1959

24/09/2012

L’innocence des musulmans

 La confusion la plus totale, c’est l’impression que nous avons en considérant les origines et les effets du film intitulé L’innocence des musulmans, dont tout le monde ou presque s’accorde à dire qu’il s’agit d’un vulgaire navet, destiné seulement à insulter l’islam et ses adeptes.


 Quant à ses origines, il a été d’abord question, selon Associated Press et le Wall Street Journal, d’un islamophobe israélo-américain, disposant de 5 millions de dollars venant de donateurs juifs. Information démentie par une autre version désignant Nakoula Basseley Nakoula, un copte américain, comme étant le programmateur de cette vaste manipulation cinématographique, dont les acteurs se disent eux-mêmes être les victimes, ayant été trompés sur le scénario. Quant aux conséquences de cette séquence de 14 minutes diffusée sur YouTube, elle se traduit par une réprobation quasi générale : une vidéo « écoeurante et condamnable », selon Hillary Clinton, avec laquelle « le gouvernement américain n’a rien à voir». Cependant, après avoir estimé que l’attaque du consulat des Etats-Unis à Benghazi, qui a entraîné la mort de l’ambassadeur John Stevens et de trois autres Américains, était le résultat injustifié de la colère des musulmans, le FBI s’intéresse à une autre piste qui conduirait à Al-Qaida, ce qui ne fait que renforcer la part de mystère qui entoure l’événement.

 

A notre sens, trois points essentiels peuvent être retenus dans cette affaire.

Premièrement, la date de cette explosion de violence n’est certainement pas un hasard du calendrier. D’année en année, le 11 septembre sert désormais à commémorer, pour de nombreux Occidentaux en général, et pour le peuple américain en particulier, un jour historique qui démontre qu’il existe une forme de terrorisme islamiste révélateur de la haine qu’une partie du monde musulman voue à l’Amérique, alliée d’Israël. La presse et les médias ravivent annuellement ce sentiment, et lorsque la tension baisse, tout à coup, nous sommes surpris par une action qui met le feu aux poudres. De quoi détourner notre attention d’une actualité qui est autrement plus urgente, comme le massacre des civils syriens pour lesquels la communauté internationale ne fait rien.

Deuxièmement, le film en question, présenté comme un navet, nous semble plutôt composé avec toute l’habileté dont disposent les propagandistes de l’islamophobie. Je rappellerais que le ridicule et l’outrance peuvent être des valeurs artistiques sous nos latitudes.  Il y est question de musulmans qui s’en prennent à des chrétiens. On les voit piller par groupes des maisons et des magasins. Une terrible scène décrit comment une jeune femme, la croix au cou, est égorgée. Puis, pour expliquer l’origine de ces tueries sauvages et inhumaines, on est ramené aux premiers temps de l’islam. Et là, c’est effectivement une caricature infecte qui nous est proposée, où le faux « Mahomet » est un personnage vil, cruel et j’en passe. Un tableau particulièrement horrible montre une vieille dame, de type occidental, écartelée entre deux chameaux ! Or, ceux qui ont composé cette œuvre misérable savaient parfaitement ce qu’ils faisaient. Tous les préjugés fréquemment énoncés contre l’islam sont étalés ici, allant de la barbarie à l’intolérance en passant par le vice. Leur but est d’abord de faire en sorte que, malgré la réprobation universelle de façade, beaucoup voient dans ces images une confirmation de ce qu’ils ressentent lorsque l’islam, cette religion dont ils ignorent tout, est évoqué. Ensuite, de provoquer de nouvelles tensions entre les chrétiens et les musulmans, notamment en Egypte. Notons que le film est incontestablement orienté contre les Frères musulmans. La preuve : les acteurs grimaçants hurlent, dans un anachronisme délirant et sabres au poing : « Le Coran est notre constitution », devise couramment utilisée par les Frères. Dieu merci, nombreux sont les coptes qui, en Egypte,  sont descendus dans la rue pour manifester avec leurs concitoyens contre  cette vidéo. Mais ceux qui veulent semer le trouble s’arrêteront-ils là ?

Troisièmement, il n’est pas interdit de penser que pour les provocateurs, seul compte le résultat. Dans le monde dit libre en effet – pour qui la liberté d’expression est un bien acquis non négociable –, combien est  disproportionnée cette façon de défendre des principes sacrés par une vague de protestations incontrôlées ! Or, cette impression de démesure fait écho à la caricature exposée dans le film, où l’on voit des acteurs vociférant et criant leur haine. Elle résonne, pour l’Occidental moyen habitué à rire de tout, comme une confirmation. Fâcheux effet de miroir qui montre que beaucoup de musulmans, devant le piège qu’on leur tend, n’ont pas réfléchi. Ce qui ne signifie pas qu’en pareils cas, ils devraient s’abstenir de manifester. Oui, il faut publiquement dire notre tristesse. Mais avec la gravité qui s’impose.

Que répondre finalement à tout cela ?

Que ce « Mahomet » n’est pas celui – Muhammad – que nous connaissons, mais seulement la projection de préjugés qui habitent des âmes maladives. Que si la liberté d’expression est un droit, elle conserve des limites déterminées par un seul terme : la dignité. Que si, enfin, pour justifier les guerres à venir, certains estiment qu’il est bon de préserver ce climat d’agitations et de tensions, d’autres ont compris au contraire que ce dont nous avons besoin aujourd’hui, plus que jamais,  c’est de désamorcer toutes les formes de violence, d’engager le dialogue au nom des valeurs que nous partageons, et de respecter nos frères humains.

 

Hani Ramadan

Le Temps,

Débats

19 septembre 2012

09:10 | Lien permanent | Commentaires (38) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Des Mauritaniens se désolidarisent de la vengeance

En réaction aux violences suscitées par le film islamophobe « L’innocence des musulmans », les principales associations mauritaniennes des droits de l’Homme et de promotion de l’égalité viennent de publier une déclaration à contre-courant de l’opinion dominante dans le pays.

Intitulé « Halte à la régression primaire en Islam », le texte rappelle que le Prophète Mohamed a été durement critiqué et combattu de son vivant sans que de tels conflits n’entraînent un appel au meurtre. Les auteurs réprouvent l’intolérance religieuse où la communauté des croyants s’égare, de plus en plus, de même qu’ils dénoncent les tentations xénophobes à l’œuvre dans les démocraties de tradition judéo-chrétienne. Enfin, ils confortent le primat d’un sacré laïc où la liberté d’expression, le droit à la vie et le respect de l’étranger tiennent lieu de valeurs cardinales.

Texte intégral



Halte à la régression primaire en Islam !

Suite à la diffusion, sur internet, d’extraits d’une parodie de la vie du Prophète Mohamed (Psl) réalisée par un homme prosélyte islamophobe, de nationalité égypto-américaine, l’indignation et la colère s’expriment depuis quelques jours et à des degrés variables, dans l’ensemble du monde musulman. Les scènes habituelles de défoulement à proximité immédiate des ambassades ou représentations d’intérêts des Etats Unies d’Amérique semblaient soutenables dans les limites de la police du maintien de l’ordre.

Or, dans la soirée du 11 septembre, date symbolique dans l’histoire du terrorisme religieux, des hommes armés de lance-roquettes, s’attaquent au Consulat américain à Benghazi ; ils assassinent 4 expatriés dont Christopher Stevens, l’Ambassadeur en titre, un homme de conviction, amoureux du monde arabe à la manière des grands orientalistes, tôt engagé, avec les manifestants, aux premières heures de la révolution contre le clan Kadhafi.

Ainsi, les assaillants violaient-ils les conventions de Genève et de Vienne sur les privilèges et immunités diplomatiques qui sont le socle même de la réciprocité et la garantie de la paix dans les relations internationales. Réputés salafistes, d’inspiration Wahhabite, ils expriment le mépris pour la vie humaine et le rejet, absolu, de toute forme de tolérance et de liberté en dehors de leur acception intolérante et rigide d’un Islam de la conservation, moraliste et résolument tourné vers la pulsion de mort. Leur propension à vider la religion de sa spiritualité pour la réduire à une machine sociale d’uniformisation viole l’héritage positif et rationnel, produit le long des siècles de quête, par des générations de croyants, d’un équilibre renouvelé entre l’esthétique, l’accomplissement personnel, le culte et la foi.

Le Prophète (Psl), de son vivant, a été conspué, moqué et insulté, sans que ses détracteurs n'en périssent pour autant ; jamais n’encourageait-il la rupture du pacte de l’Aman dont découle, aujourd’hui, la protection des diplomates et des émissaires. Le salafisme est devenu la maladie infantile de l’Islam et la honte des musulmans. Pour une caricature, un mot de travers ou un détournement d’image, la réaction désormais banalisée au sein de cette obédience, réside dans le réflexe du meurtre, sans autre forme de procès, bien à l’abri des plus élémentaires commandements de la civilisation.

Devant la gravité de l’évènement et la probabilité de sa récurrence, les associations signataires tiennent à assumer, collectivement, la position dessous :

- Nous réprouvons, avec force, la provocation souvent portée par des aventuriers racistes qui rêvent de pureté judéo-chrétien en Occident et se complaisent dans le relativisme culturel ;

- Nous refusons l’élimination physique de la personne quel qu’en soit la faute ou l’intention.

- Nous reconnaissons, aux non-musulmans, le droit à la différence et la faculté, sacrée, de vivre leur incroyance.

- Nous leur devons respect, asile et protection, quand ils s’installent parmi nous, d’ailleurs sans aucune obligation, pour eux, de nous complaire.

Nouakchott, le 14 septembre 2012

Signataires :

Association Mauritanienne des Droits de l’Homme (AMDH)

Association des Femmes Chefs de Familles (AFCF)

Comité de Solidarité avec les Victimes des Violations des Droits de l’Homme (CSVVDH)

Conscience et Résistance (CR)

Forum des Organisations Nationales des Droits de l’Homme (FONADH)

Initiative de Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA- Mauritanie)

Ligue Mauritanienne des Droits de l’Homme (LMDH)

SOS-Esclaves

Source : www.kassataya.com

Écrit par : boula | 20/09/2012

c'est mieux que=
Ils t'insulteront, tu souriras. Ils te mépriseront, tu ignoreras. Ils t'attaqueront, tu te défendras. Avec le sourire, la force et la dignité de qui choisit ses armes et ses priorités. Quand l'indigne s'installe, il faut passer
tariq ramadan,

Il ne faut pas passer..

"Ce qui ne signifie pas qu’en pareils cas, ils devraient s’abstenir de manifester. Oui, il faut publiquement dire notre tristesse. Mais avec la gravité qui s’impose.....
hani ramadan,

notre tristesse notre colère est légitime mais sans violence; Et surtout soyons unis un musulmans et un musulmans nous sommes tous offensés en colère c'est nul de pointé du doigt les courants dure ou sectaire ou égarés de l'islam en disant que c'est eux qui ramène la violence oui ils existent mais à la fin nous sommes tous dans le même sac nous vivons les mêmes choses et nous aimons tous Allah et notre prophète muhamed... Donc ne rentons pas dans leurs jeux celui de la division salafiste par si salafiste par là appelons un chat un chat

Écrit par : lila | 20/09/2012

"Leur but est d’abord de faire en sorte que, malgré la réprobation universelle de façade, beaucoup voient dans ces images une confirmation de ce qu’ils ressentent lorsque l’islam, cette religion dont ils ignorent tout, est évoqué."

Bien entendu, les scènes d'hystérie meurtrière que nous avons pu voir ces derniers jours dans le monde arabo-musulman ne sauraient en aucun cas constituer une telle confirmation !

Écrit par : J | 20/09/2012

lorsque on agresse et insulte 3 milliards de personnes dans le monde musulmans ou non n'attendez pas que les 3 milliards réagissent tous pacifiquement musulmans ou non les musulmans sont des humains pourquoi devrais t ils être obligatoirement meilleurs que les autres toujours meilleurs! Il y a de la colère et parfois des débordements mais certainement pas que des scènes d’hystérie meurtrière!

Écrit par : lila | 20/09/2012

@lila

"Il y a de la colère et parfois des débordements": bel euphémisme pour parler de l'assassinat de plusieurs dizaines de personnes innocentes.

On ne demande pas aux musulmans d'"être obligatoirement meilleurs que les autres toujours meilleurs", simplement de réagir d'une manière un tout petit peu plus civilisée lorsqu'ils se sentent "insultés" et "agressés" !

Écrit par : J | 20/09/2012

je me dis souvent nous musulmans devront donné un bon exemple mais

lorsqu'on parle de la liberté d'expression je dis oui MAIS alors elle est

ou la liberté pour le musulman il ne doit pas porter le voile ne doit pas faire cela ceci Mais et re mais la liberté d'expression et de liberté va dans un sens mais pas dans l'autre qu'on m'explique et pourtant plus intégre on peut pas faire mieux

Écrit par : verité | 21/09/2012

c'est vraiment désolant de voir qu'il y a liberté d'expression pour certains et pas pour d'autre

Écrit par : verité | 21/09/2012

@J

Vous devriez plutôt donné des leçon aux envahisseurs assassins et semeurs de troubles sioniste concernant le comportement civilisé, je me demande vraiment d'ou vient la sauvagerie! rien ne sert d'avoir le derniers mots je m’arrête là!

Écrit par : lila | 21/09/2012

la liberté, la fraternité et l’égalité sont des notions sélectives, en occident donc la laïcité qui est basé sur ces fondements est une escroquerie!

Écrit par : lila | 21/09/2012

Assalamou alaykoum,

Très intéressant votre analyse professeur.
En effet il semblerai que depuis quelques années maintenant, tout soit fait pour déclencher une guerre généralisée (religieuse, économique, choque des civilisations etc.) et ce, à moyen/long-terme. Ce n'est certainement pas le monde musulman qui déclenchera une guerre mondiale, tant le rôle de l'agresseur et de l'agressé est évident. (l'Iran semble être le prochain piquet dans la carte USioniste)

Malheureusement, le monde musulman est très facilement manipulable et tomber dans des pièges aussi grossier ne fait pas partie des enseignements que nous a laissé notre modèle et notre prophète (sws).

In fine, la meilleure réponse à donner selon l'imam lors du prêche du vendredi est la patience, la persévérance dans le suivi des enseignements de notre bien aimé prophète (paix et salut sur lui) en éduquant nos enfants afin qu'ils soit porteur du Message et de l'exemple vivant du prophète (sws), c'est à dire, des exemples de sagesse et de bonté envers l'humanité.
Tout un programme.

Écrit par : Rachid | 22/09/2012

n.b : soeur Lila, 3 milliard c'est environ la moitié de la population mondiale. Le nombre souvent evoqué pour representer le monde musulman est de 1.3 à 1.5 milliard (sunnites et chiites compris). Wa Allahu a'lam.

Écrit par : Rachid | 22/09/2012

SALAM,
Je ne comprends pas ton appel à la communauté international. Nous avons par qui elle est dirigé. Comment peux-tu demandé de l'aide à tes ennemis?

Écrit par : Abdelkader | 22/09/2012

L'hebdo abuse de la liberté d’expression et rajoute de l'huile sur le feu en imitant maladroitement ces abrutis de producteurs du film américain, un film blasphématoire, insultant, blessant et incitant à la haine en pensant que tout ce qui vient de l'Amérique est bon à suivre. Mais, il y a là aussi, un non respect vis à vis de plus de trente manifestants innocents morts ces derniers jours, où est donc votre conscience, Monsieur le dessinateur?
Je condamne évidemment et fermement la violence de cette infime partie parmi des millions de musulmans qui eux sont restés calmes,sereins, d'autres observateurs. T'Islam condamne la violence sous toute ses formes et rend illicite tout acte qui met en danger la vie ou le bien d'autrui quelque soient sa race, sa couleur, sa nationalité ou son appartenance religieuse, cette fraction infinitésimale qui se dit musulmane et qui se croit bien faire par ignorance, s’inscrit dans le même registre que ce Copte égypto-américain et ses suiveurs.
Quand à la liberté d’expression, c’est un acquit qu’il faut préserver et qu’il ne faut pas faire marche arrière sur ce point, mais il ne faut pas confondre liberté et désordre, liberté et mensonge, liberté et dénigrement, liberté et appel à la haine donc à la violence. Je suis d’accord pour que tous ces problèmes se règlent à l’aide d'un dialogue et d’une loi analogue à la loi sur l’antisémitisme.
Dans d’autres pays, existent déjà des lois interdisant toute publication, diffusion ou communication de termes qui pourraient démontrer une intention claire de blesser ou inciter à la haine contre des personnes ou des groupes identifiables (par la couleur, la race, la religion ou l’origine ethnique).
Ce genre de loi apporte un apaisement évident à la société et nous fait gagner beaucoup de temps.
Ne pas avoir le droit d’inciter à la haine ou de dénigrer un groupe identifiable c’est comme interdire d’avoir le droit de tuer, de voler ou d’agresser les gents dans la rue (moralement ou physiquement).
Enfin, si certaines personnes pensent autrement car ils ont d’autres calculs ou d’autres agendas, là … ?

