1959

24/10/2015

VISAGE DE L’IMPOSTURE

BHL - Rassemblement pour Israël, 18 octobre 2015

Quand BHL délire autant que Netanyahu…

 

BHL.pngBHL aligne dans l’allocution suivante une série de contrevérités qu’il est aisé de démonter de toutes pièces :

 

 


Les terroristes, ce ne sont pas les civils palestiniens qui défendent leur territoire occupé et la Mosquée al-Aqsâ, mais bien les colons et l’armée qui tirent sur des femmes et des hommes qui n’ont que des pierres et des couteaux pour défendre leur vie et leur pays.

 BHL répète qu’il est pour la paix et la solution de deux Etats. Vraiment ? Cela fait 40 ans qu’il évite de condamner la colonisation, qui compromet tout accord. Quel territoire reste-t-il désormais aux Palestiniens ?

 BHL affirme : « Il faut que cette vague d’assassinats, cette  vague terroriste s’arrête, et on réfléchira ensuite. » Non, misérable imposteur : Il faut que la colonisation cesse, et la résistance légitime des Palestiniens, de tout le peuple palestinien, cessera, ensuite.

 Quant à l’argument odieux qui consiste à menacer le monde entier d’une extension de cette violence aux couteaux, elle relève de la même propagande dont se sert Netanyahu pour chercher à faire croire que son gouvernement combat le terrorisme pour le bien de l’humanité, combat que nous devrions tous mener aux côtés de Tsahal, quand les soldats israéliens massacrent des innocents par milliers...

 Même argumentation de mauvaise foi qui consiste à confondre le combat des Palestiniens avec les images fortes des journalistes victimes de Daech ! Pour BHL, tout Palestinien qui  refuse de se plier aux exactions continues de l’entité sioniste est de fait un extrémiste, un "djihadiste", un sympathisant d’al-Qaida ! Voyez comment ce prétendu philosophe se sert d’images et d’émotions pour distiller ses idées fausses, grossières et malsaines !

 BHL utilise enfin la même logique anachronique que  Netanyahu : les couteaux dont se servent les Palestiniens lui rappellent « la nuit des longs couteaux, qui est l’un des noms, dit-il, de la criminalité nazie… » (!)

 Eh oui, si le chef de gouvernement Netanyahu est capable de considérer qu’Hitler n’avait pas de mauvaises intentions en ce qui concerne la solution finale, et que l’idée de massacrer les juifs lui a été donnée par un Palestinien, pourquoi un « philosophe » n’aurait-il pas le droit de souligner que les Palestiniens reproduisent une « guerre des longs couteaux nazie » en Palestine occupée ? 

https://rutube.ru/video/1440d5d7c792e9a2112a1e76f309e982/?ref=logo

Lire aussi :

Bernard-Henri Levy entarté par Noël Godin à Namur en hommage à Siné

http://www.dreuz.info/2015/05/31/bernard-henri-levy-entarte-par-noel-godin-a-namur-en-hommage-a-sine/

14:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.