1959

27/01/2011

Gaza, Guernica palestinienne

mardi 25 janvier 2011 - 06h:50

Vittorio Arrigoni

Énième victime civile et innocente dans la Bande : un massacre continu.

Une charrette au centre de la désolation et sur le côté, un cheval abattu, la suite jamais tracée d’une Guernica palestinienne.


Sur le lieu du dernier massacre, à Tal Abu Safiya, à l’Est de Beit Hanoun, dans le Nord de la Bande de Gaza, sur une aire agricole où fleurissaient autrefois les arbres fruitiers et dont il ne reste aujourd’hui qu’un terrain broyé par les chenilles des tanks, à environ deux cents mètres de la frontière, on voit encore le véhicule et l’animal en décomposition de Amjad Sami Al Zaaneen, jeune homme de 18 ans tué mardi par l’armée israélienne.

Tôt dans la matinée, Amjad s’était rendu avec quelques amis dans cette région pour ramasser des matériaux de récupération, essentiellement du fer et du ciment. Dans la Bande de Gaza où depuis quatre ans le blocus israélien interdit l’entrée du matériel nécessaire pour la reconstruction, ces « recycleurs » ne font pas que nourrir leurs pauvres familles, ils ont aussi une fonction sociale fondamentale.

Lorsque vers 8h30 sept chars d’assaut et trois bulldozers israéliens ont envahi la frontière en dévastant les terrains cultivables, les jeunes Palestiniens se sont enfuis aussitôt en abandonnant la charrette et l’animal. Vers 14h, lorsque l’incursion a pris fin, les jeunes sont revenus en arrière, ignorant qu’au même moment un tank se trouvait non loin de la frontière et les prenait pour cibles. Sept coups de feu ont été tirés vers eux. Amjad, 18 ans, touché à l’abdomen, est mort sur place après quelques minutes.

Les blessés hospitalisés à l’hôpital de Beit Hanoun ont raconté l’attaque aux militants de l’International Solidarity Movement.

Sources et images : http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=10021

16:03 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.