1959

07/10/2015

Mon ami musulman

11059780_817274661722388_4647822595280247838_n.jpg


Voici un texte transmis par Nabil Ennasri, avec ces explications :

« J'avais lu ce poème après les attentats de Janvier. Je vous le remets ce matin tellement il est beau, lucide et puissant.

Il montre combien, parmi nos compatriotes, des gens peuvent rester sereins et ne pas alimenter la spirale du populisme. Il y a effectivement une France raciste et islamophobe. Mais il y a aussi une France plein d'empathie et de bon sens. A nous de renforcer celle-ci pour résorber celle-là.

Un poème à lire, relire ou faire lire. Merci François-Xavier Haquet. »


10:17 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

François-Xavier Haquet , Certains d’entre vous le connaissent sûrement déjà, c’est lui qui, la veille des attentats du 7 janvier, offusqué par la tribune médiatique donnée à M.Houellebecq, avait écrit ce bel hymne à l’amour fraternel : « Mon ami musulman pardonne-moi ».
Son projet :
De ce poème est né un beau projet, celui du Road-trip contre l'Islamophobie : aller à la rencontre de musulmans à travers toute la France équipé de sa petite caméra afin de « les montrer à travers un prisme bienveillant, celui d’un poète cinglé et humaniste pour en faire une galerie de portraits sur you tube et ainsi construire un vrai documentaire »
Seulement, pour aller au bout de ce beau projet, François-Xavier a besoin d’un minimum de soutien financier, afin de s’entourer de professionnels de la vidéo. L’objectif étant ensuite de diffuser ce documentaire en salle. On vous encourage à l’aider financièrement en cliquant sur ce lien.
Vous pouvez aussi le soutenir et aller à sa rencontre durant les étapes de son aventure, en vous rendant sur sa page Facebook:
https://www.facebook.com/pages/Le-Road-Trip-du-poète-cinglé/607748079358495
Enfin, vous pouvez le contacter pour recevoir son recueil de poésie « Mon Ami Musulman » par facebook ou par son adresse gmail : poetecingle@gmail.com.
Bravo et merci à ceux qui combattent l’islamophobie.
Plus que jamais de telles initiatives qui prônent le vivre ensemble doivent être soutenus et salués.
Ensemble nous sommes plus forts.
« Bonjour je suis le poète cinglé,
Ancien soignant, j’ai décidé de vivre de mes poèmes engagés.
Mon combat c’est le racisme, et tout particulièrement l’islamophobie, parce qu’elle est partout et qu’il faut bien lutter et parce qu'en tant que laïc j'en ai marre qu'on dévoie ce principe pour en faire du racisme.
Mes moyens, mes mots ma poésie, et mes projets
Celui du road trip pour aller rencontrer, avec une petite caméra mes concitoyens musulmans, pratiquants ou pas.
Les montrer à travers un prisme bienveillant, celui d’un poète cinglé et humaniste.
Faire une galerie de portraits sur youtube
Et construire un vrai documentaire, un film militant »
• Son poème : Mon ami musulman
Mon ami musulman, Je demande pardon
Au nom de tous les miens, au nom de tous ces cons
Qui trouvent que c’est sexy de venir offenser
Ce que toi dans ton cœur tu aimerais sacré.
Mon ami musulman, puisses-tu pardonner
Tous ces torrents de haine qui viennent se déverser
Sur ce si joli livre que ces cons devraient lire
Au lieu de t’abreuver d’insultes et te salir.
Mon ami musulman, que tu n’aies pas la foi
Ou que tu sois croyant, tu es mon frère à moi !
J’en ai marre des médias où s’écoulent les haines
J’en ai marre que sur toi se porte l’anathème !
Mon ami musulman, ce sont des fanatiques
Qui dans ce monde aussi veulent jouer la musique,
Mais la cacophonie entraîne le rejet
Et je sais tes enfants, je les sais dégoûtés.
Mon ami musulman, moi, l’islamophobie,
Comme des millions de gens tu sais, je la maudis.
Et oui ton dieu est grand et nous sommes petits,
Et j’ai mal en ton nom et nous sommes amis !
Mon ami musulman, je te prie d’accepter
Les excuses sincères d’un catholique français. …
Mais je pourrais rester ainsi à ces excuses
Et ne plus me mêler du monde qui abuse.
Je pourrais tout à fait ne rien faire et gémir
Mais tu sais mon ami j’ai décidé d’agir.
Moi l’islamophobie je m’en vais la combattre
Car cette bête immonde il faut bien qu’on l’abatte
Alors je prends mes vers, mes mots et mes idées
Et pour me bagarrer j’ai trouvé une idée
J’ai une caméra, et je vais notre France
Venir la parcourir et prouver ta présence
Et montrer que ta foi, elle nous enrichit
Moi je vais le filmer l’islam de mon pays.
Alors viens avec moi, je te donne rendez-vous
Je vais en pleins d’endroits et plus on est de fous…
Le premier c’est Paris c’est au métro Jaurès
Vient donc me retrouver partageons la tendresse.
Ma première invitée est une jeune femme
Qui maraude pour des pauvres, qui vivent dans le drame
Elle offre son sourire et aussi sa chaleur
Tu verras mon ami elle est belle comme un cœur
Rejoins-nous si tu peux, et si on est nombreux
La télé les infos verront qu’on est heureux
De dire tous ensemble on est beaucoup plus forts
Viens on va leur prouver que les racistes ont tort…

Écrit par : Mohamed Ali | 15/10/2015

Les commentaires sont fermés.