1959

14/11/2014

Une sagesse d'Ibn 'Atâ'i -Llâh

 

 

Ce dont on peut te blâmer n’a pas de fin, si Dieu te ramène à toi-même. Ce dont on peut te louer est illimité, s’Il manifeste Sa générosité envers toi.


Commentaires 

 

Si Dieu nous abandonnait à nous-mêmes, et laissait notre ego nous dominer, nous verrions alors clairement quelle est notre propension à nous plonger dans le mal. Le Coran en parle comme an-nafs al-ammâratu bis -sû’ : l’âme instigatrice du mal : « Certes, l’âme est très instigatrice du mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, (ne la préserve du péché). »  (Coran, 12, 53) Lorsque l’homme est ainsi complètement laissé à lui-même, c’est le signe que Dieu l’a écarté et éloigné de Sa miséricorde.

Lorsque Dieu au contraire manifeste Sa générosité envers un adorateur, Il le conduit à dominer son ego, et à le vaincre en le soumettant à Sa volonté. Alors, Dieu le couvre de Sa lumière en agissant par lui et en se servant de lui.

09:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.