Écrit par : Ben | 22/09/2012

L'hebdo abuse de la liberté d’expression et rajoute de l'huile sur le feu en imitant maladroitement ces abrutis de producteurs du film américain, un film blasphématoire, insultant, blessant et incitant à la haine en pensant que tout ce qui vient de l'Amérique est bon à suivre. Mais, il y a là aussi, un non respect vis à vis de plus de trente manifestants innocents morts ces derniers jours, où est donc votre conscience, Monsieur le dessinateur?
Je condamne évidemment et fermement la violence de cette infime partie parmi des millions voir des milliards de musulmans qui eux sont restés calmes,sereins, d'autres simples observateurs. L'Islam condamne la violence sous toute ses formes et rend illicite tout acte qui met en danger la vie ou le bien d'autrui quelque soient sa race, sa couleur, sa nationalité ou son appartenance religieuse, cette fraction infinitésimale qui se dit musulmane et qui se croit bien faire par ignorance, s’inscrit dans le même registre que ce Copte égypto-américain ou israélo-américain et ses suiveurs.
Quand à la liberté d’expression, c’est un acquit qu’il faut préserver mais qu'il ne faut pas confondre liberté et désordre, liberté et mensonge, liberté et dénigrement, liberté et appel à la haine donc à la violence. Je suis d’accord pour que tous ces problèmes se règlent à l’aide d'un dialogue et d’une loi analogue à la loi sur l’antisémitisme.
Dans d’autres pays, existent déjà des lois interdisant toute publication, diffusion ou communication de termes qui pourraient démontrer une intention claire de blesser ou inciter à la haine contre des personnes ou des groupes identifiables (par la couleur, la race, la religion ou l’origine ethnique).
Ce genre de loi apporte un apaisement évident à la société et nous fait gagner beaucoup de temps.
Ne pas avoir le droit d’inciter à la haine ou de dénigrer un groupe identifiable c’est comme interdire d’avoir le droit de tuer, de voler ou d’agresser les gents dans la rue (moralement ou physiquement).
Enfin, si certaines personnes pensent autrement car ils ont d’autres calculs ou d’autres agendas politiques, là … ?

Écrit par : Ben | 22/09/2012

Salam aleykoum

Excellente article frère Hani .Qu'Allah vous benisse pour cela

Écrit par : magnolia | 22/09/2012

"Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas que l’on te fasse. Ceci est la Loi."

(Rabbi Hillel / -70 avant notre ère,+10 / Réponse au Centurion romain venu le défier de l'instruire de TOUTE la Loi juive durant le laps de temps où il pourrait tenir sur "une seule jambe").

Il semblerait bien que le Coran n'enseigne pas cette morale.
Car, comment croire autrement, alors que les journaux musulmans publient plein de caricatures sur les juifs et les israéliens en particulier ?

Écrit par : Victor Winteregg | 23/09/2012

Victor,
je ne veux pas entrer dans la polémique faute de temps.Juste pour dire que les musulmans ne caricatureront jamais un prophète car nous croyons à tous les prophètes avant le messager de l'islam et nous les respectons tout autant et au meme niveau que Mohamed (SAWS)
Je doute fort que les journeaux musulmans que vous evoquez ait jamais dénigré les autres croyances qui sont aussi les notres car venant du meme dieu.
Ceci dit les morts dans cette affaire sont de trop.Mais toute la communauté musulmane n'est pas responsable de tous les idiots qu'elle renferme,idiot financé par les pétro dollars et favorisé par les impérialo sioniste pour qu'un dogme unique et fascisant domine le monde musulman et menace avant tout les musulmans eux-meme.PUis ensuite cette meme communauté internationale d'hypocrite viendra pointer les idiots qu'elle a couvé en lançant des provocations de ce genre .Ceci dit l'immense majorité est resté bien sage face à de telle ineptie proche de la betise crasse.Comment réagir autrement à un humour au meme niveau que l'humour scatophile d'un gamin de 3 ans.Mais comme d'hab,les médias ne pointeront que sur ce petit fait pour essentialiser toute la communauté
Ps;je pensais que vous vouliez vous convertir chère Victor.Aurais_je raté un épisode ou bien ce film pour un public d' attardé islamophobe auraient il eu raison de vous

Écrit par : magnolia | 23/09/2012

Victor,

L'Islam (dans l'esprit et la lettre) nous interdit de caricaturer ou d'insulter quiconque.


"N'injuriez pas ceux qu'ils invoquent, en dehors d'Allah, car par agressivité, ils injurieraient Allah, dans leur ignorance. De même, Nous avons enjolivé (aux yeux) de chaque communauté sa propre action. Ensuite, c'est vers leur Seigneur que sera leur retour; et Il les informera de ce qu'ils oeuvraient. (S6; V108)"

"La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux.(S41 ; V34)"

Écrit par : Rachid | 23/09/2012

SALAM,
Je ne comprends pas ton appel à la communauté international. Nous savons par qui elle est dirigé. Comment peux-tu demandé de l'aide à tes ennemis?

