1959

23/02/2013

Visages de l'imposture : Caroline Fourest

Petit exercice sur l’antisémitisme

Il y a déjà six ans, la Tribune de Genève avait publié dans sa page Opinions l’article suivant.


Or, ce texte reprenait les éléments d’une conférence que j’avais faite en Belgique, suivant une  même logique argumentative. J’expliquai à une assistance nombreuse qu’il est nécessaire de réunir l’ensemble des textes coraniques pour écarter toute forme d’antisémitisme. Or, des journalistes étaient là et n’ont pas manqué de faire un compte-rendu biaisé de mon exposé, en relevant deux citations, pour me présenter comme un affreux antisémite, et discréditer mon frère Tariq par la même occasion. Voir : (http://www.dailymotion.com/video/xb7s6l_tariq-et-hani-ramadan_news.)

Or, alors qu’elle préparait pour France 5 son émission sur « Les réseaux de l’extrême » (programmée le mardi 12 février 2013), Caroline Fourest m’a contacté pour me proposer un débat contradictoire dans le cadre de son « enquête ». J’y ai mis deux conditions : que mes propos ne soient pas tronqués, et que je puisse avoir un droit de regard sur le produit final avant sa diffusion. Dès lors, Caroline Fourest ne s’est guère manifestée en prétextant un problème de temps…(Voir échange de courriels à la fin).

Le résultat ? – Une reprise de l’éclairage partiel en question.

En d’autres termes, le sommet de la malhonnêteté intellectuelle au service d’une diabolisation nauséabonde.

Pour vous en convaincre, je vous propose l’exercice suivant. Voici deux extraits de propos que j’ai effectivement tenus. Lisez-les l’un à la suite de l’autre. En comparant le résultat, vous aurez une idée claire de ce que signifie la désinformation à l’état pur.

Premier extrait : Le Coran affirme : « Dis-leur (aux enfants d’Israël): Pourquoi donc avez-vous tué les Prophètes de Dieu auparavant, si vraiment vous êtes croyants?»la Bible elle-même comprend des paroles d’une sévérité extrême à l’encontre des Juifs: «Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites!... Serpents, race de vipères! »

Deuxième extrait : L’article d’où est tiré le passage précédent :

 

L’islam recèle-t-il, en ses sources, l’antisémitisme ?

 

«Ô enfants d'Israël, rappelez-vous que Je vous avais préférés aux mondes» 

«Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs (les polythéistes) sont les ennemis les plus acharnés des croyants.» (Coran, 5, 82) 

«Dis-leur (aux enfants d’Israël): Pourquoi donc avez-vous tué les Prophètes de Dieu auparavant, si vraiment vous êtes croyants?» (Coran, 2, 91). 

Ces passages coraniques nous interpellent et nous amènent à nous poser une importante question: l’islam recèle-t-il en ses sources l’antisémitisme? Rappelons d’abord que la Bible elle-même comprend des paroles d’une sévérité extrême à l’encontre des Juifs: «Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites!... Serpents, race de vipères! Comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne? C’est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues.» Selon l’Evangile, c’est Jésus qui parle ainsi! (Matthieu 23, 29-35) 

Certains seraient tentés de dire que la meilleure forme de pédagogie, pour mettre fin à l’antisémitisme, serait d’effacer de la mémoire collective des hommes ces références scripturaires. Il se peut que nos sociétés laïques aient délibérément fait le choix de cette mise à l’écart, assurant ainsi la paix confessionnelle à laquelle aspirent de façon légitime des générations qui ne connaissent rien de la Bible. Ce sera plus difficile avec l’islam: les musulmans sont attachés au Coran, qu’ils lisent et entendent soir et matin. L’autre voie qui s’offre à nous est au contraire d’interroger les textes avec lucidité, et de ne pas nous en tenir à une lecture superficielle. Remarquons d’abord que l’ascendance de Jésus, fils de Marie, remonte à Israël, c’est-à-dire Jacob. Lorsqu’il interpelle les Juifs, Jésus s’adresse aux pharisiens, qu’il considère comme des hypocrites parce qu’ils s’adonnent formellement à des pratiques rituelles en oubliant l’essentiel: le culte du cœur et la miséricorde. 

