1959

23/03/2015

Islamophobie et discrimination raciale

 

Allocution donnée le 21 mars 2015, à l’occasion de la journée organisée par l’UOMG : Se plaire à vivre ensemble.

 


Mesdames et Messieurs,

 

Chers amis et amies,

 

 

 

C’est avec plaisir que je souhaite à toutes et à tous la bienvenue, au nom de l’UOMG, l’Union des organisations musulmanes de Genève.

 

L’UOMG est composée des associations et des fondations musulmanes présentent dans notre canton:

Association de l’aumônerie musulmane. Association culturelle des Bosniaques de Genève. Association culturelle islamique des Albanais Dituria. Association culturelle musulmane meyrinoise. Association sportive Salsabil. Centre islamique de Genève. Fondation communauté musulmane-GE. Fondation culturelle islamique de Genève. Association islamique et culturelle d’Ahl-el-Bayt (AS) de Genève. Ligue des musulmans de Suisse-GE.

 

Aujourd’hui, citoyens et résidents de ce pays, nous partageons tous le souci de vivre ensemble dans le respect, la compréhension et l’harmonie.

 

Nous sommes hélas confrontés, les uns et les autres, à un climat qui n’est pas bon, où se développent les relents du racisme, de l’antisémitisme et de l’islamophobie.

 

Climat qui est alourdi par une actualité violente, qui résonne pour nous comme un signale d’alarme : les récents attentats de Paris et de Copenhague, que nous condamnons tous avec la plus grande fermeté, en sont l’illustration la plus frappante.

 

Climat alourdi aussi parce que des partis politiques en viennent à se servir de l’islamophobie diffuse qui gagne les esprits, pour récolter des voix en faisant de l’Islam un bouc émissaire.

 

C’est dans ce cadre qu’il tient à cœur aux membres de l’UOMG de participer à l’effort louable des représentants de notre république, qui soutiennent l’organisation de cette semaine internationale d’actions contre le racisme.

 

Certains ont mis en avant l’argument selon lequel l’Islam étant une religion, le dénigrement de ses valeurs n’entrerait pas dans le registre de la discrimination raciale. A ceux-là, nous pouvons répondre en citant simplement cet extrait de la définition juridique qui nous a été transmis par le Bureau de l’intégration des Etrangers de Genève :

 

« Par « discrimination raciale » on entend un traitement inégal, une remarque ou un acte de violence commis dans l’intention de rabaisser une personne sur la base de son apparence physique (“race”) ou de son appartenance à une ethnie, une nationalité ou une religion. »

 

Mais nous pouvons aussi bien nous référer à notre Constitution en son article 8 sur l’égalité :

 

Nul ne doit subir de discrimination du fait notamment de son origine, de sa race, de son sexe, de son âge, de sa langue, de sa situation sociale, de son mode de vie, de ses convictions religieuses, philosophiques ou politiques ni du fait d’une déficience corporelle, mentale ou psychique. (Cst CH Art. 8 Egalité)

 

D’où cette conclusion qui s’impose : l’islamophobie entre bien dans le cadre de la discrimination raciale, quand elle se traduit par une stigmatisation continuelle des musulmans, notamment au niveau de leurs pratiques religieuses et de leur visibilité.

 

Au programme de cette journée, il y aura notamment :

 

Une Conférence de M. Nabil Ennasri sur le thème :

 

« Comment venir à bout de l’islamophobie ? ».

 

Et un sketch de Samir Alic, humoriste.

 

La soirée se terminera par un buffet.

 

 

 

Mesdames et Messieurs,

 

Chers amis et amies,

 

Vaincre nos préjugés fondés sur l’ignorance, apprendre à nous connaître, rejeter fermement toutes les formes de racismes et privilégier le dialogue, telles sont les voies qui s’offrent à nous.

 

Nous tenons particulièrement à relever les efforts de Monsieur André Castella qui a œuvré en ce sens, suivi de M. Nicolas Roguet, délégué au Bureau de l’intégration des Etrangers, qui a repris avec la même conviction le flambeau de la lutte contre la discrimination.

 

 

Merci à toutes et à tous.

 

M. Yavuz Durukan

 

Vice-président,

 

Au nom  de l’UOMG

 

 

 

 

 

 

 

 

14:42 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.