Écrit par : Abdelkader | 23/09/2012

Soyons réalistes : le film a été fait pour provoquer les musulmans. Les manifestations et les crimes qui ont suivis ne sont que purement politiques de la part d'Etats qui veulent marquer leur territoire en ne contrôlant pas (ou en ne voulant pas contrôler) la violence régnant chez eux.

Écrit par : yousra | 24/09/2012

J'ai trois questions :

- Pourquoi faut-il toujours évoquer les juifs, le sionisme, les Israéliens ou Israël dès que les musulmans ou l'islam sont concernés ?
- Pourquoi autant de réactions pour un film dont tout le monde dit que c'est une erreur navrante ? Traiter par le mépris n'aurait-il pas été plus intelligent ?
- Comment se fait-il que le drame de ce qui se passe en Syrie provoque moins de réactions que ce film (qui a de fait bénéficié de tout ce bruit) ?

Écrit par : Perrette | 24/09/2012

Je suis suffoqué du fait que les juifs et les chrétiens peuvent appliquer la loi du talion et que l'on demande aux musulmans, critiqués, stigmatisés et bafoués de toutes parts de se comporter comme du bétail que l'on mène à l'abattoir.
Il n'y pas besoin d'être grand clerc pour voir et comprendre qui tirent les ficelles dans cette nouvelle vague d'islamophobie.

En conclusion suivons la justesse de ce proverbe touareg :
« Ne te lasse pas de crier ta joie d’être en vie et tu n’entendras plus d’autres cris.

Écrit par : Les rives du bisse | 25/09/2012

Salam aleykoum,

je comprend si profondément pourquoi notre prophète sallahou rallahy wa salam a dit : "si vous saviez ce que je sais, vous ririez moins et pleureriez beaucoup".
J'ai pleuré en regardant cette vidéo haineuse, j'ai pleuré en voyant la photo de 4 soldats américains (issus d'une nation "civilisée") urinant sur les cadavres de 3 afghans, j'ai pleuré devant les cadavres de nos frères syriens, irakiens, palestiniens.........!
Vive la liberté d'expression unilatérale.....
cette époque est tellement triste et écœurante

Écrit par : linda | 25/09/2012

@Les rives du bisse,

Où avez-vous vu que les Juifs appliquent la loi du talion ? Et d'ailleurs, savez-vous seulement ce que la loi juive entend par "loi du talion" ?

Écrit par : J | 27/09/2012

Il semblerait que mon message, adressé à "Les rives du bisse", n'ait pas passé la modération; je refais un essai.

Où donc avez-vous vu que les Juifs appliquent la "loi du talion" ? Et savez-vous seulement comment la législation juive définit la loi talion ?

Ah, au passage, dites-nous donc qui "tire les ficelles"... cela m'intéresserait beaucoup de le savoir !

Écrit par : J | 27/09/2012

Ceux qui souhaitent connaître la vérité sur le film « Innocence of Muslims » [L'Innocence des musulmans] sont invités à lire la lettre qui suit. Moi, Anna Gurji, l’une des actrices du film, je vais vous raconter ce qui s’est réellement passé.

On m’a donné le rôle d’Hillary dans un long-métrage indépendant à petit budget, intitulé « Desert Warrior » [Le guerrier du désert]. Le tournage s’est déroulé en août 2011, dans un studio de Duarte, en Californie. Je n’avais pas reçu le scénario. Et, quand je suis arrivée sur le plateau, on m’a à peine fourni les scènes dans lesquelles je jouais.

Pour moi, cela n’avait rien d’étrange. Il m’était déjà arrivé de tourner dans un film dont le scénario était rédigé dans une langue étrangère ; seules mes parties avaient été traduites en anglais, et on ne m’a donc donné que mes scènes. J’ai pensé que ce serait la même chose pour « Desert Warrior. » Le producteur et scénariste, qui s’était présenté sous le nom de Sam Bacile, n’était pas Américain, cela s’entendait à son accent. Sachant cela, je me suis dit que le scénario devait être rédigé dans sa langue maternelle et que toutes les scènes ne seraient pas traduites en anglais. Par ailleurs, au dernier moment, il a fallu modifier les dates de tournage pour les adapter à mon emploi du temps (immédiatement après « Desert Warrior, » je devais jouer dans d’autres films tournés hors de Californie).

Etant donné ces modifications apportées à la va-vite, j’ai d’abord cru que la production avait oublié de m’envoyer le scénario, puis qu’elle ne l’avait pas jugé nécessaire. Et, encore une fois, je n’y ai rien trouvé d’étrange puisque je connaissais mon rôle, mon personnage et l’histoire du film.
« Personne n’a jamais mentionné le nom de Muhammad, ni parlé de religion »

Hillary, mon personnage, est une jeune fille que ses parents ont vendue contre son gré à un chef de tribu, George. Elle est l’une de ses femmes, probablement la plus jeune. Le film se déroule dans l’Egypte antique. Une comète tombe dans le désert, et plusieurs tribus se battent pour se l’approprier, croyant qu’elle possède des pouvoirs magiques. « Desert Warrior » est une fiction, un film d’aventures. Le personnage de George est le chef de l’une des tribus qui se disputent la comète.

Pendant tout le temps où j’ai été sur le plateau, personne n’a jamais mentionné le nom de Muhammad, ni parlé de religion. Je suis absolument certaine qu’aucun acteur ni aucun membre de l’équipe artistique américaine n’était au courant du véritable projet.

