1959

02/05/2012

Quand la Science rejoint la Révélation

 « Lis ! Au Nom de ton Seigneur qui a créé ! »

 

Tel fut le premier verset révélé au Prophète Muhammad. L’homme était ainsi invité à faire une double lecture : dans le Livre de la Révélation, et dans le Livre de la Création.


Ces deux ouvrages ayant un même Auteur, il devait donc exister une parfaite correspondance entre eux. Dans la conception musulmane, la science véritable ne peut entrer en contradiction avec la religion, et la raison n’est jamais en conflit avec la foi.

Plus l’homme explore l’univers qui l’entoure, plus il y découvre la confirmation de l’exactitude et de l’utilité de ce qui lui a été transmis par la tradition écrite.

Donnons-en un exemple : le Coran prescrit le jeûne comme une obligation, en soulignant qu’il s’agit d’une pratique universelle : « Ô vous qui avez cru ! Le jeûne vous est prescrit comme il a été prescrit à ceux qui vous ont précédés. Peut-être craindriez-vous Dieu. » [Coran 2/183]

Il a été rapporté par ailleurs que « le Prophète rompait son jeûne par des dattes fraîches, et s’il n’y avait pas de dattes fraîches, par des dattes sèches, et s’il n’y avait pas de dattes sèches, il buvait quelques gorgées d’eau. » [Abû Dâwûd, at-Tirmidhî]

Or, la science aujourd’hui permet de relever, de façon extrêmement précise, les bienfaits du jeûne pour le métabolisme humain. Médicalement, la meilleure façon de rompre un jeûne est de veiller à un apport immédiat de glucose : c’est la première source d’énergie dont le corps ait besoin pour se régénérer.

 

Un véritable Prophète ne peut être que celui qui, dans les moindres détails de la tradition, nous enseigne l’acte qui est le plus bénéfique et le plus conforme à nos besoins.

 

Le jeûne, une nouvelle thérapie? Documentaire à regarder et à méditer. http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=IuBpUjBGEPk

10:39 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Je suis surprise de lire dans cette vidéo que le jeûne est inconnu en Occident.
Il y a en réalité différents lieux, discrets il est vrai, pour effectuer des cures. C'est une démarche thérapeutique connue dans tous les mouvements naturopathiques et spirituels.
Quand il s'agit d'une maladie incrustée dans le corps, on l'allie à d'autres thérapies.
A souligner aussi que la phase de réalimentation doit être progressive et durer aussi longtemps que la phase de jeûne.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 02/05/2012

Les commentaires sont fermés.