Le Coran est également explicite à ce niveau: «Ô vous qui avez la foi! Soyez des alliés de Dieu, à l’instar de ce que Jésus fils de Marie a dit aux apôtres: Qui sont mes alliés pour servir la cause de Dieu?» Les apôtres répondirent: «Nous sommes les alliés de Dieu.» Un groupe des enfants d’Israël crut, tandis qu’un groupe nia.» (Coran, 61, 14) En d’autres termes, ce ne sont pas tous les Israélites qui sont mis ici en cause, mais un groupe d’entre eux. De la même façon, le Prophète Muhammad sera soutenu par une partie des Arabes, alors qu’une autre partie le combattra dans le dessein de le faire mourir. Le destin des enfants d’Israël nous offre une illustration condensée de l’histoire de l’humanité, qui comprend, pour tous les peuples, des bons et des méchants, des tortionnaires et des hommes persécutés. 

Reste le statut particulier des fils d’Israël. Une noble ascendance évoquée dans le Coran: «Ô enfants d’Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés. (Rappelez – vous) que Je vous avais préférés aux mondes.» (Coran, 2, 47 et 122) 

Que l’on traite en islam du statut de la femme, ou de la rigueur de la loi, ou du rapport des musulmans aux personnes de confession juive, il faut se garder de considérer une partie de ses sources sans tenir compte de l’éclairage que nous offre une autre partie. C’est l’erreur commune que font les musulmans qui ont une vision étroite de leur religion, aussi bien que tous ceux qui visent à dénigrer systématiquement la culture musulmane en la présentant comme rétrograde et dépassée. Mais universelle, aimante et tolérante, telle est en réalité la nature première de l’islam.

 

Hani RAMADAN

 

Directeur du Centre Islamique de Genève

Tribune de Genève © Edipresse Publications SA

L'invité, 30 mars 2007

 

Invitation de Caroline Fourest. Echange de courriels :

Bonjour,

Je travaille avec Caroline Fourest qui réalise pour France 5 un documentaire sur les composantes de l'islam radical en France et en Europe.

Dans le cadre de ce documentaire, Caroline Fourest souhaite proposer une "interview-confrontation" à Monsieur Hani Ramadan.

 Je vous remercie de bien vouloir lui transmettre notre demande.

N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez plus de détails.

Cordialement,

 

Dorothée Costenoble

 Et la Suite Productions

11 rue des Peupliers

 92100 Boulogne-Billancourt

01 46 10 20 46

 

Bonjour,

J'ai bien reçu votre message et je vous en remercie.

J'accepte l'idée d'avoir un débat avec Caroline Fourest, à condition que mes propos ne soient pas l'objet d'une manipulation médiatique contextualisée au gré de votre documentaire.

 Avec mes cordiaux messages.

Hani Ramadan

Directeur du Centre Islamique de Genève

 

Bonjour,

Je vous recontacte au sujet de l'interview avec Caroline Fourest pour son documentaire sur France 5.

Voici les conditions de tournage dans lesquelles nous enregistrons chacune des interviews de ce film : Une interview qui dure environ 20-30 minutes, pour garder environ 5-6 minutes, diffusées en un bloc. Le tournage aurait lieu à Paris, si possible la semaine prochaine.

 En espérant que cela vous conviendra, je suis à votre disposition si vous souhaitez d'autres détails. Si vous êtes toujours d'accord sur le principe, n'hésitez pas à me communiquer vos disponibilités.

cordialement,

 D.Costenoble

 

Bonjour,

Je serais disposé à faire cette interview avec Caroline Fourest le plus rapidement possible, à une condition : que je puisse visionner la totalité de l'émission avant sa diffusion, et retirer entièrement ma contribution si je ne suis pas satisfait de la contextualisation de la rencontre. L'engagement devra se faire par écrit.

 Cordialement

Hani Ramadan

 

Bonjour,

Nous avons bien pris note de votre réponse et vous en remercions.

Malheureusement Caroline Fourest, contrainte par des délais de production et de diffusion, a dû organiser ses interviews la semaine dernière.

 Nous vous remercions encore pour votre réponse.

