1959

17/12/2016

SERMON

Dieu, Vainqueur et Secoureur

Le Martyre d’Alep

 


 

النصير.png

LE SECOUREUR

 

Il ne convient pas que nous désespérions, quelle que soit la situation qui est la nôtre, et quelle que soit l’étendue des massacres abominables dont les musulmans sont l’objet. Nous devons garder à l’esprit que Dieu est toujours le Vainqueur ; que les musulmans, en ce monde, connaissent nécessairement des revers comme ils connaissent des victoires ; et que cheminer vers le Paradis vaut mieux que de se précipiter vers l’Enfer.

Le Nom divin Vainqueur (ghâlib) apparaît dans un seul endroit du Coran, où Dieu dit : « Et Dieu est Vainqueur en Son Commandement : mais la plupart des gens ne savent pas. » (Coran, 12, 21) Ici, l’expression ghâlibun ‘alâ amrihi signifie qu’il dispose d’un pouvoir souverain Lui permettant d’obtenir gain de cause, comme Il l’entend et en toute chose.

Le Nom divin Le Secoureur (an-nasîr) revient quatre fois dans le Coran, où Dieu dit : « Sachez donc que Dieu est votre Maître. Quel Excellent Maître et quel Excellent Secoureur! » (Coran, 8, 40) ; et Il dit : « Et Dieu suffit comme Secoureur. » (Coran, 4, 45) ; et Il dit : « Et attachez-vous fortement à Dieu. C'est Lui votre Maître. Et quel Excellent Maître! Et quel Excellent secoureur! » (Coran, 22, 78) ; et Il dit : « Et ton Seigneur suffit comme Guide et comme Secoureur. » (Coran, 25, 31)

Le Vainqueur – al-ghâlib –, c’est Celui qui fait ce qu’Il veut, que rien ne peut vaincre, et dont le jugement ne peut être rejeté. Personne ne peut remettre en cause ce qu’Il a décrété, ou empêcher ce qu’Il a décidé d’accomplir. Al-Qurtubî – que Dieu lui fasse miséricorde – affirme : « Tout individu responsable doit savoir que Dieu – Glorifié et Exalté soit-Il – a un pouvoir absolu de vaincre. Celui donc qui s’attache à Dieu finit par obtenir la victoire, quand bien même l’ensemble du monde se liguerait pour venir à bout de lui. Dieu dit ainsi : « Dieu a prescrit : "Assurément, Je triompherai, Moi ainsi que Mes Messagers". » (Coran, 58, 21) Quant à celui, ajoute al-Qurtubî, qui s’écarte de Dieu – Exalté soit-Il – et s’attache à un autre que Lui, il sera vaincu, prisonnier et pris dans les filets du diable. »[1]

Quant au Nom Le Secoureur (an-nasîr), il signifie que Dieu prend sur Lui de porter secours à Ses serviteurs, de venir en aide à Ses adorateurs rapprochés et aimés (ses awliyâ’), et de les défendre. La victoire ne peut venir que de Lui. Elle ne se réalise que selon Sa faveur. Le secouru, c’est celui à qui Dieu porte Son secours, car Ses serviteurs n’ont pas en dehors de Lui de secoureur, ni de protecteur. Dieu dit dans le Coran : « La victoire ne vient que de Dieu, le Tout-Puissant, l’Infiniment Sage (al-‘azîzu -l-hakîm). » (Coran, 3, 126) Et Il dit aussi : « Si Dieu vous donne Son secours, nul ne peut vous vaincre. S'Il vous abandonne, qui donc après Lui vous donnera secours? » (Coran, 3, 160) Et Il dit également : « Et c’est Notre devoir de secourir les croyants. » (Coran, 30, 47)

Nous ne devons pas désespérer parce que, au cours de l’histoire, la nation musulmane a toujours connu des hauts et des bas. Il est dit dans le Coran : « Si une blessure vous atteint, pareille blessure atteint aussi l'ennemi. Ainsi faisons-Nous alterner les jours (bons et mauvais) parmi les gens, afin que Dieu reconnaisse ceux qui ont cru, et qu'Il choisisse parmi vous des martyrs - et Dieu n'aime pas les injustes. » (Coran, 3, 140)

Jadis, les polythéistes mecquois ont voulu éradiquer l’Islam, mais c’est finalement le Messager de Dieu (Dieu le couvre de bénédiction et de paix) et les croyants qui ont eu le dessus et qui ont chassé de la péninsule arabique le paganisme. Les Tatars ont projeté également d’effacer l’Islam de la surface de la terre, mais le contraire se produisit et l’Islam ressortit vainqueur de ces guerres. Bien plus, les Tatars se convertirent à l’Islam en grand nombre. Et aujourd’hui, nous voyons, comme nous l’avait annoncé notre Prophète, les nations se jeter contre nous comme les mangeurs autour de leur plat ! Mais comment l’incroyance pourrait-elle éteindre la lumière de Dieu ? Comme il est dit dans le Coran : « Ils veulent éteindre de leurs bouches la lumière de Dieu, alors que Dieu parachèvera Sa lumière en dépit de l'aversion des négateurs. » (Coran, 61, 8) Nous devons donc avoir la certitude qu’en fin de compte, la victoire viendra de Dieu, quelle que soit la dureté des épreuves que nous traversons, témoins d’une barbarie sans nom.

Nous n’avons pas non plus à nous désespérer de ce qui arrive, car le musulman ne se contente pas d’observer le monde apparent, mais il considère au-delà de ce monde et avec la clairvoyance de la foi, une autre vérité : voyez comment les ennemis de l’Islam ont versé sur les innocents d’Alep-Est la mort et le feu, les tueries et les atrocités, devant une communauté internationale paralysée par sa veulerie et ses mensonges, par son humanisme bon marché qui ne se fait entendre qu’une fois les massacres programmés accomplis ! Mais la réalité, c’est que ce feu est pour celui qui meurt en martyr la porte du Paradis, alors que les tyrans et les méchants, qui vivent quelques jours ou quelques années dans la fraîcheur de leurs palaces et de leurs tours de pacotille en or, vivent une illusion de bonheur qui n’est qu’une façade s’ouvrant sur l’Enfer ! Le Prophète (Dieu le couvre de bénédiction et de paix) a dit : «  Le Paradis est voilé par les désagréments, et l’Enfer est voilé par les passions (les désirs : ash-shahawât). »

Ayons donc conscience, mes frères et sœurs en Islam, que Dieu vaincra toujours, que l’Islam ressort plus fort des épreuves qu’il traverse, et que les criminels seront conduits à Dieu, un à un, pour répondre de leurs crimes.

Nous demandons à Allah de venir en aide à nos frères et nos sœurs à Alep, en Syrie et partout où les musulmans sont persécutés. Allâhumma âmîn !

 

 

 

 

 

[1] Extrait du livre d’al-Qurtubî sur l’explication des Noms divins : al-asnâ fî sharh asmâ’i  -Llahi -l-husnâ.

21:40 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

As salam alaykoum, merci pour ce beau rappel,
Barak Allahoufik
Aïcha

Écrit par : Aïcha | 18/12/2016

Salem 'alaykoum

barakAllah oufik pr ce sermon qui entre dans la réalité de nos coeurs. votre message est digne d'espoir telement utile dans nos moments de faiblesses, doutes et incompréhensions de nos incapacités.
qu'Allah swt vous protège ainsi que votre famille.
MERCI d'être utile à la communauté.
Allahi jazik bikheir

Écrit par : Nora | 20/12/2016

Les commentaires sont fermés.