1959

15/06/2014

Sermon : Le pardon : clé de la bénédiction

 

 Désires-tu trouver la paix intérieure, l’épanouissement du cœur, la quiétude de l’âme, et profiter des biens dont tu pourras jouir sans difficulté ?

a6183601.jpg


Il te faut pour cela demander pardon à ton Créateur. Dieu – Exalté soit-Il – dit en effet dans le Coran : « Demandez pardon à votre Seigneur; ensuite, revenez à Lui. Il vous accordera une belle jouissance ». (Coran, 11, 2)

Désires-tu une bonne santé et un corps fort ? Désires-tu être épargné des maux, des fléaux, des maladies et des infirmités ?

Il te faut pour cela demander pardon à ton Créateur. Dieu – Exalté soit-Il – dit en effet dans le Coran, relatant les paroles du Prophète Hûd (Dieu lui accorde la paix) : « Ô mon peuple, implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui pour qu'Il envoie sur vous du ciel des pluies abondantes et qu'Il ajoute force à votre force ». (Coran, 11, 52)

Désires-tu écarter toute calamité, être épargné par les accidents, vivre en sécurité et être à l’abri des troubles et des épreuves ?

Il te faut pour cela demander pardon à ton Créateur. Dieu – Exalté soit-Il – dit en effet dans le Coran : « Dieu n'est point tel qu'Il les châtie, alors que tu es au milieu d'eux. Et Dieu n'est point tel qu'Il les châtie alors qu'ils demandent pardon. » (Coran, 8, 33)

Désires-tu l’expiation de tes fautes, l’augmentation de tes bonnes actions, et l’élévation dans les degrés du Paradis ?

Il te faut pour cela demander pardon à ton Créateur. Dieu – Exalté soit-Il – dit en effet dans le Coran : « Demandez la "rémission" (de vos péchés); Nous vous pardonnerons vos fautes si vous faites cela et donnerons davantage de récompense pour les bienfaisants ». (Coran, 2, 58)

 

Mon frère et ma sœur,

Le fait de demander pardon, c’est le remède le plus efficace de tes maux, c’est le médicament qui te permet d’effacer tes péchés et tes erreurs, et c’est pourquoi le Prophète (Dieu lui accorde paix et miséricorde) nous a recommandé de demander pardon de façon continue et sans interruption. Il a dit : « Ô gens ! Repentez-vous et demandez pardon à Dieu ! Je me repens moi-même cent fois par jour. » (Muslim)

Lorsqu’il demandait pardon,  le Prophète  disait: « Ô mon Seigneur ! Pardonne-moi, fais-moi miséricorde et accorde-moi le repentir (Rabbî -ghfir lî, wa -r-hamnî, wa tub ‘alayya) », c’est là l’une des meilleures formulations de la demande de pardon.

‘Âïsha  – que Dieu soit Satisfait d’elle – a déclaré : « Le Messager de Dieu (Dieu lui accorde paix et miséricorde) disait fréquemment alors qu’il était incliné et prosterné (en prière) : « Gloire à toi, ô Grand Dieu, et par Ta louange. Ô Grand Dieu, pardonne-moi ! (subhânaka -Llâhumma wa bi hamdika, Allâhumma -ghfir lî ». Elle ajouta qu’en cela, il se conformait au Coran. Le Prophète (Dieu le couvre de Sa miséricorde) avait en effet reçu l’annonce de sa mort prochaine lorsque lui fut révélée la sourate an-nasr, Le Secours, et dès lors il devait se préparer à rencontrer son Créateur en Le glorifiant, Le louant et Lui demandant pardon. Dieu dit : « Lorsque viennent le secours de Dieu et la victoire, et que tu vois les gens entrer en foules dans la religion de Dieu, alors, glorifie ton Seigneur en célébrant Sa louange, et demande-Lui pardon. Il est, en vérité, Celui qui ne cesse d’accueillir le repentir. » (Sourate 110)

 

Mes frères et sœurs en Islam,

 