Très bonne soirée

D.Costenoble

 

 

 

11:16 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour Dr Ramadan,

J'ai effectivement suivi ce pseudo documentaire, qui est en réalité une pure imposture et propagande.

Entre cette fameuse chercheuse du CNRS, qui vous prénomme " Héni " au lieu de Hani, et cette soi disante journaliste d'investigation qu'est Fourest, c'est la chaine publique France Télévisions qui est à plaindre. Quand on pense que ce sont les fonds publics issus des impôts du contribuable qu'on utilise pour subventionner de telle sottise... Pauvre peuple !

Mais vous faites bien de révéler ici, cette tentative de désinformation dont sont victimes des millions de personnes.

De toute évidence, l'Islam et son discours de vérité gênent certains groupuscules et il faut absolument dans cette situation ternir l'image de cette noble religion.

Merci pour vos éclairages et vos contributions au débat public.

Écrit par : Cellou | 23/02/2013

Jusqu'à ce jour, j'avais de l'estime pour Mme Fourest. Après avoir visionné le premier numéro de son émission sur les réseaux de l'extrême, je suis obligé de dire que je n'ai plus aucun respect pour cette dame. Ce ne sont que mensonges, amalgames, faits énoncés d'autorité sans aucune preuve et une mise en vedette de la dame et des vaches, lapsus certain. Mais je dois lui dire merci de m'avoir ouvert les yeux grâce à cette émission de pure propagande. Merci de mentir en affirmant que Ben Laden est derrière les attentats du onze septembre alors qu'il a toujours nié en être le commanditaire à quelque titre que ce soit. Merci d'avoir présenté Wesley Clark qui a annoncé en 2007 les guerres portées dans les pays arabes, comme si certaines organisations non gouvernementales n'étaient pas financées et pilotées par des services secrets. Merci d'avoir présenté les photos qui prouvent qu'un avion de ligne n'a pas pu s'encastrer dans le pentagone ne laissant aucun débris sur une pelouse propre en ordre dans les premières minutes après l'explosion et avec un débris de moteur dont la taille est bien inférieure à celui annoncé. Merci de prétendre qu'un immeuble dont l'infrastructure est en acier ne doit résister que deux ou trois heures à un incendie. Il reste seulement à espérer que les ingénieurs concepteurs de tels normes soient poursuivis pour mise en danger de la vie d'autrui. Merci de prétendre que vous savez tout alors que vous ne savez rien, ou juste, tel un perroquet, répéter la propagande officielle. Merci de vous livrer à des attaques ad hominem quand vous n'avez pas d'arguments. Merci de n'avoir absolument rien démontré, sauf l'aveuglement qui vous caractérise, ou votre mauvaise foi, ou votre corruption, je ne sais. Merci d'avoir réalisé un si mauvais "reportage" qui, contrairement aux tours, s'effondre tout seul tant il est tout simplement stupide. Merci à Philippe Val qui a dû vous inspirer pour avoir commis le même exercice de lèche lorsqu'il était rédacteur en chef de Charlie Hebdo que je n'achète plus depuis. Car la bêtise rend con.

J'espère que dans un prochain "reportage" vous vous attaquerez à l'assassinat de Kennedy. Il y a du boulot quand une grande majorité de personnes ici et là-bas sait aujourd'hui que la version officielle est un mensonge d'Etat.

Et pour la petite histoire je ne suis pas musulman. Et il est exclu que je regarde d'autres "reportages" de la dame. Un débat par contre... mais ce ne serait pas du jeu. Ce serait trop facile de la tourner en ridicule. C'est le mot de la fin qui convient : ridicule.

Écrit par : Justin | 24/02/2013

Il faudrait quand même m'expliquer pourquoi M. Ramadan accorde une interview à cette journaliste qui n'a jamais cessé de l'insulter lui et son frère à coups de livres, d'articles, d'émissions. Non, vraiment je ne comprends pas; c'est comme de prendre un malin plaisir à recevoir des coups de verges. On ne répond pas à Fourest, on lui laisse gagner sa vie comme elle peut

Écrit par : Bilal | 26/02/2013

Les commentaires sont fermés.