1959

22/06/2012

Le mérite de l’évocation et de ceux qui la pratiquent, par l’IMAM HASSAN AL-BANNÂ

images.jpgL’ordre de pratiquer l’évocation et de multiplier la mention de Dieu, ainsi que le mérite de l’évocation et de ceux qui s’y adonnent sont soulignés dans de nombreux versets du noble Coran et dans beaucoup de paroles du grand Messager ().


Il te suffit de considérer que les degrés mentionnés dans la parole suivante de Dieu – Exalté soit-Il – sont scellés par cette catégorie :  Certes, les musulmans et les musulmanes, les croyants et les croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, patients et patientes, ceux et celles qui craignent Dieu, ceux et celles qui donnent des aumônes, ceux et celles qui jeûnent, ceux et celles qui se préservent de toute relation sexuelle illicite, ceux et celles qui évoquent Dieu beaucoup ; Dieu a préparé pour eux un pardon et une immense récompense. ﴿ (Coran 33,35)

Dieu a ordonné aux croyants cette pratique lorsqu’Il a dit – Exalté soit-Il – :  Ô vous qui avez cru ! Evoquez Dieu de façon abondante, et glorifiez-Le à la pointe et au déclin du jour. ﴿ (Coran 33/ 41-42)

Nombreux sont les hadiths mentionnant le mérite de l’évocation.  Le Messager de Dieu () a dit, en rapportant la parole de son Seigneur – à Lui la Puissance et la Majesté –  : “ Dieu – Béni et Exalté soit-Il –  dit : Je suis tel que Mon serviteur M’estime, et Je suis avec lui lorsqu’il M’évoque. Si donc il M’évoque en son for intérieur, Je l’évoque en Moi-même ; et s’il M’évoque dans une assemblée, Je l’évoque dans une assemblée meilleure. ” (Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim, d’après le hadith d’Abû Hurayra.)

Et d’après ‘Abd-Allâh Ibn Busr –  Dieu soit Satisfait de lui – un homme dit : “ Ô Messager de Dieu ! Les commandements de l’Islam sont devenus nombreux pour moi. Indique-moi donc une chose à laquelle je pourrai m’agripper. ” Le Prophète () lui dit : “ Que ta langue demeure constamment humidifiée par l’évocation de Dieu.[1] ” (Rapporté par At-Tirmidhî, qui a dit : “ C’est un hadith de bonne authenticité, hasan.)



[1] At-Tayyibî a dit : « L’intention de cet homme n’était en aucun cas de délaisser les prescriptions de l’Islam. Il a interrogé plutôt le Prophète () pour qu’il lui indique à quelle pratique il pouvait se tenir fermement après l’accomplissement des obligations. »

 

00:43 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Que Dieu fasse miséricorde à notre frère, martyr et penseur Hassan Al-Banna,

Que Dieu lui accorde le plus haut degré du Paradis Firdaws,


En 42 ans de vie et quelques mois, il réalise par la grâce de Dieu ce que peu de gens arrivent à faire: révolutionner et réformer les mentalités des Égyptiens. Aujourd'hui en 2012 sa pensée est connue et étudiée à travers le monde.

Un jour, un journaliste avait interrogé l'imam martyr Hassan Al Banna sur ce qu'il est, il dit alors :

Je suis quelqu'un qui haut et fort demande la vérité. Un être humain qui recherche chez les hommes le sens de l'humanité.Un patriote qui pour sa patrie aspire à la dignité, à la liberté, à l'équilibre et à vivre bien à l'ombre de l'islam originel. Je suis quelqu'un qui s'est détaché du monde, qui a compris le secret de sa raison d'être. Quelqu’un qui dit:

" Ma prière et mes actes de dévotion, ma vie et ma mort sont pour Dieu, le Maître qui n'a point d'égal. Tel est l'ordre que j'ai reçu et auquel je suis le premier à me soumettre. " (Coran 6, 162-163)

Voilà qui je suis. Et toi, qui es-tu ?

Écrit par : Jawad | 22/06/2012

Aucune multiplication de l'évocation de Dieu, ne le fera apparaître à quiconque.

Écrit par : Victor Winteregg | 22/06/2012

Victor
le but de l'evocation n'est pas de voir Dieu

Écrit par : magnolia | 24/06/2012

Les commentaires sont fermés.