1959

28/01/2015

Infrarouge : débat télévisé du 27 janvier 2015

 

L'islam, une religion radicale?

 

http://www.infrarouge.ch/ir/2152-islam-religion-radicale

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

Saïda Keller-Messahli, présidente du Forum pour un islam progressiste

Hani Ramadan, directeur du Centre islamique de Genève et président de l'Union des organisations musulmanes de Genève (UOMG)

Philippe Gonzalez, sociologue des religions, maître assistant à l'Université de Lausanne

Jacques de Coulon, philosophe, ancien recteur du collège St-Michel, Fribourg

Mohamed Hamdaoui, journaliste, député au Grand Conseil bernois, coprésident du Parti socialiste de la ville de Bienne

Jérôme Desmeules, coprésident de l'UDC Valais romand et député au Grand-Conseil

 

 

 

21:39 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

Au nom de Dieu,

Vos interlocuteurs étaient peu crédibles.

D'un côté, M. Hamdaoui, le "boute-en-train" du débat, qui était là on ne sait pourquoi. Il a ri, beaucoup, et se réclame de charlie hebdo. (Je suis navrée que vous ayez eu à subir son "sens de l'humour".)

Aucune pertinence, beaucoup de légèreté, un "bon vivant" qui se voulait sympathique; un musulman "libertaire"se dit-il fièrement.

Je n'ai vu là qu'un homme profondément vide, dont le seul mérite fut d'être cohérent , d'un bout à l'autre du débat, quant à son mauvais gout...


De l'autre côté, une musulmane féministe progressiste, qui n'était là que pour se démarquer de vous, le "fondamentaliste".

Beaucoup d'aigreur et de frustration chez cette défenseure des droits des femmes.

Mauvaise foi et mensonges semblent être ses fondements à elle pour soutenir ses "arguments".

D'abord, vous ne représentez personne, vous M. Ramadan. Vous êtes aussi trop visible et éloquent!

Ensuite, vous ne la considérez pas comme une bonne ou une vraie musulmane ( chose que vous n'avez jamais prononcée; mais vous deviez le penser si fort...qu'elle l'a entendue!)

Puis le Coran n'est pas un texte sacré; c'est saida qui le dit!

Un simple texte littéraire qu'il faudrait amputer et remodeler à la sauce laicarde du vingt- et - unième siècle, proférant des déclarations éhontément fausses sur l'assemblage du Coran et l'authenticité de celui-ci.

Pour conclure, deux intervenants aussi nobles que les causes qu'ils défendaient, et dont la prestance était difficile à soutenir.


Je remercie Le Tout-Puissant pour Sa guidance.

Puisse-t-Il agréer votre engagement et vous aider à poursuivre votre effort de résistance.

Écrit par : asma | 29/01/2015

Asma
Dans votre dithyrambique intervention muée par une certaine détresse,vous faites mention du féminisme islamique pour l'opposer à Mr Ramadan que vous pensez être sincère ,lui au moins ....
Je ne vois pas ce que le féminisme islamique a à faire dans tout ce fatras.
Sachez que le féminisme islamique est né en même temps que le féminisme occidentale et n'a rien à lui envier ni lui devoir.Et si cette dame a une lecture de l'islam qui ne vous plait pas ,vous n'avez pas à mettre au pilori un mouvement historique issu de l'islam et porté par les valeurs de l'islam et dont vous ignorez tout.
L'islam n'est pas un bloc fortifié dans l'enceinte est prise d'assaut par le reste de l'humanité .Je dirais même plus ,l'islam n'a pas besoin de défenseurs qui le grève encore plus.Tout comme les islamophobes ,vous developpez le principe de l'ennemi de l'intérieur dans une posture totalement exclusif à cause d'un sentiment de assiègement de votre identité qui prend ses racines dans l'histoire coloniale.
Pourtant ,si vous étiez moins repliée sur vous-même en guise de parade défensive ous vous rendriez compte qu'il ne s'agit pas tant pour les intervenants de critiquer l'islam qu'une certaine vision de l'islam.Cette dame a le droit de penser que le hijab et la burqua ne sont pas parti intégrante de l'islam.Un parent de hani Ramadan,Gamal Al banna le pensait bien lui aussi.Il a été mis au ban de l'islam pour avoir écrit cela .Et pourtant ,les interprétations divergentes sont une baraka d'après un hadith.Comme l'a si bien dit Bennabi ,si les musulmans étaient parfaits ,ils n'auraient pas besoin de se remettre en question
Personne n'a remis en cause le dogme et le cultuel,mais tout le reste participe de l'intervention humaine pour appliquer selon le contexte spatio-temporel une certaine vision de l'islam à une époque donnée et en un lieu précis.
Pour résumer mon propos ,quoi de mieux que Bennabi :

"C'est ainsi que l'idéal islamique; idéal de vie et de mouvement a sombré dans l'orgueil et particulièrement dans la suffisance du dévot qui croit réaliser la perfection en faisant ses cinq prières quotidiennes sans essayer de s'amender ou de s'améliorer : il est irrémédiablement parfait, Parfait comme la mort et comme le néant. "

De Bennabi toujours,sur ceux qui pense détenir la vérité absolu sans possibilité de la discuter même :
"La vérité peut même devenir néfaste, en tant que facteur sociologique, lorsqu'elle n'inspire plus l'action et la paralyse, lorsqu'elle ne coïncide plus avec les mobiles de la transformation, mais avec les alibis de la stagnation individuelle et sociale. Elle peut devenir l'origine d'un monde paralytique que Renan et Lamennais dénonçaient en disant que l'islam "pourrait devenir une religion de stagnation et de régression".

