1959

16/01/2015

RIRE ET SE MOQUER : l'avis du Pape François!

 

Il y a une différence certaine entre rire de bon coeur et insulter le Prophète de l'Islam.


Voilà l'opinion du Pape François en la matière. Elle me touche parce que j'y trouve  l'exemple que j'ai constamment donné pour dire qu'on ne peut rire et se railler de tout :

 

"Charlie Hebdo" - Pape François : "On ne peut insulter la foi des autres"

 

Le Point - Publié le 15/01/2015 à 14:28 - Modifié le 15/01/2015 à 16:54

 

S'exprimer librement est un "droit fondamental",


mais n'autorise pas à "insulter la foi d'autrui",


estime le pape, interrogé après l'attaque contre

"Charlie Hebdo".

 

La liberté d'expression est un "droit fondamental", a-t-il souligné. "Tuer au nom de Dieu" est une "aberration". Mais la liberté d'expression n'autorise pas tout et elle doit s'exercer "sans offenser", a-t-il martelé. Car "si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s'attendre à un coup de poing, et c'est normal. On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision", a-t-il insisté.

 

Source : http://www.lepoint.fr/societe/charlie-hebdo-pape-francois...

 

 Et bien modestement :

 

 « En Suisse, les représentants religieux sont convaincus par cette nouvelle caricature du prophète. Mais pas tous. En effet, Hani Ramadan se démarque. «Je condamne les attentats qui ont touché des innocents. Mais la liberté d’expression a des limites, réagit le directeur du Centre islamique de Genève. On doit respecter quelqu’un qui est plus qu’un père pour toute une communauté: notre prophète.» Pour lui, le journal cherche avant tout à se vendre. «N'oublions pas que «Charlie Hebdo» redressait son chiffre d'affaire en faisant du scandale. Est-ce vraiment ce que l'on est en droit d'attendre des artistes?» » (15 janvier 2015)

 

 (Notez que le journaliste de 20 minutes n’a pas relaté un autre exemple que j’avais donné : Celui de votre mère que l’on traite de dévergondée, même sur le ton de l'humour…)

Source : http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/16507979

 

A méditer !

01:02 | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Monsieur Ramadan,

Si autant je defends qu'il n'existe pas de "droit au blasphème" et que la "liberté d'expression" est à exercer de façon responsable, il me paraît tout simplement *impossible* de considérer "l'insulte à la foi d'autrui" comme limite qu'il faut, très précautioneusement, éviter d'atteindre.

Autant il est cruel de se moquer de la souffrance authentique de quelqu'un, autant il est abusif de faire passer une atteinte à son amour-propre, ou invoquer celui d'autres personnes, pour une atteinte à sa foi, et attribuer à cette atteinte la propriété de négation ou d'insulte pour justifier une demande de rétractation, d'excuses, de réparation, ou de punition.

Trois raisons:

La première étant qu'il est impossible de connaître tout ce qu'un croyant considère comme sacré et entrant dans la construction de sa foi, si tant soit peu pour éviter de "blesser" ce que le croyant appelle "sa foi".

La deuxième raison, directement conséquente de la première, le déficit de compréhension entre croyants, causé par une incapacité d'exprimer avec précision leurs émotions et leurs sentiments, et d'explorer leur liberté de penser, de peur d'entrer en contradiction avec ce qu'ils connaissent des préceptes de leur religion, ou de peur d'entrer en contradiction avec des préceptes qu'ils ne comprennent pas, ou qu'ils comprennent mal, ou qu'ils croient possibles d'exister, ou de peur d'entrer en conflit avec d'autres croyants qui comprennent les mêmes préceptes différement.

Enfin, la troisième raison, un certain besoin de la part d'individus de communautés minoritaires de montrer leur unité et d'affirmer leur force afin de décourager les actes malveillants à leur encontre, besoin qui doit quelque peu inhiber les tentatives des individus à exprimer des différences de pensée soit avec leur religion, ou le parcours de vie d'un croyant tracé par la religion, soit avec la façon que la communauté a de vivre sa religion.

