1959

07/09/2012

ONU : au cœur de la barbarie

 Que vaut le sang versé des musulmans, aux yeux de l’ONU ?

Pas grand-chose.


Ce qui se passe depuis des mois dépasse toute mesure. Et ce vendredi 31 août 2012 n’aura pas fait exception : les agences de presse nous annoncent sans surprise que la réunion des ministres des Affaires étrangères des 15 membres du Conseil de sécurité de l’Onu sur la crise humanitaire syrienne s’est achevée sans résolution ni communiqué ! S’adressant au Conseil de sécurité,  le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, a déclaré :

"Combien de temps allons-nous rester assis à regarder, alors qu’une génération entière est en train d’être décimée par des bombardements aveugles et des attaques ciblées de masse ? Je pensais que cette réunion déboucherait sur des solutions concrètes aux souffrances du peuple syrien", a-t-il ajouté. "Nous n’avons rien de neuf à dire aux milliers de Syriens qui souffrent aux mains du régime, alors que l’Onu est piégée par l’inaction."

Piégée n’est pas exactement le mot. L’ONU doit être clairement déclarée, de par son disfonctionnement monstrueux, comme étant l’organisme qui sert à programmer des massacres en neutralisant toute action efficace par l’inique droit de veto. L’ONU est le système le plus judicieusement mis en place pour donner aux assassins le temps nécessaire pour perpétrer leurs crimes. L’ONU est le cœur du monstre et de la bête.

Le sang des enfants et des civils syriens qui coule impunément, par centaines et par milliers jour après jour, sans que les armées  de l’Occident ne bougent le petit doigt, nous interdit de penser le contraire.

 

Hani Ramadan

Tribune de Genève, le 7 septembre 2012

23:22 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Le sang des musulmans de Syrie comme celui des Palestiniens , des chrétiens d'Egypte du Pakistan en particulier si ce sont des femmes, de plusieurs pays d'Afrique ,de Syrie....etc ne vaut effectivement pas grand chose .......enfin espérons qu'un jour peut-être une fois....

Écrit par : titi | 08/09/2012

Salam aleykoum

Les plus grands criminels de guerres ont occupé et occupe encore la maison blanche.L'ONU fait sieger ce pays aux mains sales et lui a meme donné un droit de véto.Cela en dit long sur la véritables fonction de ce machin monstrueux à tete d'hydre que sont les pays impérialo sioniste
Je passais faire un petit coucou et déplore de ne plus pouvoir intervenir aussi qu'autefois
Bonne continuation

Écrit par : magnolia | 12/09/2012

BONSOIR
http://www.atlantico.fr/decryptage/massoud-afghanistan-intervention-otan-178982.html
Pour la syrie c'est la même, oui ! pour une aide étrangère matériel et humanitaire et diplomatique mais non à l'intervention militaire, il faut que le peuple se libère seule de assad sans que l'on vienne occupé leurs pays il y a eu maintenant trop de morts cette homme massacre son peuple ; aujourd'hui je pense qu'il ne peut y avoir pire que assad pour les syriens... Poutine a bien fait de refusé une intervention militaire pour ces interets et ceux des syriens mais il faut trouvé une solution il fait qu'il degage assad que dieu leurs vienne en aide..

Écrit par : lila | 14/09/2012

Les commentaires sont fermés.