1959

27/11/2013

APPEL À CELLES QUI SE DISENT FÉMINISTES

 OÙ ÊTES-VOUS ?

Femmes incarcérées dans les geôles militaires

Les événements actuels en Égypte préfigurent la longue agonie du coup d’Etat militaire qui s’enlise dans une continuelle et inévitable répression.


Depuis le début de l’opération qui a mis fin au processus démocratique en Égypte, on nous ment.

On nous ment sur la réalité de la tyrannie qui s’exerce aujourd’hui dans la vallée du Nil, et qui vise à présent les jeunes étudiantes et les mères de familles.

 

Où sont les féministes qui prétendent défendre les droits de l’homme ?

Ne sont-elles pas émues de voir que l’on vient de condamner quatorze femmes à 11 ans de prison pour appartenance à une "organisation terroriste", alors qu’elles n’ont fait que manifester en faveur du président élu ?

 

Ne sont-elles pas troublées de voir des étudiantes emmenées par des militaires dans des fourgons pour avoir levé la main en faisant le signe des quatre doigts ?

 

Quelle honte, vraiment, de vous voir  absentes et silencieuses...

 

1469947_471968186256376_1111013009_n.jpg












Les femmes terroristes en question1452185_471957266257468_1003318787_n.jpg

23:13 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Non mais c'est quoi ce texte ?
Je ne suis pas féministe et pourtant je ne suis pas d'accord avec la situation de ces braves femmes !

Au lieu de parler de leur combat, on est en train de jeter la pierre sur ... les féministes ? Féminisme n'est pas synonyme de compassion, que je sache ! Féminisme n'est pas synonyme de soutien, ni de lucidité.

Il est fait pour qui cet article, pour quoi, pour quand, pour où ?

Écrit par : Toto Mateau | 28/11/2013

Monsieur Ramadan, les féministes d'où? En Suisse, ADF, défendit les salaires égaux hommes et femmes après avoir obtenu le droit de vote. La contraception, l'avortement, à l'époque, uniquement comme ultime recours non le quotidien banalisé "IVG" d'aujourd'hui. Crèches ouvertes, prétendu indispensable moyen de socialisation de l'enfant... et ainsi de suite. Les Droits de l'homme devraient se voir complétés pas les d^Droits de la femme, de l'enfant et de l'animal... Quant aux souffrnances des femmes auxquelles vous faites allusion,les hommes musulmans croyants ne s'entendent-il pas appelés à oeuvrer eux-mêmes, en tout premier lieu, en faveur de leurs soeurs?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 28/11/2013

c'est honteux d'un pays qui se declare musulman ou son t(ils cheikh el karadaoui et autres dieu et grand elhak ibane inchallah en egypte c'est les juif qui gouverne le general sissi n'est qu'un pion de l'ancien pouvoir de moubarak ou son les vrais hommes de l'egypte c'est leur soeur et leur meres qui sont dans les geoles rebi yakhade el hak fihoum inchallah

Écrit par : hamid | 28/11/2013

Merci Monsieur Ramadan d'extraire cette répression honteuse de la masse d'informations qui nous submergent, de nous y rendre attentifs et d'en appeler à une mobilisation qui a tout à fait sa place parmi les Occidentales, féministes ou non. Ces images symboliquement fortes, par la couleur blanche, par la beauté des visages, écrivent une histoire qui n'est pas encore jugée mais dont l'impact ne fait que croître, une histoire qui, espérons-le, rejettera ce régime odieux dans les ténèbres d'où il est sorti. Ces femmes sont les Antigone de notre temps. A travers leur fragilité se lit leur courage et la pureté de leur engagement. Portons les dans nos cœurs et transmettons plus loin ce message.
Yvonne Bercher.

Écrit par : ybercher | 02/12/2013

Toto Mateau,Myriam Belakosky,


Monsieur Ramadan a parfaitement raison d'interpeller les pseudo-féministes qui n'auraient pas hésiter un seul instant à pousser leurs cris d'orfraie si les prisonnières étaient dévoilés et la justice sous la tutelle de Morsi.

Les deux FEMEN arrêtées en Tunisie pour s'être déshabillées devant les caméras n'ont elles pas eu droit à un soutien sans faille des médias en Occident et des "féministes" comme Fourest et consort ?

Écrit par : Jean | 12/12/2013

assalamou aleykom,
Je suis musulmane, voilée et féministe. Quand une situation dégénère dans n' importe quel endroit de la planète ce sont toujours les fragiles et à leurs têtes les femmes et les enfants qui paient et dégustent, je suis fière de mes soeurs qui refusent l'injustice même au détriment de leur libèrté, les femmes font leur part du sacrifice à l'instar de nos mères depuis l'avènement de l'islam.
Je demande à monsieur Ramadan de soutenir les femmes dans leur combat pour être traitées comme les hommes , combat qui dure toute une vie quelque soit la situation politique n'importe ou dans le monde musulman.

Écrit par : fouzia | 11/01/2014

Les commentaires sont fermés.