Au plaisir de lire vos commentaires.

Écrit par : Chuck Jones | 16/01/2015

Je ne suis pas étonné qu'entre religieux croyants, vous soyez d'accord.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 16/01/2015

Bienheureux ceux qui n'ont pas pris part à ces manifestations car un
invité surprise aura su tous les entourer ,le virus de la grippe qui adore les foules
Sans compter les ondes sonores de natels soi disant nocives pour les cerveaux des enfants emmenés eux aussi et sans doute contraints par leurs parents
Tous ceux qui ne sont pas virtuelmania se pose la question à savoir si un jour les réseaux sociaux demandaient aux abonnés d'aller se jeter au lac? obéiront -ils aussi docilement ?
Pour en revenir à la liberté d'expression cette dernière existe mais très souvent elle sera transformée en langue de vipère avec de nombreux dégâts à la clé et l'année 2015 leur est justement dédiée puisque l'eau est à l'honneur
Les petits commerçants de l'époque ne rentraient jamais dans ce jeu mais certaines familles ont compris qu'après plus de 60 ans de silence il était temps à la descendance de se retourner ce qui fait penser à la réaction de ces Islamiste non ? sans prendre leur parti il va de soi
Car le célèbre dicton attendez que la roue tourne ça va un petit moment mais il ne faut pas que cela devienne une habitudes avec pour risques certains de mettre se propre vie et celle des proches en danger et là je pense à certains dirigeants qui finalement n'en ont rien é fiche de la sécurité de nombreux citoyens
On va finir par croire que pour gouverner il faut juste être adepte du selfiage et paraitre dans tous les magazines à rumeurs
Pauvre monde !
Et le plus ignoble c'est de voir ce Charly hebdo ayant paru hier et déjà mis aux enchères à 500 euros

Écrit par : lovsmeralda | 16/01/2015

Au nom de Dieu,

La France, pays de la liberté (soumise!)

La liberté des uns s'arrête où commence la censure des lobbies.

Après le matraquage assourdissant sur la liberté d'expression et la lutte contre le terrorisme, la première mesure concrète consiste à mettre un bâillon à l'humoriste Dieudonné avec pour ultime but de le mettre en cage.

L'hypocrisie et le deux poids deux mesures à leur comble!

Ennemi public numéro un en France: le bouffon de la République, subissant l'acharnement du pantin des sionistes (j'ai nommé valls).

On continue dans la mascarade nauséabonde.

L'obscurantisme occidental consiste à être convaincu de détenir la seule vérité: la "morale" laïque.

Vous êtes libres de penser, mais à leur façon; et vous êtes libres d'être heureux, à leur façon.

Le nouveau tyran occidental se nomme laïcité!

Par leurs lois despotiques, ils veulent rendre invisibles, ceux qui croient encore en l'Invisible...

Écrit par : asma | 16/01/2015

Voila une bonne nouvelle : en ces jours si difficile et où l'on veut rendre si detestable l'islam, la cinéaste Isabelle Matic embresse l'islam. Toutes les louanges vont à Allah. Bienvenue à elle dans notre si belle religion.


http://www.dailymotion.com/video/x2ersf2_apres-charlie-hebdo-la-cineaste-isabelle-matic-annonce-sa-conversion-a-l-islam-sur-facebook_people

Écrit par : kadija | 16/01/2015

S'il est impossible de connaître tout ce qu'un croyant considère comme sacré raison de plus pour respecter cet espace ("Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis" dit-on).

Le déficit de compréhension entre croyants est à relativiser. Il y a des croyants qui non seulement s'entendent mais se comprennent très bien en se fondant premièrement sur le fait que Dieu étant par nature "insaisissable" il y a, ô combien, aujourd'hui! urgence à relativiser et dédramatiser nos croyances, nos rencontres. La médiation, par le moyen essentiel de l'empathie, est un bon "fil conducteur"!

Se sentir relié, "branche"!

Bon sens, bonne foi.

