1959

18/06/2015

Condamnations à mort confirmées en Egypte

La conspiration du silence

Où êtes-vous passés ?

 


 

Morsi condamné.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous qui prétendez, en Occident, défendre les droits de l’homme et qui vous offusquez lorsque la peine de mort est évoquée, pourquoi n’entend-on pas haut et fort vos cris d’indignation ?

Si alors qu’il exerçait la présidence, Mohamed Morsi avait prononcé une seule peine de mort contre un seul véritable criminel, nous aurions vu les agences de presse, les chefs de gouvernements et les intellectuels en chemise blanche provoquer un tollé universel. La télévision, la radio, les réseaux sociaux auraient aussitôt repris en boucle l’annonce de cette exécution comme une preuve supplémentaire de la « barbarie islamiste ».

Mais qu’un tyran sanguinaire responsable d’un coup d’Etat militaire ait décrété les exécutions massives de ses opposants, dont le premier président élu démocratiquement dans le pays, voilà qui n’entraîne aucune réaction de votre part.

Quelle hypocrisie !

Honte à vous !

 

Lire : Les observations d’Amnesty International sur ces parodies de procès.

La condamnation à mort de Morsi prouve que la justice ne fonctionne plus

En condamnant à mort l’ancien président égyptien Mohamed Morsi et cent deux autres personnes, parmi lesquelles des responsables des Frères musulmans, mardi 16 juin 2015, les autorités égyptiennes ont une nouvelle fois démontré l’état catastrophique du système de justice du pays.

«Ce résultat n’est malheureusement pas surprenant. Il n’est qu’un symptôme de plus montrant à quel point la justice égyptienne ne fonctionne plus», a déclaré Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International.

Les condamnations doivent être annulées

«Il ne s’agit de rien d’autre qu’une marche vengeresse jusqu’à la potence. Ces procédures judiciaires ont tourné la justice en dérision depuis le début, et les condamnations à mort prononcées doivent être annulées. Mohamed Morsi et ses collaborateurs doivent être remis en liberté ou rejugés par des tribunaux civils, conformément au droit égyptien et aux normes internationales d’équité des procès, sans recours à la peine de mort.»

(….)

Disparition forcée

Les autorités égyptiennes doivent abandonner toutes les charges, dans l’ensemble des actions en justice contre Mohamed Morsi et ses collaborateurs, car ils ont été soumis à une disparition forcée à la suite de leur destitution le 3 juillet 2013. Tout élément de preuve extrait de leurs interrogatoires durant la période où ils étaient détenus au secret doit être écarté. Mohamed Morsi n’aurait pas dû se trouver en prison en 2011 car il était placé en détention administrative en vertu de pouvoirs d’exception et sans qu’un ordre de détention n’ait été émis.

(….)

 

Source : http://www.amnesty.ch/fr/pays/moyen-orient-afrique-du-nor...

20:35 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour,
Quelle tristesse de constater que le long calvaire qu'a vécu le peuple égyptien sous le règne de Moubarak reprend voire s'amplifie sous la présidence d'Al Sissi. Même si l'on peut reprocher des erreurs de gestion et des maladresses à l'ex-président élu Morsi, cela pourrait-il légitimer sa condamnation à mort de cette façon, sans parler des traitements inhumains dénoncés régulièrement dans les prisons égyptiennes, ou encore des exécutions massives prononcées contre les opposants d'Al Sissi ? Quel horrible constat après tant de sacrifices de la part des égyptiens !!! Quand je pense que ce peuple a toujours rayonné par son talent, sa culture littéraire et cinématographique, son sens de l'humour et sa générosité sur tout le monde arabe, cela me brise le cœur de voir à quel point il est en souffrance aujourd'hui. Ramadan Moubarak à tout le peuple égyptien à qui je pense très fort en ce début de ce mois béni, et j'espère que ce peuple connaîtra un avenir meilleur inchaallah.

Écrit par : Suzanne | 19/06/2015

Mon Dieu tout cela est inadmissible!

Seigneur ces condamnations à mort sont une ignominie et l'indifférence hypocrite et honteuse de celles et ceux qui se taisent face à ces horribles abus de pouvoir n'est rien d'autre qu'une cruelle violation de la Justice au sens noble du terme.

Pourquoi cela?

Sommes-nous encore des êtres humains capables d'un peu de conscience pour dire non à cette injustice flagrante que notre lâche et coupable silence rendent complices dans ce crime inique et invraisemblable en ce monde corrompu et pervers qui se drape dans la défense de la liberté, de la dignité, de la démocratie et des Droits de l'Homme?

Quelle triste et douloureuse mascarade pour les gens généreux et justes qui ont une âme qui souffre à cause de tant de mensonges et d'insensibilité!

Oui, honte à nous que l'on soit du Nord, du Sud, de l'Est ou de l'Ouest de laisser triompher la tyrannie et le crime au détriment de la vie, de la liberté, de la dignité, de l'équité et de la paix.

Où êtes vous musulman(e)s que le terrorisme de ces Etats assassins du Droit et celui de ces groupes barbares ne cessent de vous ensanglantez et de vous piétinez sans égard et sans pitié?

En ce mois sacré de Ramadhan comment pouvez-vous accepter autant d'asservissement et supporter ces cruelles humiliations sous le regard de ce Dieu Miséricordieux que vous dites adorer;Lui qui vous enjoint de mettre votre dignité et la Justice au-dessus de tout en refusant toute injustice ou esclavage car Il vous a créé libres?

Êtes vous devenus des cadavres vivants, jeûnant et priant, mais aveugles et sourds,moutons de Panurge que vos dictateurs,monarques buveurs de sang et détracteurs de tout genre conduisent à l'abattoir de l'Histoire?

Je suis citoyen du monde et profondément musulman,frère des mes semblables humains. En ce mois béni, je souffre de ce que nous sommes devenus, esclaves ou criminels fanatiques, alors que nous étions porteurs de civilisation et de bien-être pour l'Humanité et le monde.

Luttons contre l'ignorance qui fait de nous les cibles de choix de ces prédateurs de la liberté et de la justice. Si le jeûne du mois de Ramadhan a un sens, c'est bien celui-là.

Écrit par : Ouardiri Hafid | 19/06/2015

OH!musulmans du monde entier,L'histoire retiendra Insha Allah votre silence complice,injuste.
SI vous ne réagissez pas jusqu'à se que l'on exécute le président MORSI,vous devriez vous taire à jamais.jusqu'à present,je me disais que ce tyran ne va pas en arriver là,mais,à present je me rends compte qu'il est plus sanguinaire qu'on ne le pense;c'est un vrai tyran,un injuste pire que pharaon

Où sont passes les droits de l'homme que les occidentaux aiment bien mettre en avant quant il s'agit de l'Iran. OU SONT LES PAYS MUSULMANS PARTICULIEREMENT LES PAYS ARABES? OU EST L'O N U?

EST-CE QUE SISSI A UNE FEMME ET DES ENFANTS? C'est triste qu'un humain puisse etre aussi CINIC.EST-CE QU'IL LUI RESTE UN SEUL BRIN D'HUMANISME?
YA ALLAH YA ALLAH ne laisse pas le peuple égyptien car ces sionistes ne veulent que étouffer d'avantage les palestiniens
YA RABBI YA RABBI SAUVE NOS FRERES MUSULMANS CAR ILS SONT PERSECUTES JUSTE A CAUSE DE LEUR SINCERITE
QU'ALLAH FASSE QUE CE MOIS DE RAMADAN LEUR APPORTE UN NOUVEAU SOUFFLE AMINE YA RABBI

Écrit par : falla faye | 20/06/2015

Je m`adresse au états et au organisations internationales qui prétendent être des défendeurs des droits de l`Homme, si vous baissez vos vois et doigt comme chaque foi sur ces crimes et ces criminels alors vous êtes tout simplement complice et criminels comme eux.

Écrit par : Ahmed | 24/06/2015

Les commentaires sont fermés.