1959

16/11/2015

SUR LES ATTENTATS DE PARIS (13 novembre 2015)

Réflexions (1)

Toute notre solidarité doit aller aux victimes de ces attentats, et ces crimes doivent être réprimés.

Mais nous ne sommes pas en état de guerre. Hollande et Valls se trompent. Et beaucoup de journalistes vendeurs de gros titres et de papiers...

Le penser, c’est conférer à des terroristes présumés la dignité de soldats.

Ou bien, c’est supposer qu’une certaine communauté constitue potentiellement une armée des ombres qu’il va falloir traquer (?)

Rhétorique électoraliste qui convient parfaitement au Front national, et qui tente visiblement d’autres hommes soucieux du verdict des sondages…

Dangereux.

10:02 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Absolument d'accord !!!

"Le penser, c’est conférer à des terroristes présumés la dignité de soldats."

Ce ne sont pas des soldats.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 16/11/2015

Au nom de Dieu,


A mes sœurs, à mes concitoyens,

Ce matin, une voisine (marocaine voilée) me confia qu'elle préférait se rendre à la salle de sport...accompagnée, de crainte de croiser le courroux d'un de ses concitoyens, dont nous partageons pourtant la douleur.

Puis ma voisine de palier (française convertie) me disait son appréhension de retourner travailler sur Paris, car elle porte le voile et redoute qu'on lui crie "retourne chez toi!", une parisienne de souche... Vous imaginez l'absurdité !

Il est infondé et injuste que nos concitoyennes soient en proie à la peur pour des atrocités qu'elles-mêmes condamnent et ne comprennent pas.

Nous sommes des citoyennes françaises de confession musulmane et ressentons une peine profonde pour tous les innocents, victimes d'une violence aveugle.

Mais ne venez pas, chers concitoyens, nous infliger des regards qui en disent long... Des femmes seules, parfois accompagnées de leurs enfants, se font insulter par des hommes dans les transports et entendent des insultes proférées contre leur prophète bien-aimé.

Aimeriez-vous que l'on agresse verbalement (voire physiquement) vos sœurs et vos mères... pour avoir aimé Jésus !!!

J'en appelle à vos cœurs et à vos raisons.

Ils ont semé l'enfer croyant gagner le paradis.

Il s'agit d'attiser les flammes ou de les étouffer dans un manteau de paix...

Écrit par : H.M. | 16/11/2015

merci Hani ramadan de votre engagement et de mettre au service vos critiques constructives et qui réveillent les endormis

Écrit par : MIA | 18/11/2015

Les commentaires sont fermés.