1959

Un poème de Hania al-Mawri

Imprimer

Très beau texte que je vous livre à l'approche du pèlerinage à La Mecque. 

Mecque.jpg

 

 

 

 

Labbayk !

 

 

Puisses-Tu accueillir ces hôtes imparfaits,

Implorant Ta miséricorde, colorés, unifiés.

Des âmes repentantes, tout de blanc vêtues,

Espérant purifier leurs cœurs résolus.

 

Avec pour seules réserves la piété et l’espoir,

Ils se sont détournés de ce monde,

Certes, « Allah est plus grand ! » répètent-ils dans leur ronde

Autour des pierres chargées d’histoire.

 

Humbles silhouettes

En Ta Demeure Sacrée,

Ils n’ont qu’une requête,

Ton pardon, à jamais.

 

 

Pèlerins de tous âges,

Mendiants de passage,

Dont les invocations se font écho,

Ils implorent Ta grâce, des pages vierges de tous maux.

 

Puisses-Tu alléger leur fardeau,

Leur offrir dans Ton immense indulgence

Le plus beau des cadeaux,

Une nouvelle naissance…

Commentaires

  • amin je demande à Dieu de vivre ce poeme

Les commentaires sont fermés.