1959

04/07/2015

Un poème en soutien aux condamnés à mort en Egypte

Voici un très beau poème de Madame Hania al-Mawri

 

"Les serviteurs du peuple et de leur Créateur,

Qui derrière les barreaux

Sourient à leurs bourreaux"

Morsi prison.jpg


(En soutien à nos frères valeureux, condamnés à une mort…qu’ils ne redoutent pas !)

 

 

Juges et bourreaux

 

Les « juges » ont tranché.

Ce sera la mort par pendaison.

Ces tartuffes emmitouflés

De fourrure maculée,

Condamnent pour trahison 

 

Les serviteurs du peuple et de leur Créateur,

Qui derrière les barreaux

Sourient à leurs bourreaux,

Apaisés, fortifiés dans leur for intérieur.

 

Une tragédie infâme, orchestrée par Sissi,

Virtuose du mensonge et de la barbarie,

Qui pour plume a opté pour la lame

Du sabre et pour encre

Le sang des plus nobles des âmes.

 

Il aura marqué de son sceau l’Histoire,

Une encre indélébile sur un parchemin noir,

Reflétant la laideur de son dessein coupable,

Parsemé de martyrs aux parfums délectables.

 

Le théâtre est ignoble, la perfidie atroce.

Vus de Paris, où coule la Seine,

Mon âme a de la peine

A soutenir la complaisante indifférence.

 

Maudit despote voué à la déchéance,

Ton heure trépigne d’impatience…

Sens-tu…tout près, l’incandescence !

 

Mes frères, votre force inspire,

Transcende les frontières.

Je partage, de loin, vos combats et vos peines,

A jamais c’est le Nil, qui coule dans mes veines.

 

 

 

 

10:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.