1959

11/08/2013

Attiser l’islamophobie

Requiem pour une presse cannibale

Deux choses sont perçues par les musulmans du monde entier comme étant particulièrement belles : le jeûne du ramadan, qui est un mois de privation et de partage ; et la conversion d’un non-musulman à l’islam, qui  signifie pour eux qu’une âme a enfin trouvé le sens de sa vie.


Malheureusement, certains journalistes romands s’intéressent à ces deux événements sous un angle complètement différent.

Dans la Tribune de Genève du 9 août 2013, au lendemain de la fête de la rupture du jeûne, Madame Isabel Jan-Hess a trouvé opportun de nous servir un article au titre révélateur : « Difficile de ne pas jeûner dans un pays musulman. » Et dans l’encadré : « Sous couvert de la charia, la répression se généralise. » Décidément, il n’y a pas que la nébuleuse des terroristes supposés qui est dangereuse. Même la prescription du jeûne doit être perçue désormais comme génératrice d’oppression. Bien sûr, la journaliste a omis de reconnaître qu’au milieu d’une communauté qui jeûne, la simple bienséance et la solidarité humaine commandent aux autres de manger avec un peu de discrétion. Même les touristes en pays musulmans le font instinctivement et par respect. Tout comme ce n’est pas renoncer à ses convictions laïques que de se déchausser quand on visite une mosquée. Par conséquent, il est extrêmement facile de ne pas jeûner dans un pays musulman, quand on est poli. Il n’est par contre pas très délicat de prendre le parti des provocateurs.

Dans l’Hebdo de la semaine du 8 août (décidément bonne fête à tous !), Antoine Menuisier nous envoie de Paris des nouvelles alarmantes. Gros titre : « Les convertis à l’Islam : passions à risques » Et dans l’encadré, il nous explique que les convertis « embrassent généralement aussi des « combats », dont certains peuvent conduire à des extrémités. » Et d’introduire le sujet : « Enquête en France ». Bigre ! Il est presque question de criminalité…Plus une photo montrant des musulmans priants dans la rue à l’occasion de la fin du ramadan. On ressort de la lecture de cet article avec l’idée que les convertis sont potentiellement dangereux. Une enquête objective aurait cependant montré que ceux qui choisissent d’embrasser l’islam constituent  un vaste éventail comprenant des intellectuels, des artistes, des hommes de science et de tout horizon. Et aussi que les femmes sont les plus nombreuses à adhérer à la foi musulmane.

Hélas, voilà ce que l’on retient d’une pratique qui invite au détachement et à l’élévation spirituelle !

Voilà ce qu’il faut comprendre d’un acte authentique qui conduit l’homme à Dieu !

Requiem pour une presse cannibale qui nourrit l’islamophobie et qui s’en nourrit.

 

 

Hani Ramadan

06:49 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Pas d'accord avec votre "presse qui nourrit l'islamophobie", pour mémoire la façon dont les journalistes ont insulté les citoyens à propos de l'initiative sur les minarets y compris les citoyens prenant la peine d'explique en quoi l'Islam a de quoi choquer: cruauté, statut des femmes, etc, qu'un minaret, ou qu'un foulard, hélas, rappelle... Myriam Belakovsky

Écrit par : myriam belakovsky | 11/08/2013

"(...) et la conversion d’un non-musulman à l’islam, qui signifie pour eux qu’une âme a enfin trouvé le sens de sa vie".

Vous est-il apparu que pour un grand nombre d'habitants de cette planète, votre religion est violente et intolérante? Et qu'il est un phénomène connu, qui est que les pires prosélytes se trouvent, précisément, parmi les convertis?

Je trouve le sens de ma vie ailleurs que dans les prêches d'agités du bocal qui se prétendent détenteurs de ce qui serait bon pour moi. Et la "vérité" n'appartient à personne, et surtout à aucune religion.

Faites le calme en vous, laissez les autres vivre comme ils l'entendent et cessez, je vous en conjure, d'invoquer l'islamophobie à tort et à travers... Vous autres musulmans n'êtes ni victimes ni opprimés. En Suisse qui plus est, vous bénéficiez d'un système démocratique que vous seriez bien inspiré d'appliquer à vos fidèles, quel que soit leur genre...

Aurez-vous le courage de publier ce commentaire?

Écrit par : Déblogueur | 11/08/2013

Déblogueur,

Vous avez beau nous considérer comme des "agités du bocal" (insulte qui m'a fait hésiter à publier vos remarques d'adolescent en rébellion...), vous restez une simple créature de Dieu, qui vous donne la vie à chaque instant.
Aveugle qui ne voit pas la lumière et l'évidence.
Et vous n'échapperez pas à votre Créateur, ni par les voies terrestres, ni par les voies célestes.
Je vous rappelle par ailleurs que notre Constitution helvétique commence par la mention : Au Nom de Dieu Tout-Puissant.
Allahu Akbar! Dieu est plus Grand!

Quelles magnifiques formules!