Sur le plateau, l’atmosphère était très amicale. Nous savions tous que nous tournions un film d’aventures à très petit budget. Le réalisateur, Alan Roberts, espérait même obtenir davantage d’argent pour réaliser une autre version de « Desert Warrior, » de bonne qualité cette fois – en tournant dans le désert.

Pendant le tournage, j’ai eu quelques contacts avec l’homme que nous connaissions sous le nom de Sam Bacile. Il était très aimable, respectueux, il parlait d’une voix douce, il s’assurait en permanence que les choses se passaient bien et que tout le monde était satisfait. Il m’a même dit que la première aurait lieu prochainement et que j’aurais des invitations pour mes amis et ma famille.
« Je n’ai jamais vu le produit final »

Après le tournage, je n’ai eu aucune information sur la première – si tant est qu’elle ait eu lieu. Et je n’ai jamais vu le produit final – si tant est qu’il y en ait un, mis à part la courte vidéo postée sur Internet.

Les gens me demandent comment j’ai réagi en la voyant. J’ai été choquée. Deux heures après avoir découvert tout cela, j’ai accordé à « Inside Edition » une interview pendant laquelle je ne pouvais m’arrêter de pleurer. Je me sens anéantie.

On nous a fait croire que nous tournions un film d’aventures et nous n’avons effectivement rien fait d’autre que prendre part au tournage d’un film d’aventures intitulé « Desert Warrior, » sur l’histoire d’une comète qui tombe dans le désert.

Cela me peine que notre image ait été utilisée à notre insu pour créer quelque chose d’atroce. Cela me peine que l’on utilise nos visages pour dire des choses dont nous n’avons jamais eu connaissance (il est manifeste que le film a été doublé) et qui offensent des personnes. Cela me peine de voir des gens se faire tuer à cause de ce film. Cela me peine de faire l’objet de reproches alors que je n’ai fait que jouer dans un film d’aventures sur une comète en Egypte. Cela me peine de passer pour une personne que je ne suis pas.

Je ne comprends pas qu’un être humain soit capable de faire tout cela.

Je ne comprends pas les mensonges, l’injustice, la cruauté, la violence, la mort d’innocents, la douleur des personnes qui se sentent offensées, les fausses accusations. Je ne sais pas quoi faire, si ce n’est dire la vérité. Je ne vais pas me cacher – je n’ai rien à cacher – parce que, si nous ne disons pas la vérité, ce monde ne vaut pas la peine d’y vivre.

J’ai grandi en Géorgie, dans l’ex-Union soviétique. Dans ma vie, j’ai assisté à des grèves, à des protestations, à des manifestations, j’ai connu l’injustice, la cruauté, la violence. J’étais là-bas pendant la guerre avec la Russie [en 2008]. J’ai dormi tout habillée, avec un sac-à-dos prêt, dans l’attente des bombardements. Et puis j’ai quitté mon pays, sachant qu’une actrice de cinéma n’y avait aucun avenir – l’industrie cinématographique ne s’est pas encore remise de la chute de l’Union soviétique.

Je ne comprends pas pourquoi tout cela m’arrive à moi ; tout ce que j’ai voulu, c’est poursuivre ma carrière d’actrice.

Je tiens à adresser mes condoléances aux familles et aux amis de ceux qui ont perdu la vie. On dit que rien n’arrive sans raison. Je suis convaincue que c’est un piège maléfique pour nous séparer de notre humanité. Nous devons rester forts et nous souvenir que la violence ne nous a jamais menés nulle part sur le plan spirituel et qu’elle n’a jamais fait de ce monde un monde meilleur. La compréhension et l’amour, eux, le feront.

Anna Gurji

Article original : A letter from a scared actress

Traduction : Courrier international

Écrit par : tissir | 27/09/2012

Je ne peux que constater que par le biais de ce film ou encore ces caricatures propres à Charlie Hebdo , ces provocateurs ont obtenues ce qu'ils voulaient soit semés la discorde entre musulman eux-mêmes , en fait d'un côté certains tous musulman est outrés par ce film mais pis encore il est outré par le comportement meurtrier de ses semblables.Ce qui a pour pour but final d'attiser une haine de créer une barrière entre musulman "modéré" et salafiste etc....(j’emploie leur propre terme)afin que nous battions les uns contre les autres ,la liberté d'expression leurs appartient et chaque jours ils rajoutent des faits qui sèment la discorde tout comme laisser continuer le massacre en Syrie et cela afin que tous mêmes les musulmans se retournent contre leurs frères ainsi ils pourront rendre l'attaque contre l'Iran légitime car et oui on en a marre de la violence des meurtres et il faut mettre un terme à tous cela alors employons tous les moyens et nous on tombe tous et bien profondément dans leurs piège alors comme le dit Tariq Ramadan faisons abstraction de tout cela et le mieux et d'ignorer ces ignorants blasphémateurs.

Écrit par : ciggar | 28/09/2012

Je comprend lila Quel colere est plus legitime que celle la oui dans ce cas lideal pour notre bien c'est d'ignoré mais c plus facile a dire qu a faire, mr tariq ramadan vous comprennez d'ignore c'est de meme pas pouvoir crier livrer notre tristesse c'est tellement frustrant!