Implorer le pardon divin est la clé de la bénédiction. Il est rapporté ainsi qu’un homme s’était présenté à al-Hasan al-Basrî et s’était plaint de la stérilité de la terre. Il lui dit : « Demande pardon à Dieu. » Un autre se plaignit de la pauvreté, et il lui dit : « Demande pardon à Dieu. » Un autre se plaignit de la sécheresse qui avait touché  son jardin, et il lui dit : « Demande pardon à Dieu. » Un autre vint lui dire : « Invoque Dieu afin qu’Il me donne un enfant. » Il lui dit : « Demande pardon à Dieu. » On lui fit observer que ses réponses étaient continuellement les mêmes. Il expliqua : « Je n’ai rien dit qui vienne de moi. Dieu dit dans la sourate Nûh (Noé) : « J’ai donc dit : « Implorez le pardon de votre Seigneur : Il est certes Très Pardonnant ! Il enverra sur vous le ciel en abondance, Il vous renforcera par des biens et des fils, et Il fera pour vous des jardins, et Il fera pour vous des rivières. » » (Selon le commentaire d’al-Qurtubî) Le pardon doit reposer sur la sincérité et une volonté réelle de s’écarter du péché. C’est à ces conditions qu’il nous est pardonné.

 

Nous demandons pardon à Dieu, revenant à Lui !

Nous demandons pardon à Dieu, fuyant Sa colère dans la recherche de Son agrément !

Nous demandons pardon à Dieu pour nos négligences dans l’ensemble de nos œuvres cultuelles !

Nous demandons pardon à Dieu pour ne pas avoir rempli nos devoirs vis-à-vis de Lui et vis-à-vis de Ses créatures !

Nous demandons pardon à Dieu pour nous être mal comportés envers nos pères et mères !

Nous demandons pardon à Dieu pour l’estime exagérée que nous avons  pour nous-mêmes !

Nous demandons pardon à Dieu pour avoir rompu nos liens de parenté, pour nous être laissé aller à entretenir des rumeurs, pour avoir repoussé durement celui qui sollicitait notre aide, pour la jalousie, le mensonge, la médisance, la calomnie, l’ostentation et le souci de la notoriété, les propos déplacés, et pour toutes mœurs corrompues !

Nous demandons pardon à Dieu pour tous nos péchés cachés et apparents !

Nous demandons pardon à Dieu pour toute faute qui entraîne Son courroux !

Nous demandons pardon à Dieu pour tout péché qui écarterait de nous Sa miséricorde et Son agrément, qui entraînerait Sa punition et nous priverait de Ses bienfaits !

Nous demandons pardon à Dieu, hormis Lequel il n’est point d’autre dieu, le Vivant, le Subsistant par Soi de qui dépendent toutes les créatures, et nous nous repentons à Lui d’un repentir qui va croissant à chaque instant !

Nous demandons pardon à Dieu pour nous-mêmes et pour l’ensemble des musulmans, et pour les pécheurs !

Nous demandons pardon à Dieu, le Très Pardonnant qui efface les péchés et cache les défauts !

Nous demandons pardon à Dieu, jusqu’à ce que nous en venions à nous détacher de toute forme de désobéissance par un repentir sincère !

Nous demandons pardon à Dieu par pudeur devant Lui !

Nous demandons pardon à Dieu, et il n’y a de puissance et de force qu’en Dieu !

 

Allâhumma âmîn !

imagesJ0A9RPU8.jpg

12:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

J'espère qu'on saura nous faire pardonner avant qu'on quitte cette vie éphémère. Ni argent, ni agent, ne nous accompagnera... Seuls nos actes nous suivront.
C'est pourquoi il faut profiter de Ramadan, ce mois Saint, pour se purifier. D'ailleurs, je vous invite à lire cet article (et Ramadan Moubarek nchAllah):

http://ibnbedouin.com/ramadan-2014-jeune-t-on/

Écrit par : Ibn Bédouin | 27/06/2014

Les commentaires sont fermés.