Qui "sait"?

Personne sinon que nous ne faisons que passer, que tout, nos cellules, a compris, change tout le temps mais qu'en revanche nous dépendons étroitement les uns des autres: vérité d'évidence en mesure de réconcilier au mieux l'ensemble de nos religions.


Si nous le voulons bien.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/01/2015

Ce ne sont que des insultes gratuites contre une communauté qui n'a pas se défendre et répondre à ses injustices. Et ça, les instigateurs des ces infâmes dessins le savent très bien. Ok, que les lois n'interdisent pas le blasphème mais est-ce une raison pour insulter toute une communauté? Car les gens malhonnête qui sont derrière ces caricatures savent très bien que le sacré est quelque chose qui ne se négocie par pour les musulmans idem pour les juifs et chrétiens authentiques. Dans la plupart des pays, la loi interdit d'insulter une personne sous peine de sanction, de porter atteinte au drapeaux du pays, d'insulter le pays et son hymne, dans les monarchies d'insulter le roi ou la reine, il est interdit d'insulter un policier, magistrat sous peine d'outrage....etc mais on a le droit d'insulter ce qui représente tout aux yeux des plus de 1,5 milliards de musulmans. Quelle hypocrisie!!!

Écrit par : Rayan | 16/01/2015

A propos des caricatures le Communauté se sentait insultée mais n'aurait-il pas mieux valu mettre en rapport la terreur que peut inspirer l'islam avec, par la caricature, en ce cas non visant le prophète mais posant la question de savoir ce qu'il penserait lui-même, le prophète, de toutes ces actualités barbares...? Sans parler, à notre époque, des châtiments jusqu'à la peine de mort, du statut des femmes, etc.?

Ne penserait-il pas qu'il faut tout remettre à plat parce que des siècles se sont écoulés depuis le temps où lui- même, pour commencer, n'était qu'un enfant soumis au monde des adultes? Combien d'enfants, au prophète, aujourd'hui encore, confieraient à quel point le monde des adultes peut être immonde?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/01/2015

Au nom de Dieu,

On nous observe et on nous juge...

nadine morano a déclaré qu'un vrai musulman se devait de manger du porc dans la république laïque qu'est la France.

Du haut de son ignorance, elle sait ce qu'est un musulman, un vrai de surcroît!

Sait-elle seulement ce qu'est la République, ou encore la modestie? Voire...le bon sens?

Propos ridicules et pleinement incohérents! Elle dénonce à la fois le communautarisme et la vulnérabilité de la communauté juive ( qui, elle, nous le supposons, n'est pas obligée de manger du boudin pour être intégrée!)

Honte à la classe politique dans son ensemble! Votre haine transpire à travers vos mensonges, de moins en moins travestis.

Madame le pen, elle, exige des musulmans qu'ils portent un prénom français et, si elle était élue, interdirait le voile dans les rues.

sarkozy,lui, ne tolère qu'un islam de france.

Quant au discours nauséabond de zemmour, il déclare qu'on ne peut être musulman et français car un français, ça drague les filles dans les cafés.(entres autres)

Un bon musulman est donc un ex-musulman!

La civilisation à son état sauvage!

Un bon indien,...

Seulement, ce qu'ils sont inaptes à comprendre, c'est que l'islam est notre nationalité, notre patrie, notre civilisation, notre attachement, nos yeux, nos cœurs, nos âmes, notre lueur...notre seule constitution!

Nulle crainte, un pied déjà dans l'au-delà!


Vils esclaves aux discours pleins de rage, vous ne ferez trembler que ceux qui ont vendu leur âme aux diables... Vous n'avez rien à m'offrir, je suis riche de foi, et la terre que je foule appartient à l'Unique.

Pitoyables, aux abois, ils n'arrivent plus à cacher la laideur et la haine...
Président, et autres larbins, rampez à votre perte, je saurai être digne, et crache sur marianne!!!