N'oubliez pas que l'on peut égarer même avec le coran.Voyez ce qu'il est advenu des kharijites.Alors ,un peu d'humilité ,que diable !

Écrit par : Didon | 29/01/2015

A lire les commentaires, je constate qu'il faut encore et encore débattre avec des personnes qui croient que le dialogue peut être porteur de lueurs qui, additionnées les unes aux autres, peuvent faire jaillir la Lumière dont a besoin l'Humanité pour l'aider à échapper aux ténèbres qui la menacent à cause de l'égoïsme grandissant que les un(e)s et les autres veulent imposer au nom d'un Dieu qui ne regarde plus de leur côté tant Il est déçu de celles et ceux qui disent ce qu'ils et elles ne font.

Il nous demande à être les meilleurs pour le genre humain, où en est-on de ce commandement?
Pourquoi certains veulent nous faire croire croire que seuls eux ont compris ce qui est dans le Coran et que les autres sont voués à l'enfer, n'est-ce pas eux l'enfer?

Et pourtant, ils savent ils savent que la mauvaise action n'est pas égale à la bonne action et qu'il faut repousser la mauvaise par la bonne pour transformer le mal en bien, l'ennemi en allié.
C'est cela le vrai programme que nous offre le Coran à savoir oeuvrer à instaurer la fraternité humaine sous le regard de Dieu sans contrainte, ni violence, ni barbarie.

Il faut mettre fin au CULTE de la personne qui se cache sournoisement derrière l'étiquette du "serviteur de Dieu".

Il faut mettre fin à la MECHANCETE sous prétexte que l'on sert la justice et la paix.
Chacun(e) sera comptable de ses actes le Jour venu.

Laisser l'islam tranquille car s'il y a un ENNEMI c'est bien cette masse ignare formée de gens incultes qui se prénomment musulman(e)s.

La liberté et la dignité sont des dons de Dieu ne les bafouez pas et n'en privez pas vos semblables..

Écrit par : Liberte chérie | 30/01/2015

@Asma:
Le saint Coran n'est il pas un livre sacré, la parole d'Allah, envoyé pour sortir l'humanité des ténèbres à la lumière, et ce jusqu'à la fin des temps?
Tout musulman en est convaincu, ou devrait l'être.

Faire mine d'être plus évolué, plus civilisé et "progressiste" en souhaitant réviser le saint Coran est une grave erreur. Cette dame a le droit de penser ce qu'elle veut, mais elle contredit de façon mensongère les principes même de l'Islam! Elle parle sans connaissance et n'apporte pas une interprétation différente des textes, non, mais souhaiterait supprimer les versets qui la dérangent, qu'elle est incapable de saisir.

Remettre en cause une obligation claire (pour ceux doués d'intelligence) telle que le voile est une hypocrisie: non seulement ces personnes désobéissent à Allah et à Son messager, mais elles veulent changer Sa religion pour se justifier.

Donc assez de balivernes, tout le monde a compris à qui ils avaient à faire.
Et vos citations de ce Bennabi n'ont aucune substance utile.

Pour ce qui est de l'Islam, les hadiths de notre exemple, notre Prophète bien aimé nous suffisent amplement. Encore faudrait-il s'y intéresser.

Écrit par : Abou Dawoud | 06/02/2015

A-s-salâmu 'alaykum wa raHmatu-llâhi wa barakâtuhû yâ akhî fi-d-dîn.
Mon Dieu, que vous êtes patient, mâ châ Allâh! Il y a eu une petite pique à un moment donné à un insulteur publique. Mais, là, être seul contre tous, le modérateur y compris, il faut être béni par A-s-Swabûr jalla jalâluh.
Si quelqu'un me dit "pour adoucir le rugby il faut l'appliquer avec toutes les règles du volley-ball, sur le terrain du basket-ball avec toute la technique d'un tennisman", je lui dirais "trouve-lui un nom à ton nouveau jeu !"
Le muslim est à l’image du dîn-ul-islâm : telle l’eau qui prend la forme des cours, qui se solidifie lorsqu’il gèle, qui s’évapore au soleil et qui retombe sur la terre et l’océan par la grâce du divin. L’application de l’islam des pays dits musulmans n’est pas de la même teneur que celle de la diaspora musulmane à travers le monde.
Et vous êtes, pour beaucoup l’exemple de ce genre de muslim, qui s’adapte par des compromis, sans compromission aucune ni pour lui ni pour sa religion. Tout cela grâce au Qur’ân et à la sunna sans omettre un iota du dîn ou un seul verset, ni contrevenir au consensus des ‘ulamâ.
Pour revenir à ce débat télévisé, il vaut mieux avoir à faire à un ennemi franc et farouche qu’à un intellectualisme de contrebande. Mais il faut de tout pour un faire un monde, n’est-ce pas ? Nous ne pouvons pas combattre le cynisme. Le cœur d’un croyant se tient droit et est un flambeau, par la lumière de Dieu, pour lui-même et celui qui veut voir. Et il n’est de pire aveugle… Wa-llâhu a'lam.
Qu’Allâh nous préserve de l’hypocrisie en nos cœurs et des faux-frères, âmîn.
Allâh yahdînâ wa yahdîhim.
Qu’Allâh ‘azza wa jall vous garde et vous aide, toujours.
Sentiments et points de vue d’un muslim de l’île de la Réunion.

Écrit par : Daniel AbdoolRahman Gangat | 19/03/2015

Les commentaires sont fermés.