1959

13/05/2015

Madame Simonetta Sommaruga : une attitude courageuse

 Maffia italienne et maffia égyptienne

 

Chère Madame,

 

Souffrez qu’un modeste citoyen vous adresse la parole afin de vous faire part de son admiration pour votre attitude courageuse.

F100_simonetta_sommaruga_dicours_low.jpg


Qu’au Forum des 100 organisé chaque année par l’Hebdo, notre Présidente de la Confédération n’ait pas hésité à rencontrer le journaliste Roberto Saviano, homme dont la vie est menacée par la maffia italienne, voilà un geste doublé d’une image qui resteront gravés dans l’histoire suisse.

imagesCA9JF2VZ.jpg

Dans le même élan, je vous suggère à présent de vous en prendre vertement à la maffia égyptienne. Le dictateur Moubarak, déchu puis réhabilité, suivi de l’ensemble de l’oligarchie putschiste militaire, dont Al-Sissi, a déposé des sommes colossales dans nos banques suisses.

Ces biens volés appartiennent bien évidemment au peuple, qu’on prive de ses droits les plus élémentaires : ses élus sont en prison, 50 000 opposants au Coup d’Etat croupissent dans les geôles du régime militaire.

 

Evidemment, ce sera plus difficile.

Vous allez avoir contre vous les lobbies financiers qui seront réticents à l’idée de restituer des millions à un « pays pauvre ». Ils seront soutenus par des avocats peu scrupuleux, amis des ploutocraties.

La presse ne se pressera pas pour relever votre courage et votre combat.

 

Pourtant, n’entendez-vous pas, Madame la Présidente, les cris des jeunes étudiantes enfermées en Egypte pour avoir manifesté en faveur de leur Président ? Dernièrement, l’une d’entre elle a supplié ses juges de la condamner à mort, plutôt que de vivre incarcérée…

Ne savez-vous pas que les policiers et les militaires ont le droit de tirer sur la foule des civils sans être inquiétés, au mépris des Conventions de Genève ?

 

2532769983.jpg

 

Un exploit n’est grand, Madame, que s’il est accompagné d’une exigence d’équité valable pour tous.

 

Alors…

 

 

 

 

assassinée par Al-Sissi

 

 

 

 

Hani Ramadan

Directeur du Centre islamique de Genève

18:35 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Bien dit monsieur Ramadan.

Écrit par : hocine | 14/05/2015

merci docteur hani et que dieu fasse que ces cris raisonnent a ses cotes amine

Écrit par : falla faye | 14/05/2015

Dieu est le Patient et nous prescrit la patience.Mon Cher frère Hani Ramadan.

Écrit par : Bouhassoune | 26/05/2015

Les commentaires sont fermés.