1959

31/03/2016

CONFERENCE : Spiritualité et citoyenneté

 

LE CENTRE ISLAMIQUE DE GENEVE ORGANISE

Le Mardi 5 avril 2016 à 20h30

UN EXPOSE-DEBAT SUR LE THEME :

Spiritualité et citoyenneté en Islam

 

Par Hani Ramadan

 

Lieu : 104, rue des Eaux-Vives

Entrée libre

17:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22/03/2016

Des valeurs morales universelles (sermon)

img_1449833826_819.jpg

MUHAMMAD (que Dieu lui accorde bénédiction et paix)

 Les valeurs morales ne changent pas, ni avec le temps, ni selon les lieux ou les personnes.

Ces valeurs sont une pour les pauvres comme pour les riches, pour les faibles comme pour les puissants. Il n’est pas juste, en Islam, de louer ceux qui ont le pouvoir et les riches, et de mépriser ceux qui sont démunis et les pauvres.

 

Lire la suite

07:52 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

16/03/2016

SEMAINE INTERNATIONALE D'ACTIONS CONTRE LE RACISME

affiche Semaine Contre Racisme 2016 jpeg.jpgBienvenue à toutes et à tous!

http://www.uomg.ch/

Entrée libre

Lire la suite

10:12 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

15/03/2016

ISLAM ET LAICITE (SUITE DU DEBAT)

Nouvelles réponses à Jean-Noël Cuénod

Premier point. Je me doutais bien que Jean-Noël Cuénod, afin d’échapper à ses positions contradictoires en apparence, irait dans le sens de distinguer les principes de base de la laïcité de ses diverses applications.

 

Lire la suite

07:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

10/03/2016

Hani Ramadan réplique à ses détracteurs

Suite aux réponses suscitées par mon article paru dans Le Temps sur l’islam et la laïcité (15 février 2016), voici quelques observations :

Le débat est introduit en première page sous l’intitulé : « La laïcité incompatible avec l’islam ? Réponses à Hani Ramadan » (Le Temps, 7 mars 2016) Or, je ne me suis pas du tout exprimé de la sorte. J’ai parlé d’une différence doctrinale, tout en introduisant la notion de laïcité inclusive garante du vivre-ensemble souhaité. Il est remarquable de voir que l’ensemble de mes contradicteurs ignorent cette nuance pour s’en tenir à une vision binaire de la question.

Lire la suite

22:29 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

08/03/2016

La bienfaisance envers les juifs et les chrétiens

La responsabilité de l’ONU dans le drame syrien

POUR NE PAS OUBLIER...

Conférence donnée à Paris en 2012

A la 24 : 50 ème minute

In Muhammad (Psl) : le Prophète de la miséricorde

 

 https://www.youtube.com/watch?v=0j4LQFogTtI

 

18:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

07/03/2016

SPIRITUALITE ET CITOYENNETE

10399164_1152239074810452_2210480900777420403_n.jpg

15:53 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06/03/2016

ENGAGEMENT CITOYEN

Conférence-débat donnée par

 

Le Professeur Bilal Ramadan

Au Centre islamique de Genève, 104 rue des Eaux-Vives

Samedi 12 mars 2016 à 19h00

Thème :

Quel engagement citoyen?

 

Entrée libre

Bienvenue à tous !

20:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/03/2016

Le peuple syrien trahi

 Tribune de Genève, jeudi 4 mars 2016

Genève, 2 mars. Quelle belle leçon Lavrov est-il venu nous donner au siège de l’ONU ! Selon son analyse, si le chaos règne en Syrie, cela est dû à une volonté d’y imposer une démocratie ! De surcroît, le chef de la diplomatie russe a été remercié par Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU !

1018661097.jpg

Avons-nous oublié qu’il y a bientôt cinq ans, le peuple syrien, dans sa grande majorité, a exprimé son refus d’être dirigé par le clan Assad. D’immenses manifestations pacifiques ont permis aux Occidentaux de prendre la mesure de ces revendications légitimes. Cependant, le feu vert a été continuellement donné au dictateur de Damas pour poursuivre d’horribles exactions : par le droit de veto sino-russe d’abord, qui a empêché toute forme de représailles contre les tueries.

Bien plus, une fois que la résistance légitime a été organisée, et dès lors que le peuple, abandonné de tous, a progressé avec un courage inouï, réduisant progressivement le pouvoir de Bachar el-Assad, alors – comble de la trahison – on a laissé l’armée russe s’en prendre aux révolutionnaires sous prétexte de viser Daech, par des assauts intensifs sur tout ce qui pouvait, de près ou de loin, s’opposer au régime tortionnaire.

Force est de constater que cette communauté internationale ne veut pas d’une Syrie libre. Les dictatures sanguinaires sont recevables par voie diplomatique, voire respectables. Elles nous font la leçon du pragmatisme inhumain qui les caractérise.

 

Lire la suite

18:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook