1959

13/10/2016

Réflexions du matin

IMPUNITE ET CRIMES DE GUERRE DE POUTINE

Parole entendue :

« Tuer un homme est le fait d’un assassin. En tuer dix ou cent est le fait d’un terroriste. En tuer des milliers est le fait d’un chef d’Etat. »

poutine.jpg

Criminel de guerre


L’impunité dont bénéficie le criminel de guerre Poutine, depuis les massacres de Grozny jusqu’à ceux de Syrie, qui se déroulent sous nos yeux dans des conditions abominables (bombardements indiscriminés de populations civiles et destructions d’hôpitaux) met définitivement fin à deux mythes occidentaux : celui d’une civilisation en progrès, et celui d’une civilisation qui affirme la prééminence des droits de l’homme.

On ne peut parler aujourd’hui que  d’un système barbare incapable d’arrêter un barbare.

L’insensibilité des gens de presse comme des responsables politiques,  lesquels se contentent de remontrances verbales alors qu’Alep brûle sous nos yeux, révèle que nous avons atteint le fond.

 

09:22 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bismillah
Et toute cette barbarie sous le silence assourdissant de la communauté internationale.En plus pendant que le projet sioniste du grand israil prend forme et progresse,les dirigeants des pays musulmans regardent faire comme des spectateurs.
Ya Rabb Ya Rabb enveloppe l'humanité de ta miséricorde,protège la de la main destructrice de l'homme

Écrit par : falla faye | 13/10/2016

C'est vrai que l'Orient a tellement à nous apprendre que je ne sais quel exemple choisir

Écrit par : Davide | 13/10/2016

salem aleykoum,

L'occident a cette facheuse tendance a nous faire croire, qu'elle est la détentrice de la paix internationale alors qu'elle est l'enfant du terrorisme a l'etat pur.

Écrit par : radouan | 14/10/2016

Je pense que Poutine n'a rien à envier aux USA. Les présidents US devraient systématiquement être traités de criminels de guerre, car de 1, ils n'arrêtent jamais une guerre, de 2, ils en commencent de nouvelles, avec, pour nouveau projet, la colonisation du Pacifique. Poutine, il est encore gentil, à côté.

Écrit par : rienderien | 16/10/2016

Les commentaires sont fermés.