1959

24/07/2016

Nice, Munich et le Mossad

     Que de coïncidences !

En recevant cette annonce du site Panamza[1], je me suis dit que ce devait être un grotesque canular. Je me suis dit que le nom du journaliste Richard Gutjahr (en français « Bonne année »!) renvoyait à un personnage fictif.

Pas du tout ! Il se trouve que cet individu était aussi bien à Nice qu’à Munich pour assister aux « attentats ».

gutyahr.jpg


20minutes : « Présent sur les lieux, un journaliste allemand a témoigné à l’AFP : « Je me trouvais sur le balcon (d’un hôtel) qui donne directement sur la Promenade des Anglais et j’ai vu les gens qui étaient en train de célébrer (le 14 juillet) puis tout à coup un camion a roulé en direction de la foule. Il conduisait très lentement, c’est ce qui était étonnant[2]. Et il a été suivi par un motard qui roulait derrière lui et le motard a essayé de le dépasser et a même essayé d’ouvrir la portière côté conducteur du camion », expliqué Richard Gutjahr qui a également tourné une vidéo avec son smartphone, utilisée par la chaîne publique allemande ARD. « Mais il a chuté et il est passé sous les roues du camion », a-t-il expliqué. La scène n’a pas duré plus de 60 secondes, selon lui. » http://www.20minutes.fr/societe/1890715-20160715-video-at... Publié le 15.07.2016 à 13:50

Var-matin : « Coïncidence tragique. Richard Gutjahr était à Nice le 14 juillet, puis à Munich le 22.

Journaliste indépendant bavarois, c'est lui qui, depuis le balcon de son hôtel, a tourné au smartphone la vidéo où l’on voit Franck, le héros au scooter, tenter de stopper le camion sur la Promenade. Des images qui ont été diffusées par trois chaînes de télévisions allemandes, notamment dans le journal du soir d’ARD. Des extraits du film ont par la suite été largement repris sur Internet.

L’homme était à Nice en vacances, à titre privé. Il a indiqué dans une interview au Spiegel qu’il y passait "un week-end prolongé" et voulait "vivre pour la première fois" la fête du 14 Juillet en France.

Huit jours plus tard, vendredi soir, les internautes le retrouvent à Munich, son lieu de résidence principale. Sur son compte Twitter suivi par près de 90.000 personnes, le journaliste poste quelques photos de l'intervention policière après l'attaque du forcené. Une fusillade qui a fait 9 morts et 27 blessés, et qui n'est, selon les premiers éléments de l'enquête, pas liée à un mobile islamiste.

"Je suis devant le centre commercial", a-t-il notamment twitté selon le quotidien allemand Die Welt, accompagné d'un cliché des forces de l'ordre se préparant à donner l'assaut.

Le Tagespiegel ajoute que ces publications ont suscité l'émoi sur le réseau social, des twittos l'accusant de dévoiler des informations qui auraient pu servir au forcené. Richard Gutjahr précise alors que les photos ont été prises "30 minutes avant leur publication".

Avant de les effacer, suivant les consignes de la police allemande, et de s’excuser. »

http://www.varmatin.com/faits-divers/nice-puis-munich-un-...

Autre coïncidence : Richard Gutjahr est l’époux d'une ex-députée israélienne issue du renseignement militaire, Einat Wilf, qui est née le 11 décembre 1970 à Jérusalem, membre de la 18ᵉ Knesset de janvier 2010 à janvier 2013. Elle est connue pour son ultra-sionisme.

_YFP9439.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lu sur un blog :

 


He's a German TV presenter and she is a Knesset (Israeli parliament) member. Most of the reports say she's a Mossad agent, I don't know about that. I mean, secret agents are, you know, supposed to be secret. Source : http://grumpymanwithtoomuchtimeonhishands.blogspot.ch/2016/07/one-for-all-you-coincidence-theorists.html

 

[1]https://www.facebook.com/panhamza/photos/a.25986308082106...

 

[2] Ce qui est étonnant, comme beaucoup l'ont remarqué, c’est d’avoir pensé à filmer ce camion alors qu’il roulait encore lentement…

 

09:04 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Ultra sioniste dis-tu ? Elle n'en est que plus belle encore.

Écrit par : Giona | 25/07/2016

Coincidence?? Ce qui me surprend le plus c'est que chaque enquèteur se pose la question " à qui profite le crime ?" dans chaque enquête criminelle. Et en ce qui concerne cette kyrielle d'attentats, cette question n'est jamais posée. Pourtant, qui a intérêt à un conflit entre chrétiens et musulmans ? Pourquoi ne se pose t'on pas cette question basique?

Écrit par : Michel Arpa | 05/08/2016

Les commentaires sont fermés.