1959

26/11/2015

Réflexions du matin

Pleine lune

Ce matin, en sortant de la mosquée et alors qu’il faisait encore nuit, j’ai vu la pleine lune se profiler entre deux nuages. Spectacle commun qui se répète tous les mois, mais combien étonnant !

pleine lune.jpeg

 


Me sont alors venues à l’esprit les paroles du Coran :

« (Dieu) a fait de la lune (dans les cieux) une lumière et du soleil un flambeau. » (Coran, 71, 16)

Ce verset est en parfaite adéquation avec les vérités que la science nous a permis de découvrir, à savoir que le soleil est bien effectivement une boule de feu, alors que la lune ne fait que nous renvoyer sa clarté.

La majesté des corps célestes a de tout temps interpellé l’esprit humain. Le soleil le jour, la lune la nuit, un tel cycle parfaitement orchestré ne pouvait être l’effet du hasard. La tentation de diviniser les astres  et les étoiles a séduit des peuples entiers, ce à quoi le Coran répond :

« Parmi Ses signes, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune : ne vous prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Dieu qui les a créés, si c'est Lui que vous adorez. » (Coran, 41, 37)

Bien plus, le Coran affirme que les phases lunaires ont permis à l’homme d’apprendre le nombre des années et le calcul :

« C'est Lui qui a fait du soleil une clarté et de la lune une lumière, et Il en a déterminé les phases afin que vous sachiez le nombre des années et le calcul. Dieu n'a créé cela qu'en toute vérité. Il expose les signes pour les gens doués de savoir. » (Coran, 10, 5)

Ainsi, l’islam nous invite à ouvrir grand les yeux et à nous écarter de deux extrêmes pour suivre le juste milieu : c’est une erreur de prêter une qualité divine aux astres célestes, comme c’est une aberration de supposer que leur disposition est le fruit du hasard.

Le juste milieu consiste à comprendre que c’est en nous débarrassant des superstitions pour une saine conception du monothéisme, que la voie de la science nous est ouverte.

Et bien entendu, la voie de l’émerveillement.

08:03 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci Monsieur pour votre article.

J'en profite également pour vous remercier pour votre livre "Nature et spiritualité" que j'ai pris plaisir à lire.

Je serais curieux d'avoir votre avis sur le courant dit "des miracles scientifiques du Coran" développé notamment par des personnes comme Harun Yahya.

Je suis gêné par les excès de ces théories, tirant par les cheveux théories scientifiques et versets du coran.

Pour autant des versets du Coran apportent des connaissances qui ne pouvaient être scientifiquement connues à l'époque (vous parliez des vents fécondants notamment dans votre livre).

Il me semble qu'un travail indépendant (et non apologétique) reste à faire.

Une question par exemple, le rôle stabilisateur des montagnes, quelle source scientifique indépendante peut le confirmer?

Amicalement

Écrit par : Abder | 28/11/2015

Les commentaires sont fermés.