1959

30/07/2014

Paroles de juif

 A propos du sionisme

 Notons que ces rabbins dignes et courageux sont venus manifester au milieu d’une foule opposée à l’agression de Tsahal.

 


Ils n’ont pas été inquiétés, mais accueillis chaleureusement.

Pourquoi ? Parce qu’ils disent la vérité.

Les imbéciles qui continuent à se servir de l’argument de l’antisémitisme pour couvrir les crimes de l’entité sioniste ne sont plus à la page.

 

Voir et écouter :

 

http://www.islametinfo.fr/2014/07/25/juif-antisioniste-israel/

 

http://www.youtube.com/watch?v=E6f_DjWwJz4

 

16:25 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Monsieur,

Un blogueur sioniste et très sourd - que vous connaissez pour l'avoir déjà cité - reçoit à l'instant un message.

S'il devait accepter de le publier, je le respecterai.

A toutes fins utiles, je vous en transmets l'intégralité, ci-dessous:

"Il n’est de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre."

"Hélas, il y a, Monsieur, pire encore : le clairvoyant qui voit, qui détourne le regard, qui refuse de regarder, et surtout qui garde le silence sur ce qu'il a vu.

Je ne suis pas encore entièrement persuadé que votre clairvoyance, votre expérience humaniste et votre vision du monde autoriseront la publication de mon message sur votre blog : mais si vous le publiiez, d'avance merci."

Je vous souhaite, Monsieur, autant de Paix et de Lumière que l'Eternel peuvent en accorder.


K.D.

Écrit par : Keren Dispa | 30/07/2014

Des justes parmi les juifs!Yeshayahou Leibowitz, considéré comme l'un des intellectuels les plus marquants de la société israélienne avait compris que dans chaque culture, dans chaque Peuple, dans chaque civilisation, sommeille une indifférence non pas violente et chaude, mais paisible et froide à l’injustice, au droit, à la morale et pour finir… au crime... crime de masse, comme s’il ne pouvait en être autrement : Es muss ein : « Cela doit-il être ? Cela est ! » ; ou bien encore : « Le faut-il ? Il le faut ! »
https://www.youtube.com/watch?v=wA9gfGvyijs

Écrit par : saintjuste | 31/07/2014

As Salam âlaîkoum


Bismilleh Arrahman Arrahim.

Ô enfants d'Israël ! souvenez-vous des bienfaits dont je vous ai comblés !
Je vous ai élevés au-dessus de tous les humains.

Ne revêtez pas la robe du mensonge, ne cachez point la vérité quand vous la connaissez.


Ô enfants d'Israël ! Ô enfants d'Ismaël !
Vos enfants ne sont-ils pas nos enfants,
Nos enfants ne sont-ils pas vos enfants,
Vos mères ne sont-elles pas nos sœurs,
Nos mères ne sont-elles pas vos sœurs,

Lorsque l’infâme frappe aveuglément,
Vous ressentez la peine et la douleur
Cette même douleur n'habite t-elle pas aussi nos cœurs.

Et lorsque du ciel parlent les armes venue d'ailleurs
Ruisselles par les yeux de vos mères les larmes de nos mères .

N'est-il pas arrivé le temps d'enterrer cette abominable haine de l'autre.
Qui a attisé le feu allumé par nos ancêtres
A laissé à jamais aveugle nos cœurs carbonisés.
Et par le sang de nos enfants,
Cherchons nous a éteindre ce brasier incandescent

Ensemble et pour une fois au yeux de notre créateur,
Allons avec bonheur aux funérailles de la haine

Devant la lâcheté de ceux qui nous regarde.
l'effroyable est entrain de se produire.
N'attendons rien des autres !

Ô enfants d'Israël ! Ô enfants d'Ismaël ! Notre grand-père n'était-il pas Abraham ?

Ô enfants d'Israël ! Souvenez-vous des temps les plus sombres
c'est auprès des musulmans que vous avez trouvé de l'ombre.



L. SEMIDA

Écrit par : SEMIDA | 31/07/2014

Les commentaires sont fermés.