Écrit par : adam | 05/10/2012

Je suis d'accord avec Perette.Ce nanard de pacotille a provoqué plus de réactions de la part des musulmans que le massacre des civils en Syrie.Pour ma part ,je suis choquée que les musulmans fassent plus cas de leur amour propre piétiné que du sang de musulmans versé chaque jours.Ils invoquent la defense de l'image du prophète(SAWS),mais ce sont leurs petits égos qu'ils sont en train de defendre.S'ils voulaient réellement defendre la religion de notre prophète(SAWS),ils réagiraient dans le long terme ,et pas comme Bennabi l'a dit avec l'emotivité conditionné à ne s'extérioser que sous l'effet de stimulis pavlolien de gens qui doivent bien rire de nous.
Et on a besoin de personne pour se diviser entre nous .On sait tres bien le faire tout seul.C'est d'ailleurs ce qu'on fait de mieux ,malheureusement

Écrit par : magnolia | 14/10/2012

Je partage entièrement votre avis. En tant que chrétien, je me sens totalement solidaire de nos frères musulmans, trop souvent caricaturés et offensés dans leur foi. Chacun sait que l'islam est une religion d'amour et exècre la violence. Mais la propagande et l'idéologie sioniste et islamophobe souvent d'origine étasunienne, relayées par de nombreux médias à leurs bottes, travestissent l'islam dans le but odieux de dresser l'Occident "chrétien" contre le monde musulman, dans un rêve cynique de "choc des civilisations", que ces apprentis-sorciers sembleraient souhaiter ! Mais la ficelle est un peu grosse ! On le voit bien avec ce film ordurier et blasphématoire conçu par des extrémistes, sans parler de certains journaux satiriques comme le torchon "Charlie Hebdo" qui se complaisent à jeter encore de l'huile sur le feu. D'ailleurs on se réjouit que le Vatican se joint aux pays musulmans membres de l'ONU pour exiger le respect des croyances et l'adoption par l'ONU d'une loi contre le blasphème, qui dont sont victimes autant les chrétiens que les musulmans de la planète ! De plus, les chrétiens dont les catholiques sont aussi main dans la main avec les musulmans pour rejeter la reconnaissance légale du mariage gay et l'adoption par des couples homosexuels dans des Etats dits "chrétiens" ! Vraiment honteux et scandaleux !

Écrit par : jacques | 15/10/2012

MAGNOLIA lES MUSULMANS DE FRaNCE SONT EN MANQUE DE REPÈRES ET SONT VICTIMES DE LA DESINFORMATION CE N'EST PAS FORCEMENT LEURS FAUTE; LES REPÈRES D'UN HOMME SONT SONT DANS LA RELIGION DANS LA NATION ET DANS LA FAMILLE QUAND IL YA UNE ANOMALIE DANS L'UN L'HOMME SE RÉFÉRE A L'AUTRE SI Y A UNE ANOMALIE OU UN OBSTACLE DANS LES TROIS L'HOMME EST PERDU

Écrit par : nawal | 20/10/2012

Salam aleykoum
Nawal,
Le salafisme recrute il est vrai dans couches de la sociétés la plus defavorisées et complètement largué sur pas mal de point.Mais il ne s'agit pas seulement de manque de repère ,d'une education bancale et d'echec scolaire par dessus le marché.Il s'agit de gens qui preche l'intolerance,qui considèrent ceux qui ne sont pas de leur bord comme des mécréants y compris musulmans des autres obediences.Ils sont capables de couper tetes , bras et pieds de façons industriels.Ils ont une lecture primaire du traitement de la femme.Ils sont incapable d'apprehender le monde et l'epoque ou ils vivent.Si les salafistes devaient dominer le monde musulman ,l'islam connaitrait son vrai moyen age (cf,le laboratoire des amercicains l'afghanistan qui peut servir de repoussoir aux autres musulmans sensés)sans musique ,sans art,ni litterature,sans science non plus puisque quasi tout est haram pour eux .Dire que la télé est haram parce qu'il y a des images dedans est abhérant ,dans une époque tel que la notre.
Ce sont des gens violents par nature car ne voyant le monde que de façon dichotomique sans aucune nuance.En tunisie ,ils ont agressé 1 responsable de chaines de télé,ils ont pris les armes contre le hamas,ils coupent les tetes des soufis au mali et j'en passe.
Et bien sur , les américains n'ont pas trouvé mieux comme idiot utile pour s'en servir comme pretexte à cause de leur violence intrinsèque,pour pouvoir nous faire la guerre .Mais n'oulions pas que ces memes americains pretendent lutter contre le terrorisme ,alors qu'ils sont les meilleurs alliés des wahhabites saoudiens.Ces memes saoudiens qui financent le salafisme partout dans le monde qui a emporté comme une lame de fond le pakistan,l'afghanistan,et meme en europe ou ils gagnent du terrain
Il st vrai qu'ils s'attachent à etre rigoureux vis à vis des textes,mais l'inconvénient l'emporte largement sur le bénéfice.J'espère seulement qu'ils finiront pas évoluer en se rendant compte qu'ils tournent en rond et que le monde musulman stagne et meme recule à cause d'eux.Le salafisme n'est pas mieux que la peste ou le choléra pour l'instant et fait d'enorme degats dans la oumma

Écrit par : magnolia | 21/10/2012

dieu merci ils sont tres TRES minoritaires... et il existe des extremistes partout pas seulement au saint de la communauté musulmane..

