1959

16/03/2016

SEMAINE INTERNATIONALE D'ACTIONS CONTRE LE RACISME

affiche Semaine Contre Racisme 2016 jpeg.jpgBienvenue à toutes et à tous!

http://www.uomg.ch/

Entrée libre


programme Semaine contre le Racisme 2016 whattsappjpg.jpg

10:12 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Jusqu'où ira l'escalade dans l'animosité contre le voile dans le gouvernement valls?

La ministre des droits des femmes compare les femmes qui choisissent le voile aux nègres américains qui étaient pour l'esclavage.

Sur l'islam, il est désormais interdit d'interdire...

Vulgarité, racisme, haine, dénigrement, insultes...tout est permis!

Exclues de "l'avant-garde de la république" (cf. valls...), les musulmanes sont donc des négresses, aveuglées, qui plus est,odieuses, dénuées d'altruisme et traîtresses puisqu'elles défendent l'esclavage!

Il n'y avait guère là de place pour l'improvisation; des choses aussi grossières sont préméditées.

Le dessein était de marquer.

Et puis, il ne faut pas avoir peur de passer pour un islamophobe (propos soutenus par valls...)

Je ne vois qu'une trahison, c'est celle de la république.

Vous avez bafoué un droit fondamental, le droit à la dignité. Aucune retenue dans le mépris des femmes voilées.

Mais il est vrai que la dignité a quitté les rangs de ce gouvernement depuis bien longtemps.

L'intégrité, la partialité et l'honnêteté intellectuelle ont déserté la sphère politique française.

La vulgarité et l'intolérance couronnent les fronts soumis des dirigeants socialistes.

Tout est permis au nom d'une laïcité exclusive et excluante.

Arrogance et esprit colonisateur vous collent à la peau.

valls a pour priorités de bâillonner le bouffon de la république et de combattre le voile!

Quoi de plus noble, quoi de plus grand!

Votre mesquinerie vous perdra.

Vous êtes esclaves de votre haine.

Le peuple n'est pas dupe et les esprits sont libres!

Votre acharnement ne fait que renforcer nos convictions!

Quand la foi honore et libère l'Homme, les insultes ne l'atteignent pas.

Écrit par : sarah | 31/03/2016

Les commentaires sont fermés.