1959

10/07/2013

La révolution trahie en Egypte

 Sermon en français

http://www.cige.org/Sermons/LaRevolutionTrahie_f.mp3

 Sermon en arabe : خطبة : آلثورة ومن غدر بها

http://www.cige.org/Sermons/LaRevolutionTrahie_a.mp3

 


 Abû Dharr – que Dieu soit Satisfait de lui – rapporte que le Prophète a transmis ces paroles de Dieu : « Ô Mes serviteurs ! Je Me suis interdit l’injustice et J’ai interdit que vous la pratiquiez entre vous. » (Muslim)

 Ce hadith qudsî montre très clairement que notre Créateur est Juste, et qu’Il n’admet en aucun cas l’iniquité.

Dieu dit dans le Coran : « Et Dieu ne veut point léser les mondes. » (Coran, 3, 108)

Et Il dit aussi : « Ton Seigneur n’est point injuste envers les serviteurs. » (Coran, 41, 46)

Et Dieu dit également : « Et ton Seigneur n’est injuste envers personne. » (Coran, 18, 49)

Mais l’homme est injuste envers l’homme.

 Veut-on comprendre ce qui se passe en Egypte ?

 Il suffit de se poser les bonnes questions :

 Pourquoi ElBaradei, proche des Etats-Unis, occupe-t-il à nouveau le devant de la scène aux côtés des militaires qui viennent de fomenter un coup d’Etat contre les urnes ?

 Pourquoi le général al-Sissi proche des Etats-Unis, est-il aujourd’hui le nouvel homme fort du pays ? Sachant que « depuis les accords de paix entre l’Egypte et Israël en 1979, l’aide annuelle fournie par Washington à l’armée égyptienne est de 1,3 milliard de dollars par an » et qu’ « al-Sissi a coordonné avec les services de renseignement américains la lutte contre le terrorisme dans la région » ? C’est-à-dire a assuré la protection d’Israël ? Al-Sissi qui a trahi la démocratie en désobéissant au seul chef des armées légitime selon la Constitution, le président Morsi.

En fait, ce coup d’Etat est une simple manœuvre de l’axe américano sioniste, qui ne peut admettre que les Frères musulmans d’Egypte occupent le devant de la scène politique ; et ce, même si le peuple dans sa majorité les soutient. On nous a montré la manifestation de la place Tahrir en continu. Mais les médias occidentaux, complices de cette mascarade et des feux d’artifice, et pareillement dominés par les lobbies sionistes, ont oublié de rendre compte des manifestations pro-Morsi sur la place Rabi‘a Al-Adawiya, où ils étaient quatre millions. Sur la place Al-Nahda, à Giza devant l’université du Caire, ils étaient plusieurs centaines de milliers. A Alexandrie, Assiout, Al Mina, Qina, Bani Souef, Souhag, Doumiat, Al Sharqia, Tanta, Port Said, Al Arish, Al Ismailiyya, Al-Fayoum, Al-Monofeya, Luxor, 6 Oktober, Kafr el-Sheikh, Al-Mansoura, Assouan, Sharm el-Sheikh… Dans chacune de ces villes, la foule a clairement fait savoir qu’elle n’était pas dupe.

Pour donner l’illusion que les Frères sont rejetés par le peuple, des voyous ont été entraînés pour saccager leurs sièges sur tout le territoire égyptien.

Le FMI – dominé par les lobbies financiers – s’est appliqué à étouffer économiquement le pays en refusant une aide efficace. Le but étant de relever l’incompétence du gouvernement.

Des actes de sabotages répétés (coupure de l’électricité, pénurie de pain et d’essence...) sont venus alimenter l’exaspération des usagers.

Un climat d’insécurité a été entretenu par la passivité des forces de l’ordre et avec la complicité de l’armée.

Les maîtres de la désinformation ont organisé la vaste supercherie d’Al Tamarrod pour entraîner la foule dans une action qui pourrait de solder au final par le suicide de la démocratie.

Et tout cela pour qui ?

Pour la sécurité, à court ou à long terme, de l’Etat d’Israël. Pour permettre son expansion injuste.

Pourquoi le destruction de l’Iraq commandée par les néo conservateurs sionistes ?

Pourquoi  la non-assistance de la population exterminée en Syrie ?

La réponse est invariablement la même.

La foule manipulée qui a jubilé sur la place Tahrir comprendra bientôt pourquoi on a jubilé aussi, dans le même temps mais pour d’autres raisons, à Tel Avive.

Voici enfin la déclaration faite par les Frères musulmans ce 4 juillet 2013 :

Déclaration de l’organisation des Frères musulmans

 

Nous déclarons rejeter de façon catégorique le coup d’Etat militaire qui a eu lieu contre le président élu et contre la volonté de la nation.

Nous refusons toute forme de participation à une quelconque action du pouvoir usurpateur ainsi que toute agression violente contre des manifestants pacifiques. Nous invitons chacun des manifestants à une complète maîtrise de soi et à s’en tenir à une attitude pacifique.

Nous refusons les agissements répressifs de l’Etat policier se traduisant par les tueries, les arrestations, et la restriction de la liberté au niveau de la presse, ainsi que la fermeture des chaînes de diffusion médiatiques.

Dieu protège l’Egypte de tout mal. « Et Dieu est Souverain en Son Commandement, mais le plupart des gens ne savent pas. » (Coran, 12, 21)

 Dieu est plus Grand, et Lui revient toute louange !

 Allâhumma âmîn !

 

10:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.