Écrit par : Hani Ramadan | 11/08/2013

Prof Hani RAMADAN

Vous n'êtes pas que des idées mais un être humain, c'est très beau. Avec un coeur. Je confirme ce que dit M. Hani Ramadan. Sachez M. Ramadan que vos arguments ont bien plus de force que tous ces corbeaux qui s'agitent autour de vous. Vous représentez les musulmans de France avec votre petit frère. Vous, vous êtes majestueux tandis que tous vos contradicteurs ne sont que des benêts.

Écrit par : Delicatessia | 11/08/2013

Il n'y a qu'a voir le magazine "le point", c'est de l'islamophobie à l'état pure, et biensur en ajoutant nos politiques qui entretienne l'atmosphère Islamophobe.

J'essaye de comprendre les peurs de chacun et de chacune lié à l'islam, et j'en conclue que seul les médias et les politiques en sont les premiers responsable. Mais je ne suis pas naïf, biensur que les musulmans ont un rôle majeure de responsabilité lié à l'islamophobie.

"L'islam est une noble religion mais les musulmans sont de mauvais avocat" Muhammad Al Ghazali

Il n'en demeure pas moins qu'il y a toujours des musulmans qui sont à l'image de cette noble religion qui est l'islam, je pense notamment à mon très cher Hani Ramadan.

Écrit par : Jawad | 12/08/2013

@Hani Ramadan: merci d'avoir publié ce commentaire.

"Vous restez une simple créature de Dieu, qui vous donne la vie à chaque instant. Aveugle qui ne voit pas la lumière et l'évidence.
Et vous n'échapperez pas à votre Créateur, ni par les voies terrestres, ni par les voies célestes"

Laissez-moi la liberté de décider ce en quoi je crois et donc prendre mes responsabilités d'homme. Ne me faites pas la leçon, car je suis adulte et responsable - et humain. Et, je vous en conjure, ne détournez pas le texte de la constitution de ce pays pour justifier vos idées.

Un second accès de courage? Publierez-vous ce commentaire?

Écrit par : Déblogueur | 12/08/2013

Hani Ramadan, vous le savez, on ne comprend pas que l'islam se proclame la seule reliion vraie, pourquoi ne pas en tenir compte, ainsi "la conversion d'un musulman à l'islam qui, pour les musulmans, signifie qu'une âme a enfin trouvé le sens de sa vie" devenant que la conversion en notre croyance, entre autres croyances, espérances, signifie qu'une âme a enfin trouvé le sens de sa vie...
Myriam Belakovsky

Écrit par : myriam belakovsky | 13/08/2013

@Déblogueur et Myriam
Vous êtes tout à fait libre de suivre votre chemin, et de donner à votre vie le sens qui vous semble être le meilleur.
Mais vous devriez simplement vous poser ces questions : Pourquoi cette irritation et cette gêne devant la conviction très forte des musulmans?
Pourquoi se sentir comme agressé?
Sachez qu'un monothéiste authentique n'a jamais l'impression qu'il tient la vérité, mais plutôt qu'il est tenu par elle.

Écrit par : Hani Ramadan | 15/08/2013

On croit rêver : Des non-musulmans qui viennent en connaissance de cause sur un blog consacré à l'Islam et tenu par un musulman fier pour lui reprocher l'affirmation déterminée de ses convictions.Mais passez donc votre chemin si ça vous heurte tant que ça !
Personne ne vous oblige à consulter ce blog.

Moi je ne vais pas dans les sites des chrétiens ou des sionistes leurs reprocher de croire à ce que je pense être des élucubrations.Il y tant de blogs et de sites ou vous pourrez vous épanouir, bonne navigation.

Écrit par : jean | 15/08/2013

Au cours de mes voyages en terre d’islam, plus d’une fois, j’ai été frappée de constater à quel point les croyants entretiennent une relation personnelle, affective, vivante et chaleureuse avec leur religion.
Attaquer l’islam d’une manière insultante, ce n’est pas seulement contester des idées, un système de valeurs qu’à tort ou à raison, on ne partage pas, c’est fouler aux pieds ce qui habite le cœur d’êtres humains, ce qui fonde leur identité, leur rapport au monde.
Que l’on soit athée, agnostique ou croyant relève heureusement de l’intime conviction et de la liberté de chacun et j’espère pour ma part qu’il en sera toujours ainsi. Mais ridiculiser, vilipender une religion, y déverser des phantasmes le plus souvent nourris par l’ignorance revient à blesser l’autre dans sa sensibilité, à lui porter un coup de poignard, à pulvériser à jamais toute possibilité d’échange authentique et créatif avec lui.
Yvonne Bercher

Écrit par : ybercher | 16/08/2013

A la doctoresse en Droit

C'est toujours emouvant de vous lire. Engagez vous en Politique. Les politiciens n'ont pas compris qu'ils doivent travailler en collaboration avec nos representant (parmi lesquels Hani Ramadan) et non contre eux (sinon c'est contre Nous memes musulmans de France qu'ils oeuvrent)

Écrit par : Delicatessia | 16/08/2013

Les commentaires sont fermés.