Écrit par : asma | 18/01/2015

@Rayan

- « Ce ne sont que des insultes gratuites contre une communauté qui n'a pas se défendre et répondre à ses injustices. »

Vous voulez dire qui "qui refuse de se défendre ..." ou "qui ne peut pas se défendre ..." ?

- « Dans la plupart des pays, la loi interdit d'insulter une personne sous peine de sanction ... »

ATTENTION: Le droit suisse (et accessoirement français ce qui m'arrange bien) distingue "l'insulte" de la "diffamation" et de "l'injure".

http://francoischarlet.ch/2011/la-diffamation-et-linjure-en-droit-penal-suisse/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Injure

http://www.legavox.fr/blog/maitre-anthony-bem/sanction-provocation-haine-raciale-propos-3952.htm


Encore faut-il bien comprendre que "l'insulte" est l'expression d'un mépris adressé à une autre personne, ce qui exclut de fait les revendications pour insulte à des choses, à des personnes décédées ou à leur mémoire ("insulte à la bible, insulte au coran, insulte à la religion, insulte au Christ, insulte au Prophète, insulte à la mémoire de ..." ).

Et encore faut-il être capable de distinguer "l'insulte" de "la frustration".
L'expression d'un refus n'est PAS une insulte.

Quoiqu'on en dise, la liberté d'expression en France est minutieusement et très sévèrement encadrée.

- « Ok, que les lois n'interdisent pas le blasphème mais est-ce une raison pour insulter toute une communauté? »

Si c'était le cas, Charlie Hebdo serait immédiatement poursuivi et tous les numéros en vente saisis, le lendemain de la parution du magazine.

- « ... mais on a le droit d'insulter ce qui représente tout aux yeux des plus de 1,5 milliards de musulmans. »

La soumission des hommes à la pensée unique a toujours eu de la peine à s'imposer en France. De plus, il est probablement abusif de parler au nom de tous les musulmans quand les sunnites, les chiites, les wahabiites, les Taliban font tout pour se distinguer les uns des autres.

------
@Myriam

« S'il est impossible de connaître tout ce qu'un croyant considère comme sacré raison de plus pour respecter cet espace ... »

Absurde. Vous venez de donner la définition même de "la terreur".

Écrit par : Chuck Jones | 19/01/2015

Toute religion conçoit que tout changeant sans cesse, et nous, et nos cellules... les textes sacrés doivent être revus pour les adapter. Comment avoir confiance en la bonne foi de celui qui ne publie pas sur son blog, écrit en un peu plus développé, ce qu'exprimé par ces lignes?

Simple exemple?
Statut des femmes, non hier, aujourd'hui?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19/01/2015

@ Asma

Si votre religion vous amène à “cracher sur Marianne", et à réduire Dieu à n’être qu’une « nationalité, une patrie, une civilisation...», il me semble que vous profaner Allah. Attention à la fatwa !

Écrit par : Michèle Roullet | 20/01/2015

@ Promesse de fatwa à Asma

Maharaj Ji, en son temps, tel Roberto Benzi, guru enfant prodige... déclara à ses fidèles que "Si vous brillez, je brillerai, autrement, non."!

Asma, si vus relisez votre commentaire avec crachat sur Marianne, l'ensemble de ces lignes, quel visage donnez-vous de votre foi?

Ainsi que de Celui que vous appelez l'Unique?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20/01/2015

Personnellement,les caricatures de Charlie Hebdo ne m'ont fait ni chaud ,ni froid.Mais il faut rappeler dans quel contexte ces dessins ont été perpétrés.Ces dessins ne sont pas sortis dans un ciel serein mais dans un climat islamophobe qui rappelle le climat antisémite de l'Allemagne nazi qui avait ,elle aussi pour outil de propagande la caricature pour diaboliser les juifs.Il est malvenu de montrer de face son racisme anti-arabe ,alors on le dissimule derrière une pseudo-critique religieuse.L'occident n'a toujours pas expurgé de ses rangs un racisme colonial qui lui colle toujours à la peau

Écrit par : Didon | 23/01/2015

Les commentaires sont fermés.