Écrit par : nawal | 22/10/2012

Ils ne sont pas du tout minoritaire.Ils font bcp de bruits ,il est vrai(les médias ne voient qu'eux comme par hasard) et donc on a tendance à surestimer leur influence mais ils gagnent du terrain chaque jour grace au pétro-dollar saoudien.Autrefois ,cette idéologie fasciste n'etaient il n'y a que 2 decennies qu'à l'etat embryonnaire.Mais aujourd'hui ,on voit de plus en plus de mosquée salafistes qui poussent comme des champignons.Autrefois ,l'Afghanistan et le pakistan etaient d'obedience soufi,mais aujourd'hui,ils ont basculé largement vers le litteralisme borné et en afrique la situation évolue dans le meme sens.Ils etaient minoritaires ,ils sont en passe de devenir majoritaire.Pour moi,et je pèse mes mots,au regard de leur inaptitude à tolerer les autres et de par leur violence attenante ,ils ne valent pas mieux que les nazis.Ils ont en aussi le meme profil,cette quete de pureté inextinguible quasi effrayante d'ou leur envie de couper tout ce qui dépasse comme les nazis,les pieds,les tetes....Certains ont donné des excuses à Merah,la delinquance ,la manipulation des RG.Mais quoiqu'il en soit Merah s'inspirait de l'idéologie salafis .Et meme s'il a été manipulé ,il est trempé jusqu'au cou dans ces crimes.Les musulmans d'autres inspirations n'y auraient jamais trempé,ne serait-ce que le petit doigt dans ce genre d'associations de malfaiteurs

Écrit par : magnolia | 23/10/2012

je persiste a dire que le l'extremisme islamique reste une minorité dans le monde et encore plus en france tout comme devient rare le veritable islam en ce qui concerne les salaf ils existaient a mes yeux qu'a l'epoque du saint prophete;

Écrit par : nawal | 30/10/2012

Quand on sait ce que representait le salafisme (non pas des sahabas) mais des wahhabites( pour etre plus precise),il n'y a pas de quoi se montrer nonchalante sur la situation comme vous le faites.
D'apres les chiffres des elections en egypte ,les salafistes talonnent de pres les ikhwans qui eux font pres de la moitié ou plus des vote,ce qui signifie que les salafistes sont pres du tiers de ces sociétés là ,alors que dans les années 80,ils etaient quasi inexistant dans ces pays.
L'idéologie wahhabite apres avoir liquidé le commandant Massoud a imposé son idéologie fasciste à l'ensemble de la pop et le pakistan est touché par cette gangrène qui prend si vite.En Irak ,les djihadites d'Alquaeda sont tres actifs et posent des bombes regulièrement dans les marchés ou devant les mosquées.Cela ne leur pose aucun problème puisque pour eux les chiites ne sont pas des musukmans et qu'ils sont l'ennemi de l'interieur qu'ils redoutent encore plus que les occupants yankees.
En Afrique noir,au Mali au Soudan,les soufis tombent regulièrement sous les machettes de ces fous furieux.
En tunisie,electoralement parlant ,ils talonnent les ikhwans qui ont eu le meilleur score aux elections comme on le sait.
Avec des pourcentages aussi confortable aux elections ,ce n'est pas le terme minoritaires qui me viendrait à l'esprit.TOut comme les fascistes d'Europe ,ils s'appuient sur le populisme et une vision binaire pour séduire le peuple qui vous n'etes pas sans savoir ,est encore moins éduqué que celui d'europe vu le taux officiel d'analphabétisme entretenu pas les dictatures antérieurs à dessein.Les wahhabites refusent de reconnaitre le role délètère qu'ils ont eu et ont encore dans la oumma.Mais nier la réalité ne fera que ressortir encore plus la vrai nature de ce mouvement basé sur la haine et l'intolérance.Et les gens sont de moins en moins dupe.Ce sont des fascistes qui utilise tres facilement la force .S'ils se contentaient d'etre pacifique ,leur idéologie infantilisante ne me dérangerait pas plus que cela.C'est leur coté violent qui me dérange le plus


IL est vrai que le terrorisme à l'encontre des occidentaux est extrèmement marginal et donc minoritaire pour reprendre ce terme que vous affectionnez tant .L'occident se fait des frayeurs pour pas grand chose ,eu égard au chiffre frolant le zéro.Les wahhabites prefèrent tourner leurs armes contre les musulmans qui sont leur seul et principal victimes dont presque 100 % des cas de terrorisme .
Les wahhabites tentent de nier leurs exactions tel qu'en Algérie ,en se cachant derrière les exactions de l'armmée que je ne nie pas.Mais eux aussi ont commis des atrocités ,meme s'ils ont été manipulé par le GIA de Zetouni.Tout comme les attentats de Paris qui ont été manipulé par le DRS d'Ali Touchent et des RG .Mais Kelkal fait bien parti de cette idéologie fasciste et meme s'il a été manipulé ,ils n'en reste pas moins qu'il a été le bras armé des services secrets internationaux tout comme Merah l'a probablement été.
Et cette gangrène du monde musulman on l'a doit a un occident qui a soutenu les dictateurs qui ont mis en prison ,voir assassiné les musulmans modérés et progressiste et par là ,on permit à un islam retrograde et inhumain de progresser pour dynamiter mieux l'islam de l'intérieur

Écrit par : magnolia | 01/11/2012

Je suis a 100% d'accord avec toi il en est pas moins que ça reste une secte ce qu'il m’énerve magnolia c'est tout l'importance qu'on accorde aujourd'hui a ce mouvement sectaire et violent qu'ils appellent islam, c'est bien pour ça peut être que je préfére me voilé la face et minimisé.. oui tu ais sans doute plus realiste que moi.que dieu te protége

Écrit par : nawal | 01/11/2012

Il ne nous reste plus à esperer que les salafistes évoluent ,ce qui avec une meilleure éducation et un meilleur niveau de vie dans les pays musulmans est inéxorable.Mais à la condition que les impérialo-sionistes nous fichent enfin un jour la paix,ce qui n'est pas du tout à l'ordre du jour des ennemis de l'islam
Que Dieu te protège aussi Nawal.

Écrit par : magnolia | 01/11/2012

Les commentaires sont fermés.