1959

31/08/2013

Qui dirige la France ?

Les barons de la finance ?

La Banque Rothschild ?


Et si la démocratie sous nos latitudes n’était qu’une vaste supercherie destinée à nous faire croire que nous avons encore un quelconque pouvoir de décision en matière politique ?

Une mise au pas gauche droite gauche droite gauche droite par le jeu de l’alternance, mais qui ne nous autorise pas pour autant à sortir de la voie balisée qui est imposée à tous ? En avant citoyens !

Et si les Printemps arabes apportaient un réel bouleversement contre la domination des banques, par la force des principes islamiques qui interdisent l’usure et l’usurpation du pouvoir ? Raison pour laquelle les monarques de la finance s’acharnent contre ces soulèvements pour qu’ils n’aboutissent pas ?

A propos de deux secrétaires généraux adjoints de la présidence de la République nommés par (le socialiste ?) François Hollande :

 

http://www.youtube.com/watch?v=Na3LlV5hoQA&list=PLE51...

 

 

Hani Ramadan

08:54 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Dommage de mêler la banque Rothschild à ce propos intéressant, cette agglomération d'objectifs, c'est comme les produits financiers : c'est combiner des sous-jacents incompatibles de faon à tromper le lecteur. Pourquoi cet antisémitisme ? Il y a d'autres banques impliquées dans le processus de la crise. Messieurs Ramadan n'ont-ils pas les bonnes informations ?

Écrit par : Brandt | 31/08/2013

Salam Alekum, Docteur

La France est conduite par l'Empire (UE), depuis Bruxelles, où des anciens cadres de la banque Goldman Sachs sont très actifs, comme Mario Monti et en Italie, Mario Draghi.

Mario Monti est à la tête de la Banque Européenne.

Rendez-vous compte : le loup est dans la bergerie !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 01/09/2013

Tout est possible...
La vérité des uns est un mensonge pour les autres et vice et versa.
Mais le vice du pouvoir de l'argent corrompt toute morale qui serait propre à donner à l'être humain toutes ses lettres de noblesse et de dignité.

Que ce soit la dictature de l'argent, ou celle de la politique avec l'alibi de la démocratie ou celle de la dictature de la religion sur le compte de Dieu ou encore celle de l'armée c'est toujours l'homme qu'elles asservissent.
Le problème c'est que dans tous les cas de figure on prend toujours les mêmes et on recommence. Le banquier, le démocrate, le dictateur et le religieux(tous confondus) se régalent souvent ensemble sur le compte des ignorante)s qui croient qu'ils sont différents ou hostiles les uns aux autres.
La duperie a assez durée...Hollande-Sarkozy c'est du kif-kif au même, ils ne sont que les serviteurs du Temple de Mammon...

Écrit par : Liberté Chéie | 01/09/2013

je pense que ce pays, pour ne pas dire une grande partie de ce monde, est devenus au fil du temps une ploutocratie d'un petit groupuscule qui fait la pluie et le beau temps, les politiciens ne sont que des acteurs, à qui on donne des notes et ils doivent dir la majorité du temps le contraire de leur penser le faite de voir le monde docile qu'est le monde arabe se révolter, est bien sûr une surprise inattendue de leur part, ces personnes savent qu'une partie de ce monde commence à leur échappé, mais ils n'ont pas encore dit leur dernier mot, car ils essaieront de comploter dans tous les payés musulmans

Écrit par : ogourma | 11/08/2014

Les commentaires sont fermés.