins de Tsahal aux ordres des voyous et des criminels de guerre. Pas un mot contre la poursuite du vol des territoires occupés, et de Jérusalem. Pas un mot sur les humiliations subies. Pas un mot pour les enfants de GAZA !

Mesdames et Messieurs de la CICAD et de la LICRA : tant que vous ne condamnerez pas sans détour la politique coloniale, raciste et terroriste de l’Etat d’Israël, sachez que vous n’aurez aucune crédibilité  et légitimité aux yeux des citoyens libres, qui considèrent avec réprobation votre silence complice.

http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/Autre-contenu/Breves/Annulation-des-Etats-Generaux-de-la-negrophobie-et-de-l-islamophobie-a-Lyon

http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/4021766/Lyon-2-annule-une-conference-animee-par-Hani-Ramadan.html

14:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.